Ressentir l’amour du Seigneur par le repentir
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Message des instructrices visiteuses

Ressentir l’amour du Seigneur par le repentir

À l’aide de la prière, choisissez dans ce message les passages d’Écritures et les enseignements qui répondent aux besoins des sœurs à qui vous rendez visite, et lisez-les. Relatez vos expériences et rendez témoignage. Invitez-les à faire de même.

Joseph B. Wirthlin du Collège des douze apôtres : « Nous tissons dans la trame de notre vie le motif que nous présenterons comme produit fini. Notre vie mortelle se tisse chaque jour à mesure que nous ajoutons nos actions à quelque chose de beau et complexe, en suivant le plan du Maître créateur. Lorsque nous faisons de mauvais choix, nous devons vivre avec un défaut dans l’ouvrage de notre âme ou bien revenir en arrière par le repentir et ôter les morceaux de fil que nous avons tissés dans notre personnalité pour les remplacer par les fils de qualité supérieure que notre Créateur avait prévu que nous utiliserions » (« Le temps pour se préparer », L’Étoile , juillet 1998, p. 16).

Spencer W. Kimball (1895-1985) : « Il est impossible d’éprouver le repentir tant que l’on n’a pas mis son âme à nu et reconnu ses actes sans excuse ni justification… Les personnes qui décident d’affronter le problème et de transformer leur vie s’apercevront tout d’abord que le repentir est le chemin le plus difficile, mais elles constateront qu’il est infiniment plus désirable une fois qu’elles auront goûté à ses fruits… Des millions de saints ont trouvé la paix sur ce chemin et ont mené une vie belle, pleine de satisfaction et d’abondance avec l’Évangile de repentir pour guide vers l’amélioration personnelle et l’entente avec Dieu » (voir L’Étoile , mars 1983, p. 3-6).

Sydney S. Reynolds, première conseillère dans la présidence générale de la Primaire : « Nous devons nous repentir de tout ce que nous faisons qui nous éloigne de l’Esprit du Seigneur et nous devons montrer notre amour pour Dieu en gardant ses commandements et en aimant ses enfants, afin que le Seigneur nous pardonne nos péchés et fasse que nous soyons sans tache par sa grâce… Nous avons un Sauveur qui a payé le prix de tous les péchés, erreurs ou imperfections que nous pouvons avoir dont nous sommes disposés à nous repentir » (« Be Ye Therefore Perfect », dans The Rock of Our Redeemer: Talks from the 2002 BYU Women’s Conference , 2003, p. 153-155).

Richard G. Scott, du Collège des douze apôtres : « Je témoigne que Jésus-Christ a payé le prix et satisfera aux exigences de la justice pour tous ceux qui obéissent à ses enseignements. Le pardon complet est donc accordé et il n’est plus nécessaire que la détresse qui suit le péché se prolonge. En réalité, elle ne persiste pas si l’on comprend vraiment le sens de l’expiation du Christ…

« Lorsque le souvenir d’erreurs passées vous vient à l’esprit, pensez au Rédempteur et au miracle du pardon ainsi qu’au renouveau que le Seigneur apporte. Votre découragement et votre souffrance feront place à la paix, à la joie et à la gratitude pour son amour » (« Le chemin de la paix et de la joie », Le Liahona, janvier 2001, p. 33) .

Moroni 8:26 : « Le pardon des péchés apporte la douceur et l’humilité de cœur ; et à cause de la douceur et de l’humilité de cœur vient la visitation du Saint-Esprit, lequel Consolateur remplit d’espérance et d’amour parfait, amour qui subsiste, par la diligence dans la prière, jusqu’à ce que vienne la fin, lorsque tous les saints demeureront avec Dieu ».

  • Quelles sont les bénédictions du repentir ?

  • Comment le repentir vous aide-t-il à ressentir l’amour du Sauveur et de la reconnaissance pour son expiation ?