2016
Où sont les clés et l’autorité de la prêtrise ?
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Où sont les clés et l’autorité de la prêtrise ?

« L’autorité de la prêtrise et les clés de la prêtrise démarrent le moteur, ouvrent les portes des cieux, permettent d’accéder au pouvoir divin et ouvrent la voie de l’alliance qui nous ramène auprès de notre Père céleste aimant. »

Tandis que le soleil de cet après-midi d’hiver glissait derrière la vaste colline enneigée fréquentée par les skieurs, l’air froid de la montagne nous mordait vivement les joues et le nez, agissant presque comme un guide sévère nous enjoignant de regagner nos véhicules sur le parking de la station de ski. Là, dans nos voitures confortables, le chauffage allait bientôt nous réchauffer les doigts et les orteils. Le craquement de la neige gelée sous chacun de nos pas confirmait qu’il faisait extrêmement froid.

Notre famille avait passé une journée pleine d’agrément sur les pistes de ski, et elle se terminait maintenant sur une note glaciale. En arrivant à la voiture, j’ai cherché les clés dans la poche de mon manteau, puis dans une autre poche, et dans une autre encore. « Où étaient les clés ? » Tout le monde les attendait avec impatience ! La batterie était chargée et tous les systèmes, y compris le chauffage, étaient prêts à fonctionner, mais sans les clés, les portes verrouillées nous interdiraient l’accès ; sans les clés, le moteur ne pourrait pas donner sa puissance au véhicule.

À ce moment-là, notre préoccupation principale était de savoir comment nous allions entrer dans la voiture et nous réchauffer, mais je ne pouvais m’empêcher de penser, même à cet instant, que cela pouvait être l’occasion d’apprendre une leçon. Sans clés, ce merveilleux miracle d’ingénierie n’était guère plus que du plastique et du métal. La voiture avait un grand potentiel, mais sans les clés, elle ne pouvait pas remplir la fonction pour laquelle elle avait été conçue.

Plus je réfléchis à cette expérience, plus cette analogie prend un sens profond pour moi. Je m’émerveille de l’amour de notre Père céleste pour ses enfants. Je suis émerveillé par la manifestation céleste et par les visions grandioses de l’éternité que Dieu a données à Joseph Smith. Et, en particulier, j’éprouve une reconnaissance extrême pour le rétablissement de l’autorité et des clés de la prêtrise. Sans ce rétablissement, il nous serait impossible d’accéder au véhicule nécessaire pour nous transporter dans notre voyage vers notre foyer, auprès de parents célestes aimants. L’accomplissement de chaque ordonnance du salut composant notre chemin d’alliance pour retourner en la présence de notre Père céleste exige que la direction qui convient soit donnée par l’intermédiaire des clés de la prêtrise.

En mai 1829, Jean-Baptiste est apparu à Joseph Smith et Oliver Cowdery, et leur a conféré la Prêtrise d’Aaron et les clés associées à cette prêtrise. Peu de temps après, Pierre, Jacques et Jean leur ont conféré la Prêtrise de Melchisédek et les clés qui y sont associées1.

Près de sept ans plus tard, un dimanche, dans le temple de Kirtland, juste une semaine après sa consécration, « le Seigneur Jéhovah [est apparu] en gloire » à Joseph et Oliver, un événement suivi par l’apparition de Moïse, Élias et Élie, qui ont remis « leurs clés et leurs dispensations2 ». L’autorité de la prêtrise rétablie et ces clés étaient perdues depuis des siècles. De même que ma famille ne pouvait pas accéder à la voiture du fait de la perte des clés, de même tous les enfants de notre Père céleste avaient été exclus des ordonnances salvatrices de l’Évangile de Jésus-Christ, jusqu’à ce qu’un rétablissement divin soit accompli par ces messagers célestes. Nous n’aurons plus jamais à nous demander : « Où sont les clés ? »

Pennsylvania. Susquehanna Co. Oakland Township. Priesthood Restoration Site
Pennsylvania. Susquehanna Co. Susquehanna River

L’année dernière, par une belle journée d’automne, j’ai visité la forêt paisible située dans le nord-est de la Pennsylvanie, que l’on appelle Harmony dans les Écritures, où Jean-Baptiste est apparu à Joseph Smith et Oliver Cowdery et a rétabli la Prêtrise d’Aaron. Je suis aussi allé sur les rives de la Susquehanna, où Joseph et Oliver, dotés de l’autorité et des clés, ont été baptisés. Près de cette même rivière, Pierre, Jacques et Jean sont apparus et ont rétabli la Prêtrise de Melchisédek et les clés qui y sont associées3.

