Ésaïe 28
précédent suivant


Chapitre 28

Malheur aux ivrognes d’Éphraïm ! La révélation vient ligne sur ligne, précepte sur précepte. Le Christ, le fondement sûr, est promis.

1 Malheur à la couronne superbe des ivrognes d’Éphraïm, À la fleur fanée qui fait l’éclat de sa parure, Sur la cime de la fertile vallée de ceux qui s’enivrent !

2 Voici venir, de la part du Seigneur, un homme fort et puissant, Comme un orage de grêle, un ouragan destructeur, Comme une tempête qui précipite des torrents d’eaux : Il la fait tomber par terre avec violence.

3 Elle sera foulée aux pieds, La couronne superbe des ivrognes d’Éphraïm ;

4 Et la fleur fanée qui fait l’éclat de sa parure, Sur la cime de la fertile vallée, Sera comme une figue précoce qu’on aperçoit avant la récolte, Et qui, à peine dans la main, est aussitôt avalée.

5 En ce jour, l’Éternel des armées sera Une couronne éclatante et une parure magnifique Pour le reste de son peuple,

6 Un esprit de justice pour celui qui est assis au siège de la justice, Et une force pour ceux qui repoussent l’ennemi jusqu’à ses portes.

7 Mais eux aussi, ils titubent sous l’effet du vin, Et les boissons fortes leur donnent des vertiges ; Prêtres et prophètes titubent sous l’effet des boissons fortes, Ils sont absorbés par le vin, Ils ont des vertiges à cause des boissons fortes ; Ils titubent en prophétisant, Ils vacillent en rendant la justice.

8 Toutes les tables sont pleines de vomissements, d’ordures ; Il n’y a plus de place.

9 À qui veut-on enseigner la sagesse ? À qui veut-on donner des leçons ? Est-ce à des enfants qui viennent d’être sevrés, Qui viennent de quitter la poitrine de leur mère ?

10 Car c’est précepte sur précepte, précepte sur précepte, ligne sur ligne, ligne sur ligne, Un peu ici, un peu là.

11 Hé bien ! c’est par des hommes aux lèvres balbutiantes Et au langage barbare Que l’Éternel parlera à ce peuple.

12 Il lui disait : Voici le repos, Laissez reposer celui qui est fatigué ; Voici le lieu du repos ! Mais ils n’ont pas voulu écouter.

13 Et pour eux la parole de l’Éternel sera Précepte sur précepte, précepte sur précepte, ligne sur ligne, ligne sur ligne, Un peu ici, un peu là, Afin qu’en marchant ils tombent à la renverse et se brisent, Afin qu’ils soient piégés et pris.

14 Écoutez donc la parole de l’Éternel, moqueurs, Vous qui dominez sur ce peuple de Jérusalem !

15 Vous dites : Nous avons fait une alliance avec la mort, Nous avons fait un pacte avec le séjour des morts ; Quand le fléau débordant passera, il ne nous atteindra pas, Car nous avons la fausseté pour refuge et le mensonge pour abri.

16 C’est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : Voici, j’ai mis pour fondement en Sion une pierre, Une pierre éprouvée, une pierre angulaire de prix, solidement posée ; Celui qui la prendra pour appui n’aura pas hâte de fuir.

17 Je ferai de la droiture une règle, Et de la justice un niveau ; Et la grêle emportera le refuge de la fausseté, Et les eaux inonderont l’abri du mensonge.

18 Votre alliance avec la mort sera détruite, Votre pacte avec le séjour des morts ne subsistera pas ; Quand le fléau débordant passera, Vous serez par lui foulés aux pieds.

19 Chaque fois qu’il passera, il vous saisira ; Car il passera tous les matins, le jour et la nuit, Et son bruit seul donnera l’épouvante.

20 Le lit sera trop court pour s’y étendre, Et la couverture trop étroite pour s’en envelopper.

21 Car l’Éternel se lèvera comme à la montagne de Peratsim, Il s’irritera comme dans la vallée de Gabaon, Pour faire son œuvre, son œuvre étrange, Pour exécuter son travail, son travail inouï.

22 Maintenant, ne vous livrez pas à la moquerie, De peur que vos liens ne soient resserrés ; Car la destruction de tout le pays est résolue ; Je l’ai appris du Seigneur, de l’Éternel des armées.

23 Prêtez l’oreille et écoutez ma voix ! Soyez attentifs et écoutez ma parole !

24 Celui qui laboure pour semer laboure-t-il toujours ? Ouvre-t-il et brise-t-il toujours son terrain ?

25 N’est-ce pas après en avoir aplani la surface Qu’il répand de la nigelle et sème du cumin ; Qu’il met le froment par rangées, L’orge à une place marquée, Et l’épeautre sur les bords ?

26 Son Dieu lui a enseigné la marche à suivre, Il lui a donné ses instructions.

27 On ne foule pas la nigelle avec le traîneau à battre, Et la roue du chariot ne passe pas sur le cumin ; Mais on bat la nigelle avec le bâton, Et le cumin avec une baguette.

28 On bat le blé, Mais on ne le bat pas toujours ; On y pousse la roue du chariot et les chevaux, Mais on ne l’écrase pas.

29 Cela aussi vient de l’Éternel des armées ; Admirable est son conseil et grande est sa sagesse.