2000-2009
    Le plan du salut
    Téléchargements
    This Page (MP3)
    Notes de bas de page
    Theme

    Le plan du salut

    Nous ne sommes pas laissés seuls à errer dans la condition mortelle sans connaître le grand plan que le Seigneur a conçu pour ses enfants.

    En assistant à une réunion de Sainte-Cène pendant les mois d’été, j’ai eu la chance d’entendre les messages de trois étudiantes qui étaient rentrées chez elles de l’université pour l’été. L’un des discours m’a particulièrement intéressé.

    Elle avait travaillé pendant les vacances d’été dans un restaurant fréquenté par des routiers. L’un d’eux, qui effectuait un trajet régulier, s’arrêtait le même jour de chaque semaine au restaurant pour manger. Cette fréquentation régulière donnait l’occasion d’échanger quelques mots. Il a demandé à la jeune fille où elle habitait. Elle lui a dit qu’elle était chez elle pour l’été pour gagner de l’argent pour reprendre ses études à l’automne. Sa question suivante a été : « Où faites-vous vos études ? » Elle a répondu fièrement : « BYU–Idaho. » Il a voulu en savoir plus sur l’université, ce qui a débouché sur une conversation sur l’Évangile. Elle a commencé par lui parler de la Parole de Sagesse. Cela a marché. Elle l’a convaincu d’arrêter de fumer.

    Son horaire a alors changé et elle n’a plus eu l’occasion de le servir. Elle lui a donc écrit un mot et y a joint une brochure missionnaire sur le plan du salut. Au bout de quelques jours, elle a reçu un mot du routier. Il disait simplement : « Vous avez changé ma vie. » Cette jeune fille lui avait donné des renseignements qui l’avaient poussé à penser qu’il devait apporter des changements à sa vie. Je ne sais pas comment cette petite rencontre entre une serveuse et un routier s’est terminée, mais il est clair que la vie de l’homme en a été touchée.

    Elle a alors poursuivi en expliquant à quel point il est facile de parler aux gens des beautés de l’Évangile. Les occasions sont là tous les jours dans nos activités ordinaires d’ouvrir la bouche pour informer les gens des vérités de l’Évangile qui seront une bénédiction pour eux dès maintenant et dans les éternités à venir.

    Beaucoup se demandent : « D’où venons-nous ? Pourquoi sommes-nous ici ? Où allons-nous ? » Notre Père éternel ne nous a pas envoyés sur la terre pour y faire un voyage sans but et sans signification. Il nous a donné un plan à suivre. Il est l’auteur de ce plan. Il est conçu pour la progression de l’homme et, pour son salut et son exaltation plus tard. On peut lire dans le guide missionnaire Prêchez mon Évangile :

    « Dieu est le Père de notre esprit. Nous sommes littéralement ses enfants et il nous aime. Avant de naître sur cette terre, nous avons vécu comme enfants spirituels de notre Père céleste. Cependant, nous n’étions pas comme lui et nous n’aurions jamais pu devenir comme lui ni jouir de toutes les bénédictions dont il jouit sans connaître l’expérience de la vie sur cette terre avec un corps physique.

    « Tout ce que Dieu veut faire – son œuvre et sa gloire – c’est rendre chacun de nous capable de jouir de toutes ses bénédictions. Il a élaboré un plan parfait pour réaliser son but. Nous avons compris et accepté ce plan avant de venir sur la terre » (2004, p. 48).

    Pourtant beaucoup de gens dans le monde d’aujourd’hui continuent à se débattre pour trouver la réponse aux questions les plus fondamentales de la vie. Les cris « Par ici ! » et « Par là ! » ne font que devenir plus forts et bien des fois causent une plus grande confusion. La technologie a multiplié la confusion en répandant ces messages par les ondes hertziennes et par les énormes quantités de câbles qui couvrent maintenant la terre. Il y a tant de moyens de diffuser de plus en plus de messages différents que cela ne doit pas nous étonner que les gens soient dans la confusion. Il y a des siècles Paul a prédit :

    « Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine ; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs,

    « Détourneront l’oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables » (2 Timothée 4:3-4).

    Nous n’avons aucune raison d’être dans la confusion. Les réponses aux questions éternelles concernant le but de la vie ont de nouveau été données à l’humanité pour nous guider.