Pennsylvania. Susquehanna Co. Oakland Township. Home and Farm of Joseph and Emma Smith
Pennsylvania. Susquehanna Co. Oakland Township. Priesthood Restoration Site Visitors' Center
Pennsylvania. Susquehanna Co. Oakland Township. Priesthood Restoration Site Visitors' Center

Ces sites, ainsi que la première maison de Joseph et Emma, reconstruite, où la plus grande partie du Livre de Mormon a été traduite, la maison des parents d’Emma, voisine, et un centre de visiteurs intégré à une nouvelle église, constituent le nouveau Site du rétablissement de la prêtrise, consacré par Russell M. Nelson en septembre dernier. J’y ai ressenti le pouvoir et la réalité des événements divins qui ont eu lieu en cet endroit sacré. Cette expérience m’a amené à méditer, étudier et prier au sujet de l’autorité et des clés de la prêtrise, ce qui m’a donné le désir de parler aux jeunes gens et aux jeunes filles de l’Église de la façon dont l’autorité et les clés de la prêtrise rétablies peuvent être une bénédiction pour eux.

Pour commencer, il peut être utile de comprendre ces termes. La prêtrise ou l’autorité de la prêtrise a été définie comme étant « le pouvoir et l’autorité de Dieu4 » et « le pouvoir suprême ici-bas5 ». La définition des clés de la prêtrise éclaire aussi notre compréhension : « Les clés de la prêtrise sont l’autorité que Dieu a donnée aux dirigeants de la prêtrise pour diriger, superviser et gouverner l’utilisation de sa prêtrise sur la terre6. » Les clés de la prêtrise autorisent l’exercice de l’autorité de la prêtrise. Les ordonnances qui entraînent la création d’un certificat dans l’Église nécessitent des clés et ne peuvent être accomplies sans autorisation. Dallin H. Oaks a enseigné : « Au final, toutes les clés de la prêtrise sont détenues par le Seigneur Jésus-Christ, dont c’est la prêtrise. C’est lui qui détermine les clés qui sont déléguées aux mortels et la manière dont ces clés seront utilisées7. »

Maintenant, à votre intention, jeunes gens et jeunes filles, j’ai réfléchi à trois façons dont vous pouvez « trouver les clés » ou utiliser les clés et l’autorité de la prêtrise pour recevoir des bénédictions et en apporter à d’autres.

La première est de vous préparer au service missionnaire

Mes jeunes frères et sœurs, peut-être n’en avez-vous pas conscience, mais les clés du rassemblement d’Israël rétablies par Moïse permettent d’accomplir l’œuvre missionnaire dans notre dispensation. Imaginez-vous une armée d’environ soixante-quinze mille missionnaires à plein temps œuvrant dans le champ de la mission sous la direction de ces clés. En ayant cela à l’esprit, souvenez-vous qu’il n’est jamais trop tôt pour vous préparer au service missionnaire. Dans Jeunes, soyez forts, nous lisons : « Jeunes gens de la Prêtrise d’Aaron, […] œuvrez diligemment à vous préparer à représenter le Seigneur en tant que missionnaire8. » Les jeunes filles peuvent se préparer aussi, mais vous n’êtes « pas sous la même obligation de servir9 ». Néanmoins, que vous serviez ou non comme missionnaire à plein temps, vous tirerez profit de toute votre préparation tout au long de votre vie en étant membre missionnaire.

La deuxième façon de « trouver les clés » est d’aller au temple

Les clés du scellement rétablies par Élie, le prophète de l’Ancien Testament, permettent que des ordonnances soient accomplies dans des temples sacrés. Les ordonnances accomplies dans ces temples permettent à des personnes et à des familles de retourner dans la présence de nos parents célestes.

Jeunes gens et jeunes filles, nous vous recommandons de chercher et de trouver les noms de vos ancêtres et de vous faire baptiser par procuration pour eux dans le temple. Nous constatons que cela se produit déjà à un degré important et sans précédent dans le monde entier ! Les baptistères de nombreux temples sont remplis de jeunes gens et de jeunes filles tôt le matin et jusqu’à la nuit. Des clés sont tournées qui permettent à des familles d’être liées ensemble par les ordonnances sacrées qui sont accomplies dans ces temples.

Voyez-vous la relation qui existe entre le rétablissement des clés de la prêtrise et les bénédictions ? Je pense que, si vous prenez part à cette œuvre, vous découvrirez que le Seigneur y est présent dans ses moindres détails. Une expérience le démontre. J’ai entendu parler récemment d’une mère qui accompagnait régulièrement ses enfants au temple pour accomplir des baptêmes par procuration. Un jour, tandis que cette famille terminait ses baptêmes et s’apprêtait à quitter le temple, un homme est entré dans le baptistère avec une grande quantité de noms de sa famille. Se rendant compte qu’il ne restait personne dans le baptistère pour aider à accomplir les ordonnances pour ces personnes, un servant du temple a rattrapé la famille qui s’en allait et a demandé aux enfants s’ils voulaient bien revenir et se changer de nouveau pour aider à accomplir ces baptêmes. Ils ont accepté de bon gré et sont retournés dans le baptistère. À mesure que les enfants accomplissaient les baptêmes, leur mère, qui écoutait, a commencé à reconnaître les noms et, à l’étonnement général, a constaté que les ancêtres de cet homme étaient aussi des ancêtres décédés de sa famille. Une douce et tendre miséricorde pour eux.

