Le Liahona
Comment promouvoir une perspective positive de la sexualité
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page
Thème

Jeunes adultes

Comment promouvoir une perspective positive de la sexualité

Dieu nous a accordé des émotions sexuelles divines et justes pour une raison. En tant de membres célibataires de l’Église, nous trouverons une plus grande paix et une plus grande espérance si nous comprenons mieux ces émotions.

Une grande partie du monde semble ne pas savoir ce qu’est une compréhensiont saine et positive de la sexualité1. Et, soyons honnêtes, à certains égards, c’est le cas aussi de certains d’entre nous, jeunes adultes membres de l’Église. Alors clarifions un peu les choses.

Pour commencer, nous devons connaître la perspective des saints des derniers jours sur la sexualité. Il y a de nombreuses années, Parley P. Pratt (1807-1857) a enseigné : « Nos affections naturelles sont implantées en nous par l’Esprit de Dieu dans un but sage ; elles sont la source même de la vie et du bonheur ; elles cimentent toute société vertueuse et céleste ; elles sont l’essence de la charité, c’est-à-dire de l’amour ; […]

« Il n’existe pas de principe plus pur et plus saint. […]

« Le fait est que Dieu […] a implanté dans [notre] sein ces affections qui sont calculées pour promouvoir [notre] bonheur et [notre] union2. »

John Taylor (1808-1887) a aussi expliqué : « Nous l’apportons [un désir naturel] avec nous dans le monde mais, comme pour tout le reste, il doit être sanctifié. L’exercice convenable de nos fonctions conduit à la vie, au bonheur et à l’exaltation dans ce monde et dans le monde à venir3. »

En termes simples : Dieu nous a créés de telle sorte que nous soyons capables d’éprouver des émotions sexuelles. Cela fait partie de notre identité, et peut constituer une partie merveilleuse et joyeuse de la vie, à condition que nous apprenions à utiliser ces émotions et à les canaliser d’une manière qu’il approuve. Si nous gérons ces émotions convenablement tout au long de notre vie, les bénédictions que nous recevons sont incroyables.

Grâce à ce don, nous avons le potentiel d’aider à l’accomplissement du plan de notre Père céleste et de devenir semblables à nos parents célestes4. Malheureusement, dans notre monde actuel, Satan a amené beaucoup de personnes à avoir une vision déformée de la sexualité juste que Dieu nous a donnée. Il veut que nous l’employions mal et que nous comprenions mal sa nature sacrée. Il nous fait parfois confondre le sacré et le secret, nous amenant à avoir honte d’avoir des émotions sexuelles justes, à laisser la curiosité nous entraîner vers des choses telles que la pornographie ou à utiliser notre corps ou celui d’autrui d’une façon qui est hors des limites qu’il a fixées. Mais, en réalité, la sexualité, utilisée de la façon prévue par Dieu, est un don divin. Si nous avons des sentiments négatifs à l’égard de notre sexualité, peut-être faut-il simplement que nous la comprenions mieux.

Comment puis-je avoir une vision positive de la sexualité ?

Si donc notre vision de la sexualité est déformée, comment voir la sexualité innée donnée par Dieu sous un jour positif et apprendre à comprendre et à canaliser nos émotions convenablement, dans nos efforts pour devenir semblables au Sauveur ? Comment être satisfaits d’être qui nous sommes et accepter les émotions sexuelles que Dieu nous a données en nous créant ? Voici quelques suggestions utiles :

1. Comprenez que chacun de nous est un être à la fois spirituel et physique

Vous pensez peut-être que la sexualité est purement physique mais elle est aussi très liée à notre intellect et à nos pensées. Nos pensées influencent nos actions et la façon dont nous utilisons notre corps influence aussi notre entité spirituelle. Boyd K. Packer (1924-2015) a enseigné : « Notre esprit et notre corps sont unis de telle manière que notre corps devient l’instrument de notre intellect et le fondement de notre personnalité5. »

Lorsque nous l’exprimons dans les limites de la loi de chasteté, notre sexualité innée n’est pas un obstacle à la spiritualité. Si vous avez une idée biaisée et négative de la sexualité, il est probable qu’elle se répercutera sur votre mariage. Jeffrey R. Holland, du Collège des douze apôtres, a enseigné : « L’union sexuelle [au sein du mariage] est […] non seulement l’union d’un homme et d’une femme mais aussi absolument l’union de cet homme et de cette femme avec Dieu. […] À aucun autre moment de cette vie vous ne ressemblerez davantage à Dieu que lorsque vous exprimerez ce pouvoir particulier6. » Comment la compréhension de cette vérité changera-t-elle la vision que vous avez actuellement de la sexualité ou des relations sexuelles, même alors que vous êtes célibataire ?

