Tout le monde a besoin d’un ami
    Notes de bas de page
    Theme

    Tout le monde a besoin d’un ami

    Tim Overton

    Arizona (États-Unis)

    a friend at church

    Illustration Allen Garns

    En me dirigeant vers les portes de l’église, j’avais une idée claire en tête : « Si je ne trouve pas d’ami à l’église aujourd’hui, je n’y reviendrai jamais. » J’avais assisté à quelques réunions auparavant avec un camarade mais c’était la première fois qu’en tant qu’ami de l’Église, j’y allais seul et pour moi-même. Je sentais que je devais me joindre à l’Église mais j’avais des craintes et des préoccupations.

    Quand je suis arrivé, un jeune adulte m’a accueilli avec un grand sourire et une poignée de main chaleureuse. Il a dit qu’il s’appelait Dane McCartney. J’avais déjà vu Dane auparavant, quand il avait participé aux sélections pour entrer dans l’équipe universitaire de football dont je faisais partie. Mon anxiété s’est dissipée quand il m’a invité à m’asseoir à côté de lui pendant les réunions. Il m’a aussi invité à manger chez ses parents après. Je ne me suis senti seul à aucun moment ce jour-là. Dane et sa famille se sont intéressés à moi et ont répondu à beaucoup de questions que je me posais. Je me suis fait baptiser quelques semaines plus tard.

    Si Dane s’était contenté d’être amical avec moi ce jour-là, je serais probablement parti après la réunion de Sainte-Cène et j’aurais abandonné en me disant que j’avais essayé mais que cette Église n’était pas faite pour moi. Il est certainement important d’être amical, mais être un ami signifie beaucoup plus qu’être juste sympathique. L’amour et le soutien des McCartney ont beaucoup compté dans ma conversion.

    C‘était il y a quatorze ans. Depuis, j’ai fait une mission à plein temps, je me suis marié au temple et j’ai la bénédiction d’avoir cinq merveilleux enfants. J’ai aussi été évêque et président de pieu. J’ai eu des entretiens avec des membres qui ont cessé d’aller à l’église parce qu’ils se sentaient seuls et n’y trouvaient pas d’amis. Je suis triste pour eux. Je regrette que personne ne se soit occupé d’eux comme les McCartney se sont occupés de moi.

    Je remercie notre Père céleste que Dane se soit lié d’amitié avec moi ce jour-là. J’espère que nous trouverons tous le courage de nous lier d’amitié avec les personnes qui s’intéressent à l’Église, qui viennent de s’y joindre ou qui y retournent.