Le Liahona
Les excuses
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page
Thème

La gentillesse, ça compte

Les excuses

Liahona Magazine, 2020/01 Jan

Un jour, à l’école, certains de mes camarades de classe se moquaient d’un autre élève en le traitant de toutes sortes de noms. Ça avait l’air amusant, alors je me suis joint à eux. Pendant quelques semaines, je me suis moqué de lui avec mes amis.

Quelques mois plus tard, le garçon en question m’a dit ce qu’il ressentait. Nos paroles l’avaient blessé bien qu’il ait prétendu être indifférent à nos moqueries. Il m’a avoué qu’il pleurait tous les soirs. J’ai failli pleurer quand il m’a raconté cela. J’ai voulu l’aider et j’ai décidé de lui demander pardon pour ce que je lui avais dit.

Alors, le lendemain, je suis allé le voir et j’ai passé mes bras autour de ses épaules. Je lui ai dit : « Je regrette vraiment de m’être moqué de toi. » À mes paroles, il a hoché la tête et ses yeux se sont remplis de larmes. Mais les autres enfants continuaient de se moquer de lui. Puis je me suis souvenu de ce que j’avais appris dans ma classe de la Primaire : choisis le bien.

J’ai dit vaillamment à mes camarades de classe : « Arrêtez de vous moquer de lui ! Est-ce que vous savez comme c’est difficile pour lui ? S’il vous plaît, demandez-lui pardon pour ce que vous avez fait et soyez son ami. »

Mais ils n’étaient pas prêts à changer aussi facilement. Au lieu de cela, ils se sont mis en colère contre moi et m’ont dit : « Qu’est-ce qui t’arrive tout à coup ? Toi aussi tu t’es moqué de lui ! »

J’avais encore des remords pour ce que j’avais fait auparavant. Alors j’ai répondu : « Je lui ai déjà fait mes excuses. Je veux que vous compreniez ce qu’il ressent et que vous arrêtiez de vous moquer de lui, vous aussi. »

L’un d’eux s’est excusé et, tous les trois, nous sommes devenus amis. Quelques enfants continuent de se moquer de lui, mais il se sent mieux parce que nous sommes à ses côtés. Je choisirai le bien en aidant un ami en difficulté.