2016
Peter Meurs
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Peter F. Meurs

Soixante-dix Autorité générale

Quand il était jeune, Peter Meurs avait un voisin qui tenait un atelier de « réparations en tout genre » pour le matériel agricole. Peter et son meilleur ami passaient beaucoup de temps dans l’atelier, jouant avec le matériel agricole et fabriquant des mini motos et des karts. Il a ensuite étudié l’ingénierie mécanique à l’université Monash de Melbourne (Australie).

À l’âge de dix-huit ans, il a informé l’université qu’il avait besoin d’interrompre ses études pendant deux ans afin de faire une mission pour l’Église. On lui a dit qu’il pouvait les interrompre pendant une année mais que, si c’était plus long, il perdrait sa place dans son programme. Il a décidé de ne pas partir.

Cependant, peu de temps après, il a entendu le président Kimball (1895-1985) proclamer lors de la conférence générale que chaque jeune homme digne devait partir en mission (voir « Faisons les plans d’une vie pleine et abondante », L’Étoile, septembre 1974, p. 378).

Frère Meurs se souvient : « C’était comme s’il s’adressait à moi. Cela a pénétré jusqu’au plus profond de mon être. » Il a décidé de partir. Une semaine avant son départ, il a reçu une lettre de l’université lui annonçant qu’il pouvait interrompre ses études pendant deux ans.

Il a repris ses études après sa mission mais, selon lui, son service missionnaire lui a apporté la meilleure instruction qu’il ait reçue. L’Évangile lui a appris qu’« aider les gens à réussir est le principe de direction le plus important ».

Après avoir terminé sa licence d’ingénierie mécanique, il a travaillé comme ingénieur de projet chez Esso Australie et a été associé fondateur de WorleyParsons Limited. Récemment, il était directeur du développement de Fortescue Metals Group.

Après sa mission, il a épousé une femme dont il dit qu’elle est sa meilleure amie, Maxine Evelyn Thatcher, le 2 janvier 1979, au temple d’Hamilton (Nouvelle-Zélande). Ils ont quatre enfants et neuf petits-enfants.

Frère Meurs, né le 21 décembre 1956 à Warrnambool (Victoria, Australie), fils de Frederik et Lois Jones Meurs, a rempli de nombreux appels, notamment ceux de président de collège d’anciens, organiste de paroisse, président des Jeunes Gens de paroisse et de pieu, directeur de la Communication, président de branche et de district, évêque, président de pieu et soixante-dix d’interrégion.