2000-2009
    Le rassemblement d’Israël dispersé
    Téléchargements
    This Page (MP3)
    Notes de bas de page
    Theme

    Le rassemblement d’Israël dispersé

    Nous participons au rassemblement des élus du Seigneur des deux côtés du voile.

    Mes frères et sœurs bien-aimés, merci de votre foi, de votre dévouement et de votre amour. Nous avons tous l’énorme responsabilité d’être ce que le Seigneur veut que nous soyons et de faire ce qu’il veut que nous fassions. Nous faisons partie d’un grand mouvement : le rassemblement d’Israël dispersé. Aujourd’hui, je vais parler de ce principe en raison de son importance particulière dans le plan éternel de Dieu.

    Alliance abrahamique

    Dans les temps anciens, le Seigneur a béni notre père Abraham en lui faisant la promesse de faire de sa postérité un peuple élu1. On trouve des références à cette alliance partout dans les Écritures. Abraham reçut entre autres la promesse que le Fils de Dieu viendrait de son lignage, que certaines terres seraient héritées et que les nations et les familles de la terre seraient bénies en sa postérité2. Certains aspects de cette alliance se sont déjà accomplis mais le Livre de Mormon enseigne que cette alliance abrahamique ne s’accomplira que dans ces derniers jours3! Il souligne aussi que nous faisons partie du peuple de l’alliance du Seigneur4. Nous avons la bénédiction de participer personnellement à l’accomplissement de ces promesses. Quelle époque magnifique dans laquelle nous vivons !

    Dispersion d’Israël

    Étant de la descendance d’Abraham, les tribus d’Israël bénéficiaient, dans les temps anciens, de l’autorité de la prêtrise et des bénédictions de l’Évangile mais elles se sont finalement rebellées. Elles ont tué les prophètes et le Seigneur les a châtiées. Dix tribus ont été emmenées en captivité en Assyrie. À partir de là, on n’en trouve plus trace dans l’histoire. (Évidemment, les dix tribus ne sont pas perdues pour le Seigneur). Les deux tribus restantes ont subsisté pendant un peu de temps puis, à cause de leur rébellion, ont été emmenées en captivité à Babylone5. Lorsqu’elles sont revenues, elles ont été favorisées du Seigneur mais encore une fois, elles ne l’ont pas honoré. Elles l’ont rejeté et raillé. Notre Père aimant mais attristé a juré : « Je vous disperserai parmi les nations6 » et c’est ce qu’il a fait.

    Israël doit être rassemblé

    La promesse que Dieu avait faite de rassembler Israël dispersé était tout aussi extraordinaire7. Par exemple, Ésaïe a prédit que dans les derniers jours, le Seigneur enverrait des « messagers rapides » aux peuples qui seraient ainsi dispersés et dépouillés8.

    Cette promesse du rassemblement, omniprésente dans les Écritures, s’accomplira aussi sûrement que se sont accomplies les prophéties de la dispersion d’Israël9.

    L’Église de Jésus-Christ au midi du temps et l’Apostasie

    Avant sa crucifixion, le Seigneur Jésus-Christ a établi son Église. Elle comprenait des apôtres, des prophètes, des soixante-dix, des instructeurs, etc10. Le Maître a envoyé ses disciples prêcher son Évangile dans le monde11.

    Après un certain temps, l’Église établie par le Seigneur s’est dégradée spirituellement. On a modifié les enseignements du Seigneur ; on a changé ses ordonnances. La grande apostasie s’est produite, comme l’avait prédit Paul, qui savait que le Seigneur ne reviendrait pas avant que « l’apostasie soit arrivée12 ».

