Dieu me l’a révélé
    Notes de bas de page
    Theme

    À la chaire

    Dieu me l’a révélé

    Rachel Leatham

    Photographie de Rachel Leatham publiée avec l’autorisation de la bibliothèque d’histoire de l’Église ; encadrement Getty Images.

    historical photograph of general conference overflow

    Je crois que je suis l’une des filles les plus heureuses du monde, et c’est à l’Évangile que je le dois, car je sais que l’Évangile est vrai. Je sais que Dieu notre Père, et son Fils, Jésus-Christ, sont descendus et ont apporté l’Évangile et l’ont établi et ont parlé à Joseph Smith, le prophète. […]

    J’ai le sentiment que, si je pouvais vivre éternellement, je ne pourrais jamais suffisamment remercier notre Père céleste des bienfaits qu’il m’a accordés, de la chance de partir dans le monde et de rendre ce témoignage, parlant aux gens de l’Évangile rétabli, de l’autorité que le Christ a donnée à ses serviteurs et des bénédictions qui attendent les personnes qui écoutent les paroles de vérité, de vie et de salut, et y obéissent.[…]

    Parfois, je me dis que nous, les jeunes à la maison, ne sommes pas pleinement conscients des responsabilités qui reposent sur nous. Nous ne nous rappelons pas toujours que les personnes qui sont à notre tête sont âgées, et que, lorsque nos pères et nos mères seront partis, ce sera à nous d’assumer leur charge ; que nous sommes les futurs responsables de Sion. Faisons-nous notre part, et nous préparerons-nous afin d’être aptes à faire l’œuvre que nos pères ont faite ?

    […] Sommes-nous en mesure de dire quelles sont les promesses que Dieu nous a faites, si nous respectons ses commandements ? Connaissons-nous bien les anciennes annales des habitants de ce continent, le Livre de Mormon ? Et connaissons-nous bien les grandes vérités qui y sont enseignées ainsi que dans ces livres qui nous apprennent les beautés de l’œuvre dans laquelle nous sommes engagés aujourd’hui ? Je crains que nous ne maîtrisions pas suffisamment les principes de l’Évangile et que nous ne soyons pas aussi diligents que nous devrions l’être1.

    On demande beaucoup à qui l’on a beaucoup donné ; et vous savez, chacun d’entre vous, combien nous avons reçu, et combien il sera requis de nous [voir Luc 12:48 ; D&A 82:3]. Sommes-nous en train de nous préparer afin d’être à la hauteur ? Vivons-nous de toute parole qui sort de la bouche de Dieu [voir Deutéronome 8:3 ; Matthieu 4:4 ; D&A 84:44]. Vivons de manière à ce qu’il soit toujours disposé à nous appeler siens, à nous bénir et à nous aimer.

    […] Je veux redire que je sais que l’Évangile est vrai. Pas parce que mon père le sait, pas parce que ma mère me l’a toujours enseigné, mais je sais que l’Évangile est vrai parce que Dieu me l’a révélé. Son Esprit a témoigné à mon esprit [voir Romains 8:16], et ce témoignage est le cadeau le plus précieux que Dieu m’ait fait.

    Je prie Dieu de nous bénir tous, au nom de Jésus-Christ. Amen.