    Nous avons entendu parler pour la première fois du plan du salut avant notre naissance, dans ce que les Écritures appellent notre premier état (voir Abraham 3:26). Nous n’avons qu’une vague idée de ce qui s’est passé au cours de ce premier état, mais nous savons que nous y avons vécu en tant qu’esprits, enfants de notre Père céleste, et que nous avons effectué certains progrès pour nous préparer à avoir la possibilité de loger notre esprit éternel dans un corps terrestre. Nous savons également que notre Père a tenu un grand conseil pour expliquer le but de la vie terrestre. Nous avons eu la possibilité d’accepter ou de rejeter le plan du salut. Il ne nous a pas été imposé. L’essence du plan était que l’homme aurait l’occasion de travailler lui-même à son salut sur terre, avec l’aide de Dieu. Un dirigeant a été choisi pour nous enseigner comment suivre le plan et nous racheter du péché et de la mort. Comme le Seigneur l’a expliqué à Moïse : « Voici, mon Fils bien-aimé, qui était mon Bien-aimé et mon Élu depuisle commencement, me dit : Père, que ta volonté soit faite, et que la gloire t’appartienne à jamais » (Moïse 4:2).

    Jésus-Christ, notre Frère aîné, a été le principal défenseur du plan conçu par le Père, et nous avons accepté le plan et ses conditions. Par ce choix, nous avons acquis le droit de venir sur la terre et d’entrer dans notre second état.

    Dieu a créé Adam et Ève à son image, avec un corps de chair et d’os, et les a mis dans le jardin d’Éden. Le choix leur a été donné soit de rester dans le jardin soit de prendre du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal et d’avoir l’occasion de faire l’expérience de la condition mortelle. Ils ont relevé le défi, mangé du fruit et sont ainsi devenus mortels et sujets à la mort physique. Du fait de leur choix, ils allaient connaître toutes les épreuves et toutes les difficultés de la condition mortelle.

    Il y a deux buts à la vie dans la condition mortelle. Le premier est de nous faire vivre des expériences que nous ne pourrions avoir d’aucune autre manière. Le second est d’obtenir un tabernacle de chair et d’os. Ces deux buts sont essentiels à l’existence de l’homme. Nous sommes actuellement mis à l’épreuve pour voir si nous ferons tout ce que le Seigneur nous a commandé de faire. Ces commandements sont les principes et les ordonnances de l’Évangile, et ils constituent l’Évangile de Jésus-Christ. Chaque principe et ordonnance a un impact sur le but global de notre épreuve, qui est de nous préparer à retourner à notre Père céleste et à devenir comme lui. Bruce R. McConkie a dit ceci au sujet du chemin étroit et resserré :

    « Ce que je pense que nous devons tous faire est de déterminer où nous en sommes dans chaque domaine de la condition mortelle. Ensuite, sur la base des concepts globaux généraux qui sont clairs et évidents, nous décidons de la façon dont nous allons vivre dans tel ou tel domaine afin de réussir l’état probatoire afin de réussir l’épreuve de la condition mortelle. Si nous faisons les bons choix, nous irons recevoir la récompense éternelle, sinon nous recevrons une place inférieure et moindre dans les royaumes qui sont préparés.

    « …Quiconque dans l’Église se trouve sur le chemin étroit et resserré, se donne du mal, fait des efforts et désire faire ce qui est bien, aussi loin qu’il soit de la perfection dans cette vie, s’il quitte cette vie tandis qu’il est sur le chemin étroit et resserré, ira chercher la récompense éternelle dans le royaume de son Père » (The Probationary Test of Mortality, discours spirituel, institut de religion de Salt Lake City, 10 janvier 1982, p. 8-9).

    Tout cela est rendu possible par Jésus-Christ. Il est la pièce maîtresse du plan éternel du Père, le Sauveur donné en rançon pour l’humanité. Dieu a envoyé son Fils bien-aimé pour vaincre les effets de la Chute d’Adam et Ève. Il est venu sur la terre pour être notre Sauveur et notre Rédempteur. Il a surmonté l’obstacle de la mort physique pour nous en donnant sa propre vie. Quand il est mort sur la croix, son esprit s’est séparé de son corps. Le troisième jour son esprit et son corps ont été réunis éternellement, pour ne plus jamais être séparés.

