2016
Joy D. Jones
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Joy D. Jones

Présidente générale de la Primaire

Les parents aimants de Joy D. Jones étaient ses héros.

Elle dit de son père électricien : « J’avais l’impression que mon père était capable de tout faire. » De sa mère, elle dit : « Ma mère était une femme extraordinaire. » Elle faisait tout avec rien, de la nourriture que la famille mangeait jusqu’aux vêtements qu’elle portait. Elle ajoute : « À mes yeux, c’était une sainte, et je voulais être comme elle quand je serais grande. »

Outre les bons souvenirs qu’elle a de ses parents, Aldo et Eleanor Ellsworth Harmon, sœur Jones chérit le souvenir d’enfance qu’elle garde d’un discours de Robert L. Backman, prononcé lors d’une conférence de district en Oregon (États-Unis). Frère Backman, maintenant soixante-dix Autorité générale émérite, était président de mission à l’époque.

Elle dit : « J’ai ressenti quelque chose de très puissant pendant qu’il parlait. Je n’avais absolument jamais rien ressenti de semblable avant. […] J’en suis extrêmement reconnaissante parce que j’ai reçu un témoignage de l’Esprit que ce qu’il disait était vrai. »

Joy Diane Harmon est née le 20 juillet 1954 à The Dalles (Oregon). Celui qui allait devenir son mari, Robert Bruce Jones, et elle, ont grandi en Oregon mais ils se sont rencontrés à l’université Brigham Young, à Provo (Utah). Ils se sont mariés le 14 août 1974, au temple de Manti (Utah). Ils ont cinq enfants et dix-sept petits-enfants.

Peu après qu’elle a obtenu un diplôme de vie familiale, ils se sont installés à Portland (Oregon) et plus tard à Santa Rosa (Californie) où frère Jones a exercé le métier de chiropracteur. Il y a vingt-deux ans, frère et sœur Jones se sont sentis poussés à s’installer à Draper (Utah). Sœur Jones a depuis la bénédiction de vivre près d’un temple.

Elle dit : « Le temple de Jordan River (Utah) est devenu mon endroit sacré. J’ai un témoignage du pouvoir du temple, ainsi que de la paix et de l’inspiration qu’il m’a apportées.

Elle a été présidente de Société de Secours et de Primaire de paroisse et conseillère dans des présidences de Société de Secours, des Jeunes Filles et de Primaire de pieu. Dernièrement, elle servait au bureau général de la Primaire.