Il y a deux semaines, le temple du centre ville de Provo (Utah, États-Unis) a été consacré. Il est le cent cinquantième temple de l’Église en fonctionnement dans le monde. Nous observons que, quand le président Monson a été soutenu comme apôtre en 1963, il y avait douze temples en fonctionnement dans l’Église. Les temples se rapprochent de plus en plus de vous. Mais, si vous vivez en des lieux où la distance ou la situation ne permettent pas d’aller régulièrement au temple, vous devez néanmoins rester toujours dignes d’y aller. Vous pouvez accomplir une œuvre importante en dehors du temple en recherchant et en transmettant les noms de vos ancêtres.

Finalement, le troisième point : Avancez avec foi

Abraham, le prophète de l’Ancien Testament, a reçu dans sa dispensation une grande bénédiction du Seigneur, que l’on appelle parfois l’alliance abrahamique. Des milliers d’années plus tard, les bénédictions de la dispensation de l’Évangile données à Abraham ont été rétablies. Cela s’est produit quand le prophète Élias est apparu à Joseph Smith et Oliver Cowdery dans le temple de Kirtland.

Grâce à ce rétablissement, chacun de vous a accès aux grandes bénédictions promises à Abraham. Ces bénédictions peuvent être vôtres si vous restez fidèles et menez une vie digne. Dans le livret Jeunes, soyez forts, il vous est donné des instructions très concrètes pour « avancer avec foi ». Je résume une partie de ces recommandations : « Pour vous aider à devenir tout ce que le Seigneur veut que vous deveniez, mettez-vous à genoux matin et soir pour prier votre Père céleste. […] Étudiez tous les jours les Écritures et appliquez ce que vous lisez à votre vie. […] Efforcez-vous d’être obéissant chaque jour. […] En toutes circonstances, suivez les enseignements des prophètes. […] Soyez humble et prêt à écouter le Saint-Esprit. »

Ces recommandations sont suivies d’une promesse menant aux promesses qui sont données par l’intermédiaire des bénédictions d’Abraham : « Si vous faites […] [ces choses], le Seigneur rendra votre vie beaucoup plus fructueuse que vous ne pourriez le faire tout seul. Il augmentera vos possibilités, étendra votre vision et vous fortifiera. Il vous donnera l’aide dont vous avez besoin pour affronter vos épreuves et vos difficultés. Vous aurez un témoignage plus fort et vous trouverez une joie véritable en faisant la connaissance de votre Père céleste et de son Fils, Jésus-Christ et en ressentant leur amour pour vous10. »

Pour résumer : préparez-vous pour le service missionnaire, allez au temple, et avancez avec foi.

Conclusion

Finissons maintenant là où nous avons commencé, bloqués sur le parking glacial à nous demander : « Où sont les clés ? » Au fait, plus tard ce soir-là, j’ai miraculeusement retrouvé les clés, qui étaient tombées de ma poche sur la montagne. Le Seigneur nous a montré qu’il ne nous laissera pas debout dans le froid mordant sans clés ou autorité pour nous guider sains et saufs jusqu’à notre foyer auprès de lui.

Si vous êtes comme moi, peut-être vous demandez-vous souvent « où sont les clés » de la voiture, du bureau, de la maison ou de l’appartement. Quand cela m’arrive, je ne peux pas m’empêcher de sourire intérieurement car, en cherchant mes clés, je pense aux clés de la prêtrise rétablies et au président Monson, que nous soutenons « comme prophète, voyant et révélateur11 » et comme la seule personne sur la terre qui détient toutes les clés de la prêtrise et qui est autorisée à les utiliser. Oui, les clés sont en sécurité, en la possession des prophètes, voyants et révélateurs. Elles sont conférées, déléguées et confiées à d’autres personnes, en accord avec la volonté du Seigneur, sous la direction du président de l’Église.

Je témoigne que l’autorité de la prêtrise et les clés de la prêtrise démarrent le moteur, ouvrent les portes des cieux, permettent d’accéder au pouvoir divin et ouvrent la voie de l’alliance qui nous ramène auprès de notre Père céleste aimant.

Je prie pour que vous, la génération montante de jeunes gens et de jeunes filles, « march[iez] résolument avec constance dans le Christ12 » afin que vous compreniez que c’est votre droit sacré d’agir sous la direction des hommes qui détiennent les clés de la prêtrise qui déverrouilleront pour vous les bénédictions, les dons et les pouvoirs du ciel.

Je témoigne de Dieu le Père, de notre Sauveur et Rédempteur, Jésus-Christ, du Saint-Esprit et du rétablissement de l’Évangile en ces derniers jours. Au nom de Jésus-Christ. Amen.