2. Étudiez votre corps

Si vous ne l’avez pas déjà fait, étudiez l’anatomie humaine. Plus vous comprendrez le processus naturel du développement de votre corps, mieux vous comprendrez que les émotions sexuelles justes constituent une partie normale de la vie. L’étude de l’anatomie humaine, qui consiste à appeler les parties du corps par leur nom et à comprendre leurs fonctions sexuelles et physiques, permet de dissiper leur nature taboue. Simultanément, nous devons aussi « éliminer de nos conversations les mots, les blagues et les thèmes dégradants, vulgaires et sexuellement explicites7 ». En comprenant les parties du corps et leurs fonctions, nous devenons moins enclins à les considérer exclusivement dans un contexte sexuel.

Le président Nelson a enseigné : « Chaque organe de notre corps est un don merveilleux de Dieu8 » et il est évident que cela comprend les organes sexuels. Ils ont été créés dans un sage dessein et il nous incombe d’apprendre à les employer conformément à la volonté du Seigneur.

3. N’ayez ni peur ni honte

L’étude de votre corps vous aidera à comprendre que les émotions sexuelles en sont un aspect normal. Nous essayons tous de vaincre « l’homme naturel » dans cette vie (voir Mosiah 3:19), cependant le simple fait d’éprouver des émotions sexuelles convenables n’est pas quelque chose dont nous devons avoir honte. Cela ne devient un péché qu’à partir du moment où nous les exprimons de manière déplacée ou entretenons des pensées inconvenantes ou lascives. Nous n’éprouvons pas de honte ni de culpabilité lorsque nous avons faim ! Uniquement peut-être lorsque nous nous gavons de notre nourriture préférée en réaction à notre faim ou lorsque nous sommes obsédés par la faim. Autorisez-vous à reconnaître que les émotions et pensées sexuelles convenables font partie de notre nature divine et servent un objectif utile à l’endroit et au moment qui conviennent.

Si vous êtes attiré(e) par les personnes de votre sexe, vous avez peut-être peur ou honte de vos émotions mais Dieu ne veut pas que vous éprouviez cela. Menons une vie enrichissante dans les limites qu’il a fixées pour notre bien. Nous avons chacun un parcours unique ici-bas et, si nous aimons notre Père céleste et respectons ses commandements, il n’est aucune situation qu’il ne puisse employer pour notre bien éternel (voir Romains 8:28 ; Jean 14:15 ; Doctrine et Alliances 90:24). Avec son aide, nous apprenons, progressons et devenons semblables à lui.

4. Tissez des liens profonds

Les sensations physiques ne sont qu’une partie de la sexualité. L’un des besoins réels qui sous-tendent les émotions sexuelles justes est de créer des liens. Nous, les humains, nous aspirons à la proximité avec autrui. Les liens que vous créez avec les autres au travers d’amitiés sincères, de marques de tendresse et d’affection convenables vous aident à voir les autres tels qu’ils sont réellement et à exprimer convenablement votre sexualité tout en respectant la loi de chasteté.

Marlin K. Jensen, soixante-dix Autorité générale émérite, a dit : « Joseph Smith, le prophète, a enseigné que ‘l’amitié est l’un des grands principes fondamentaux de [notre religion]’. Cette pensée devrait nous inspirer et nous motiver tous parce que, selon moi, l’amitié est l’un des besoins fondamentaux de notre monde. Je crois que nous aspirons tous profondément à connaître l’amitié, désirons profondément la satisfaction et la sécurité que seules des relations étroites et durables peuvent donner9. »

5. Considérez que votre corps est divin (parce qu’il l’est !)

Notre corps est une bénédiction extraordinaire de Dieu. Et pourtant, tant d’entre nous tombent souvent dans le piège qui consiste à critiquer notre corps. Si nous pouvions nous rappeler l’importance qu’il avait pour nous avant que nous en ayons un (et combien il sera important pour nous après notre mort [voir Doctrine et Alliances 138:17, 50]), alors nous serions plus reconnaissants et moins dédaigneux envers ce don extraordinaire.

Le président Nelson a enseigné : « Votre corps physique est une création magnifique de Dieu. C’est son temple, ainsi que le vôtre, et il doit être traité avec respect. […] L’étude de votre corps témoigne de sa conception divine10. » Et le fait de savoir à quel point notre corps est véritablement divin influencera de manière bénéfique nos actions. Le président Nelson a également expliqué : « Quand nous connaissons véritablement notre nature divine, […] nous fixons les yeux sur des images, les oreilles sur des sons et notre esprit sur des pensées qui rendent hommage à la création de notre corps en tant que temple de Dieu. Dans la prière quotidienne, nous reconnaissons avec gratitude qu’il est notre Créateur et le remercions de la magnificence de notre temple physique. Nous en prenons soin et nous le chérissons comme un don que Dieu nous a fait à nous personnellement11. »

6. Utilisez des médias qui dépeignent des relations saines

Avoir des relations saines implique de tisser des liens, d’écouter, de servir, d’approuver, de s’engager et de progresser ensemble. Une relation saine est réciproque et chacun cherche le bien-être de l’autre. L’utilisation de médias qui décrivent des relations saines et le processus à suivre pour y parvenir vous aidera à acquérir une vision plus positive de la sexualité.