    Toutes les dispensations précédentes s’étaient terminées par une apostasie et c’est ce qui s’est également passé pour cette grande apostasie. La toute première avait eu lieu à l’époque d’Adam. Elle a été suivie par les dispensations d’Hénoc, de Noé, d’Abraham, de Moïse et d’autres. Dieu avait chargé chaque prophète d’enseigner la nature divine et la doctrine du Seigneur Jésus-Christ. À chaque époque, ces enseignements avaient pour but d’aider le peuple. Mais sa désobéissance a conduit à l’apostasie. Toutes les dispensations précédentes ont donc été limitées dans le temps et dans l’espace. Elles ont été limitées dans le temps puisque chacune d’elles s’est terminée par une apostasie. Elles ont été limitées dans l’espace, à une partie relativement petite de la Terre.

    Rétablissement de toutes choses

    Il fallait donc qu’il y ait un rétablissement complet. Dieu le Père et Jésus-Christ ont appelé Joseph Smith à être le prophète de cette dispensation. Tous les pouvoirs divins des dispensations précédentes devaient être rétablis par son intermédiaire13. Cette dispensation de la plénitude des temps ne serait pas limitée dans le temps ni dans l’espace. Elle ne se terminerait pas par une apostasie et elle remplirait le monde14.

    Rassemblement d’Israël: Partie intégrante du rétablissement de toutes choses

    Comme l’ont prophétisé Pierre et Paul, tout devait être rétabli dans cette dispensation. Dans le cadre de ce rétablissement, le rassemblement longtemps attendu d’Israël dispersé doit donc avoir lieu15. C’est un prélude nécessaire à la seconde venue du Seigneur16.

    Cette doctrine du rassemblement est l’un des enseignements importants de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Le Seigneur a déclaré : « Je vous donne un signe… je rassemblerai mon peuple de sa longue dispersion, ô maison d’Israël, et établirai de nouveau ma Sion parmi eux17. » La parution du Livre de Mormon est un signe au monde entier que le Seigneur a commencé à rassembler Israël et à accomplir les alliances qu’il a faites avec Abraham, Isaac et Jacob18. Non seulement nous enseignons ce principe, mais nous y participons aussi. Nous le faisons lorsque nous participons au rassemblement des élus du Seigneur des deux côtés du voile.

    Le Livre de Mormon occupe une place essentielle dans cette œuvre. Il parle du rassemblement19. Il amène les gens à connaître Jésus-Christ, à croire en son Évangile et à se joindre à son Église. En fait, sans le Livre de Mormon, le rassemblement promis d’Israël ne se produirait pas20.

    Nous accordons de l’importance au nom révéré d’Abraham. Il apparaît dans plus de versets des Écritures du rétablissement que dans tous les versets de la Bible21. Abraham est lié à tous les membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours22. À notre époque, le Seigneur a réaffirmé l’alliance abrahamique par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète23. Au temple, nous recevons nos bénédictions suprêmes, en tant que postérité d’Abraham, d’Isaac et de Jacob24.

    Dispensation de la plénitude des temps

    Cette dispensation de la plénitude des temps a été prévue par Dieu comme le temps du rassemblement, tant dans les cieux que sur la terre. Pierre savait qu’après une période d’apostasie, un rétablissement aurait lieu. Lui qui avait été avec le Seigneur sur la montagne de la Transfiguration, a déclaré :

    « Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés, afin que des temps de rafraîchissement viennent de la part du Seigneur…

    « Que le ciel doit recevoir jusqu’aux temps du rétablissement de toutes choses, dont Dieu a parlé anciennement par la bouche de ses saints prophètes25. »

    Dans les temps modernes, le Seigneur a envoyé les apôtres Pierre, Jacques et Jean avec « les clefs de [son] royaume et une dispensation de l’Évangile pour les derniers temps », au cours de laquelle il rassemblerait « toutes choses en une, tant celles qui sont dans le ciel que celles qui sont sur la terre26 ».

    En 1830, Joseph Smith, le prophète, a été instruit par un messager céleste nommé Élias, qui détenait les clefs pour réaliser « le rétablissement de toutes… choses27 ».

