Ésaïe 35
précédent suivant


Chapitre 35

À l’époque du rétablissement, le désert fleurira. L’Éternel viendra. Israël sera rassemblé et Sion sera édifiée.

1 Le désert et le pays aride se réjouiront ; La solitude s’égaiera et fleurira comme un narcisse ;

2 Elle se couvrira de fleurs et tressaillira de joie, Avec chants d’allégresse et cris de triomphe ; La gloire du Liban lui sera donnée, La magnificence du Carmel et de Saron. Ils verront la gloire de l’Éternel, La magnificence de notre Dieu.

3 Fortifiez les mains languissantes, Et affermissez les genoux qui chancellent ;

4 Dites à ceux qui ont le cœur troublé : Prenez courage, ne craignez pas ; Voici votre Dieu, la vengeance viendra, La rétribution de Dieu ; Il viendra lui-même et vous sauvera.

5 Alors s’ouvriront les yeux des aveugles, S’ouvriront les oreilles des sourds ;

6 Alors le boiteux sautera comme un cerf, Et la langue du muet éclatera de joie. Car de l’eau jaillira dans le désert, Et des ruisseaux dans la solitude ;

7 Le mirage se changera en étang Et la terre desséchée en sources d’eau ; Dans le repaire qui servait de gîte aux chacals, Croîtront des roseaux et des joncs.

8 Il y aura là un chemin frayé, une route, Qu’on appellera la voie sainte ; Nul impur n’y passera ; elle sera pour eux seuls ; Ceux qui la suivront, même les insensés, ne pourront s’égarer.

9 Sur cette route, pas de lion ; Nulle bête féroce ne la prendra, Nulle ne s’y rencontrera ; Les délivrés y marcheront.

10 Les rachetés de l’Éternel retourneront, Ils iront à Sion avec des chants de triomphe, Et une joie éternelle couronnera leur tête ; L’allégresse et la joie s’approcheront, La douleur et les gémissements s’enfuiront.