La pornographie est nuisible à une vision saine et positive de la sexualité entre autres parce qu’elle empêche la création de liens importants et cherche à réduire une relation à un seul et unique aspect. Évitez tous les supports écrits, visuels ou sonores qui stimulent vos pulsions sexuelles. La bonne musique, les médias édifiants et l’utilisation saine d’Internet et des filtres sont utiles.Sur le site overcomingpornography.org, vous trouverez des outils supplémentaires pour vous informer sur la sexualité de manière saine.

Si vous êtes aux prises avec la pornographie, parlez-en à votre évêque ou votre président de branche. Sollicitez aussi l’aide d’autres dirigeants de l’Église, de membres de votre famille ou d’amis. Dans certains cas, un spécialiste des troubles mentaux sera utile.

7. Traitez chacun comme un enfant de Dieu

Le développement sexuel comprend, entre autres, le fait d’apprendre à respecter et comprendre les autres, à être digne de confiance, altruiste, honnête et plein d’égards pour les sentiments des autres : les voir comme des enfants de Dieu. Tout au long de notre vie, nous pouvons et devons cultiver ces qualités, et cela sera d’une importance vitale dans nos relations sexuelles avec notre futur conjoint éternel.

Demandez-vous : Comment est-ce que je traite les gens ? Est-ce que je suis gentil ? Est-ce que je respecte les besoins émotionnels et les limites physiques d’autrui ? Ces qualités vous aideront à progresser dans tous les aspects de la vie, notamment à parvenir à une sexualité juste et saine.

8. Souvenez-vous de votre véritable identité

Notre Père céleste a confié de nombreux sentiments à votre intendance. Le respect de la loi de chasteté vous permet d’honorer et d’aimer Dieu, vous-même et autrui.

Rappelez-vous que vous êtes un être éternel qui vit une expérience mortelle. Votre expérience personnelle avec la sexualité dans la condition mortelle est unique et joue un rôle spécial dans votre raffinement ici-bas. Le raffinement n’est pas toujours facile mais il vous conduit à la joie et à la paix en vous faisant devenir comme votre Père céleste. Si vous respectez ses commandements, il vous guidera et vous aidera à cultiver la force et la connaissance, grâce à votre expérience personnelle de la sexualité, qui vous permettra d’accomplir votre destinée et votre potentiel divins.

Ne vous définissez pas démesurément en fonction de votre sexualité. Votre étiquette la plus importante est votre identité d’enfant bien-aimé de parents célestes. Dallin H. Oaks, premier conseiller dans la Première Présidence, a enseigné : « Le trait suprême qui définit chacun de nous c’est que nous sommes enfants de parents célestes, nés sur cette terre dans un but et nés avec une destinée divine. Lorsque l’une de ces autres notions, quelle qu’elle soit, s’oppose à ce trait caractéristique suprême, elle est destructrice et nous mène sur le mauvais chemin » (dans « Interview With Elder Dallin H. Oaks and Elder Lance B. Wickman: ‘Same-Gender Attraction,’ » newsroom.ChurchofJesusChrist.org).

Les expériences et les caractéristiques différentes dont nous sommes dotés ici-bas ont leur raison d’être. Notre Père céleste veut que vous vous acceptiez, vous respectiez et vous aimiez en raison de l’être divin que vous êtes. En retour, il vous guidera dans votre parcours individuel et vous bénira plus que vous ne pouvez l’imaginer.

N’oubliez pas que ce parcours dure toute une vie.

Comprendre et cultiver une perception positive et saine de ce que doit être la sexualité n’est ni un objectif sur lequel on commence à travailler après le mariage ni un objectif qu’on atteint du jour au lendemain. C’est un parcours de toute une vie, un parcours qui vous sera profitable de bien des façons au cours de votre vie mortelle et éternelle. Et si votre parcours a connu des hauts et des bas, sachez que le pouvoir guérisseur et habilitant de l’expiation de Jésus-Christ est à la disposition de quiconque tend la main vers lui (voir Mosiah 4:1-3, 10-13).

En fin de compte, quelles que soient notre situation ou nos expériences, si nous suivons l’exemple de notre Sauveur, Dieu tiendra toutes les promesses qu’il nous a faites et nous nous rendrons compte que nous avons tous un rôle à jouer dans son plan (voir Doctrine et Alliances 59:23). Avec son aide, tous nos efforts pour obtenir une vision positive de la sexualité seront couronnés de succès.