Questions et réponses
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Questions et réponses

Comment puis-je ressentir de la paix alors que tant de choses effrayantes arrivent dans le monde et même dans mon école ?

  • Nous pouvons ressentir de la paix même dans l’adversité.

  • Nous pouvons ressentir de la paix lorsque nous respectons nos alliances et que nous suivons les commandements.

  • Nous serons mis à l’épreuve et de mauvaises choses arriveront mais nous pouvons avoir l’assurance paisible que Dieu veille sur nous.

  • La paix nous est donnée par l’intermédiaire du Saint-Esprit. Nous devons donc essayer d’être digne de sa compagnie.

  • Le repentir peut nous libérer du péché et de la culpabilité et redonner de la paix à notre âme.

Réponse de la rédaction

Nous vivons dans un monde rempli de peur et où se produisent de nombreux événements effrayants. Cependant nous pouvons ressentir de la paix en nous, même si tout est chaos autour de nous. Jésus-Christ offre à chacun d’entre nous la paix qu’il a promise à ses apôtres : « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous la donne pas comme le monde la donne. Que votre cœur ne se trouble point, et ne s’alarme point » (Jean 14:27).

Il y a de nombreuses choses que nous pouvons faire pour recevoir de la paix : prier, étudier les Écritures, écouter de la musique édifiante, aller à l’église, au séminaire ou à l’institut, se rendre au temple. Mais tout cela repose sur une chose : « Le prix de la paix est la droiture », a déclaré Ezra Taft Benson (1899-1994) ( The Teachings of Ezra Taft Benson, 1988, p. 703). Ou, comme l’a dit Gordon B. Hinckley : « Vous trouverez la paix et le bonheur si vous mettez en pratique l’Évangile » (« Paroles du prophète vivant », L’Étoile, mars 1997, p. 16).

Cela ne veut pas dire que nous devons être parfaits pour être en paix. Cependant nous devons faire de notre mieux pour choisir le bien et nous relever chaque fois que nous chutons.

Pourquoi le fait de ressentir la paix du Seigneur dans notre cœur dépend-t-il de notre droiture ? L’une des raisons en est que nous ne pouvons pas mal agir et nous sentir bien en même temps. Une autre raison est que la paix que Jésus nous offre nous est donnée par l’intermédiaire du Consolateur, le Saint-Esprit. Nous devons donc vivre de manière à être dignes de la compagnie de l’Esprit. Si nous avons péché, la culpabilité nous empêche de ressentir la paix du Seigneur. Cependant, grâce au repentir, nous pouvons être libérés de la culpabilité et du péché et avoir de nouveau droit à la compagnie du Saint-Esprit.

Il est important de savoir que la promesse de paix que Jésus-Christ a faite ne garantit pas une vie sans épreuves. Nous serons tous mis à l’épreuve puisque c’est pour cette raison que nous sommes ici. De mauvaises choses nous arrivent parfois, à nous ou à l’un de nos proches. Mais nous pouvons ressentir la paix quand même.

Après avoir souffert pendant des mois dans la prison de Liberty, Joseph Smith, le prophète, a reçu ces paroles de Dieu :

« Mon fils, que la paix soit en ton âme ! Ton adversité et tes afflictions ne seront que pour un peu de temps ;

« et alors, si tu les supportes bien, Dieu t’exaltera en haut » (D&A 121:7-8).

Nos épreuves peuvent nous sembler durer plus qu’un peu de temps mais, avec l’aide de Dieu, nous devenons plus forts.

James E. Faust, deuxième conseiller dans la Première Présidence, a déclaré : « Je témoigne que nous vivons des temps difficiles. Nous devons courageusement faire preuve d’obéissance. Je témoigne que nous serons appelés à prouver notre force spirituelle, car l’avenir sera rempli d’afflictions et de difficultés. Mais le réconfort et l’assurance que nous apportent nos liens personnels avec Dieu, nous procurent un courage apaisant » (« Afin que nous te connaissions, toi, le seul vrai Dieu, et Jésus-Christ », L’Étoile , février 1999, p. 5-6).

Réponses des lecteurs

La révélation moderne nous enseigne : « Apprenez que celui qui accomplit les œuvres de la justice recevra sa récompense, c’est-à-dire la paix dans ce monde et la vie éternelle dans le monde à venir » (D&A 59:23). Nous pouvons trouver la paix en vivant conformément à l’Évangile que le Sauveur et nos prophètes actuels nous enseignent.

