Écritures
Psaumes 90


Chapitre 90

Prière de Moïse, homme de Dieu. Dieu est d’éternité en éternité. La durée de vie de l’homme n’est que de soixante-dix ans. Moïse implore l’Éternel d’être bon et d’accorder des bénédictions à son peuple.

1 Prière de Moïse, homme de Dieu. Seigneur ! tu as été pour nous un refuge, De génération en génération.

2 Avant que les montagnes soient nées, Et que tu aies créé la terre et le monde, D’éternité en éternité tu es Dieu.

3 Tu fais retourner les hommes à la poussière, Et tu dis : Enfants des hommes, retournez !

4 Car mille ans sont à tes yeux, Comme le jour d’hier quand il n’est plus, Et comme une veille de la nuit.

5 Tu les emportes, semblables à un songe, Qui, le matin, passe comme l’herbe :

6 Elle fleurit le matin et elle passe, On la coupe le soir et elle sèche.

7 Nous sommes consumés par ta colère, Et ta fureur nous épouvante.

8 Tu mets devant toi nos iniquités, Et à la lumière de ta face nos fautes cachées.

9 Tous nos jours disparaissent par ton courroux ; Nous voyons nos années s’évanouir comme un soupir.

10 La durée de notre vie est de soixante-dix ans, Et, pour les plus robustes, de quatre-vingts ans ; Et l’orgueil qu’ils en tirent n’est que peine et misère, Car cela passe vite et nous nous envolons.

11 Qui prend garde à la force de ta colère, Et à ton courroux, selon la crainte qui t’est due ?

12 Enseigne-nous à bien compter nos jours, Afin que nous appliquions notre cœur à la sagesse.

13 Reviens, Éternel ! Jusqu’à quand ? … Aie pitié de tes serviteurs !

14 Rassasie-nous chaque matin de ta bonté, Et nous serons toute notre vie dans la joie et l’allégresse.

15 Réjouis-nous autant de jours que tu nous as humiliés, Autant d’années que nous avons vu le malheur.

16 Que ton œuvre se manifeste à tes serviteurs, Et ta gloire sur leurs enfants !

17 Que la grâce de l’Éternel, notre Dieu, soit sur nous ! Affermis l’ouvrage de nos mains, Oui, affermis l’ouvrage de nos mains !