    La vie sur terre a une durée limitée. Il vient un moment pour nous tous où l’esprit et le corps sont séparés par la mort. Mais grâce à la résurrection de Jésus-Christ, nous ressusciterons tous, que nous ayons fait le bien ou le mal dans cette vie. L’immortalité est le don de notre Père céleste à chacun de ses enfants mortels. La mort doit être considérée comme la porte ouverte sur une vie nouvelle et meilleure. Par la résurrection glorieuse, le corps et l’esprit seront réunis. Nous aurons un corps parfait et immortel de chair et d’os qui ne sera jamais soumis à la douleur ou à la mort. Mais la gloire que nous atteindrons dans la vie suivante dépendra de ce que nous faisons dans cette vie. Ce n’est que par le don de l’Expiation et par notre obéissance à l’Évangile que nous pourrons retourner vivre avec Dieu.

    Après la résurrection du Sauveur, ses apôtres sont allés prêcher ce message glorieux aux nations de la terre. Ils ont énormément voyagé pour enseigner la mission de notre Sauveur. Un grand mouvement de christianisme a commencé à se répandre dans beaucoup de pays. Mais l’Église a graduellement dérivé vers une apostasie générale dans laquelle la succession de la prêtrise a été interrompue. L’autorité d’officier dans les ordonnances spirituelles a cessé d’exister sur la terre.

    Graduellement, des hommes inspirés ont commencé à opérer une réforme. Le président Hinckley l’a décrite comme l’aube d’un jour nouveau. Il a dit :

    « Mais, dans cette longue période de ténèbres, une lumière a fini par s’allumer. Le siècle de la Renaissance a été accompagné d’un épanouissement des connaissances, des arts et de la science. Un mouvement d’hommes et de femmes audacieux et courageux a vu le jour. Ils se tournaient vers les cieux, reconnaissant Dieu et son Fils divin. Nous l’appelons la Réforme.

    « Puis, après le passage de nombreuses générations sur la terre, dont tant ont connu la guerre, la haine et le mal, le grand et nouveau jour du Rétablissement est arrivé. L’Évangile glorieux a été introduit par l’apparition du Père et du Fils au jeune Joseph. L’aube de la dispensation de la plénitude des temps s’est levée sur le monde. Tout ce que les dispensations précédentes avaient eu de bon, de beau et de divin a été rétabli à cette époque des plus remarquables » (« D’un jour meilleur l’aurore luit », Le Liahona, mai 2004, p. 82-83).

    Après l’événement glorieux de la Première Vision, les annales sacrées du Livre de Mormon ont été remises à Joseph Smith, le prophète. C’est un autre témoignage de notre Seigneur et Sauveur et de sa mission auprès des peuples de la terre.

    Ainsi nous voyons dans le plan éternel de notre Père que son amour est sans limite. Chacun de ses enfants est inclus. Tous les hommes ont la même origine et une possibilité égale d’accomplir un destin éternel.

    Amulek, prophète du Livre de Mormon, témoignant que les paroles du Christ nous apporteront le salut, a dit :

    « Et maintenant, mes frères, je voudrais qu’après avoir reçu tant de témoignages, voyant que les saintes Écritures témoignent de ces choses, vous vous avanciez et produisiez du fruit digne du repentir.

    « Oui, je voudrais que vous vous avanciez et ne vous endurcissiez plus le cœur, car voici, c’est maintenant le moment et le jour de votre salut ; et c’est pourquoi, si vous vous repentez et ne vous endurcissez pas le cœur, c’est immédiatement que le grand plan de rédemption se réalisera pour vous.

    « Car voici, cette vie est le moment où les hommes doivent se préparer à rencontrer Dieu ; oui, voici, le jour de cette vie est le jour où les hommes doivent accomplir leurs œuvres » (Alma 34:30-32).

    Ne soyons plus flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes (voir Éphésiens 4:14). Nous déclarons au monde que les cieux sont ouverts et que la vérité du plan éternel de Dieu a de nouveau été communiquée à l’humanité. Nous vivons dans la dispensation de la plénitude des temps. Nous vivons à une époque où nous avons le témoignage par les Écritures du grand plan que le Seigneur a donné à ses enfants depuis le commencement des temps jusqu’à notre dispensation actuelle, la dernière. Les preuves sont solides ; nous ne sommes pas laissés seuls à errer dans la condition mortelle sans connaître le grand plan que le Seigneur a conçu pour ses enfants. Il s’est engagé par alliance solennelle à nous donner les bénédictions du ciel selon notre obéissance à sa loi. Ah, souvenez-vous, souvenez-vous que ces choses sont vraies, parce que le Seigneur Dieu nous a révélé ces vérités éternelles. Au nom de Jésus-Christ. Amen.