Israel O. Velasco, 17 ans, quatrième paroisse de General Santos, pieu de General Santos (Philippines)

Il y a eu des conflits à toutes les époques. Mais si nous obéissons aux commandements et aux principes de l’Évangile, les promesses du Seigneur s’accompliront et notre âme sera remplie de paix. Nous serons capables de surmonter les moments difficiles sans perdre la foi si nous sommes diligents et si nous endurons jusqu’à la fin.

Carlos Freire, 16 ans, paroisse de Bolívar, pieu de Garcia Moreno (Guayaquil, Équateur)

Puisque l’un des fruits de l’Esprit est la paix, l’une des choses qui m’aident à ressentir la paix est de mener une vie pure pour être guidé par le Saint-Esprit. J’aime beaucoup chanter et cela m’apporte de la paix. Lorsque je chante des cantiques ou que j’écoute des arrangements de cantique, cela me calme et m’aide à garder l’Esprit.

Óscar Luciano Mackay López, 17 ans, branche de Las Colinas, pieu de San Isidro (Panama)

Je ressens la paix en lisant les Écritures, en faisant de bonnes choses et en priant constamment notre Père céleste pour être guidée. Il peut toujours rendre les choses plus faciles pour nous, surtout pendant les moments difficiles que nous vivons.

Denise Talaboc, 13 ans, deuxième branche de Mati, district de Mati (Philippines)

Ce n’est pas toujours facile de ressentir la paix du Seigneur ; après tout, nous sommes dans une période probatoire et nous sommes mis à l’épreuve tous les jours. Mais, si nous suivons les commandements et vivons l’Évangile, nous pouvons connaître la paix.

Bjoern T. Kuchel, 20 ans, paroisse de Langenhorn, pieu de Neumünster (Allemagne)

Malgré les difficultés et les atrocités qui arrivent si souvent, l’une des choses qui m’ont aidée à trouver la paix, c’est de savoir que Dieu existe, qu’il a pouvoir absolu sur tout, qu’il est aimant et qu’il connaît chacun d’entre nous. S’il y a quelque chose que nous devons régler dans notre vie, nous devons le faire maintenant afin de pouvoir bénéficier entièrement de la paix que l’Esprit du Seigneur peut nous procurer.

Raquel Iveth Hurtado, 17 ans, branche de Los Repartos, district de Leon (Nicaragua)

« Apprends de moi et écoute mes paroles ; marche dans l’humilité de mon Esprit, et tu auras la paix en moi » (D&A 19:23). Cette Écriture nous dit comment nous pouvons trouver la paix malgré tout ce qui se passe autour de nous. J’ai appliqué cette Écriture à ma propre vie et j’ai trouvé de la paix en mon âme.

Natacha D. Lemire, 14 ans, paroisse de Laval, pieu de Montréal (Québec, Canada)

Il est possible d’éprouver de la paix et du bonheur même au milieu de tant d’adversité. Nous pouvons résister à n’importe quoi si nous nous servons de notre témoignage comme d’un bouclier. La connaissance que Jésus-Christ est notre Sauveur et que Dieu est notre Père est une ancre dans la tempête de la vie. Aucune adversité n’est plus grande que le bonheur et la paix que nous éprouvons lorsque nous avons la foi et un fort témoignage.

Franciélly Aparecidapósta, 19 ans, branche de Guarani, pieu de Belo Horizonte (Brésil)

Les réponses de la rédaction et des lecteurs sont un guide, non des déclarations officielles de la doctrine de l’Église.

« Vivons-nous des temps difficiles ? Oui. Mais il n’y a pas de raison de craindre. Nous pouvons avoir la paix au cœur et dans notre foyer. Nous pouvons, tous autant que nous sommes, exercer une influence bénéfique dans ce monde.

« Que le Dieu du ciel, le Tout-puissant, nous aide et nous bénisse tandis que nous allons chacun de notre côté pendant les jours incertains qui nous attendent. Puissions-nous nous tourner vers lui avec une foi indéfectible. »

Gordon B. Hinckley, « Les temps dans lesquels nous vivons », Le Liahona, janvier 2002, p. 86.