    Six ans plus tard, le temple de Kirtland a été consacré. Une fois que le Seigneur a accepté cette sainte maison, des messagers célestes sont venus avec des clefs de la prêtrise. Moïse apparut28 et « remit les clefs pour rassembler Israël des quatre coins de la terre et pour ramener les dix tribus du pays du nord.

    « Après cela, Élias apparut et remit la dispensation de l’Évangile d’Abraham, disant qu’en nous et en notre postérité toutes les générations après nous seraient bénies29. »

    Élie, le prophète, vint alors et proclama : « Voici, le temps est pleinement arrivé, ce temps dont il a été parlé par la bouche de Malachie, lorsqu’il a témoigné qu’il [Élie] serait envoyé avant la venue du jour du Seigneur, jour grand et redoutable, pour tourner le cœur des pères vers les enfants, et les enfants vers les pères, de peur que la terre entière ne soit frappée de malédiction30. »

    Ces événements ont eu lieu le 3 avril 183631 et ont donc accompli la prophétie de Malachie32. Les clefs sacrées de cette dispensation ont été rétablies33.

    Rassemblement des âmes de l’autre côté du voile

    Heureusement, l’invitation à aller au Christ34 peut également être lancée à ceux qui sont morts sans connaître l’Évangile35. Une partie de leur préparation nécessite des efforts d’autres personnes, sur terre. Nous remplissons des feuilles d’ascendance et des feuilles de groupement de famille et nous faisons des ordonnances par procuration au temple pour rassembler des personnes auprès du Seigneur et de leur famille36.

    Participer au rassemblement: Engagement pris par alliance

    Ici-bas, l’œuvre missionnaire est cruciale pour le rassemblement d’Israël. L’Évangile devait d’abord être apporté aux « brebis perdues de la maison d’Israël37 ». Par conséquent, les serviteurs du Seigneur sont allés proclamer le Rétablissement. Dans de nombreux pays, nos missionnaires recherchent les gens qui appartiennent à Israël dispersé. Ils les chassent des fentes des rochers ; ils les pêchent comme dans les temps anciens38.

    La décision d’aller au Christ n’est pas une question d’endroit ; c’est une question d’engagement personnel. Les gens peuvent être « amenés à connaître le Seigneur39 » sans quitter leur pays natal. Il est vrai qu’au début de l’Église, la conversion impliquait souvent aussi l’émigration. Mais maintenant, le rassemblement a lieu dans chaque pays. Le Seigneur a décrété que l’établissement de Sion40 se faisait dans tous les endroits où il a permis aux saints de naître et où il leur a donné leur nationalité. Les Écritures prédisent que les gens « seront rassemblés chez eux dans les pays de leur héritage et seront établis dans toutes leurs terres de promission41 ». Chaque pays est le lieu de rassemblement de son propre peuple42. Le lieu de rassemblement des saints brésiliens est le Brésil ; le lieu de rassemblement des saints nigériens est le Nigeria ; le lieu de rassemblement des saints coréens est la Corée, etc. Sion, c’est « ceux qui ont le cœur pur43 ». Sionest partout où sont les saints fidèles. Les publications, les communications et les assemblées sont maintenant telles que presque tous les membres bénéficient de la doctrine, des clefs, des ordonnances et des bénédictions de l’Évangile, quel que soit l’endroit où ils se trouvent.

    La sécurité spirituelle dépendra toujours de la façon dont on vit et non de l’endroit où l’on vit. Les saints de tous les pays peuvent prétendre aux mêmes bénédictions du Seigneur.

    Cette œuvre du Dieu Tout-Puissant est vraie. Il vit. Jésus est le Christ. C’est son Église, qui est rétablie pour accomplir sa destinée divine, notamment le rassemblement promis d’Israël. Gordon B. Hinckley est le prophète de Dieu aujourd’hui. J’en témoigne au nom de Jésus-Christ. Amen.