Le Liahona
Libérer le pouvoir du Livre de Mormon
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page
Thème

Libérer le pouvoir du Livre de Mormon

L’auteur vit en Arizona (États-Unis).

Open Book

Pendant que j’étais en mission aux Philippines, ma collègue et moi avons enseigné une leçon d’une grande force spirituelle sur l’importance d’étudier le Livre de Mormon chaque jour. À la fin de la leçon, ma collègue a rendu un des témoignages les plus puissants sur l’étude des Écritures que j’avais jamais entendus. Elle a témoigné que la lecture du Livre de Mormon lui apportait un pouvoir nouveau impossible à expliquer.

Il était évident que ce qu’elle avait vécu avec le Livre de Mormon avait changé sa vie, et je désirais vivre la même chose.

J’ai décidé ce soir-là de relire le Livre de Mormon, depuis le début.

J’ai passé un long moment à genoux à expliquer à Dieu que je voulais connaître la conversion et le pouvoir que donne le Saint-Esprit.

La réponse que j’ai reçue a été : Lis. Lis, simplement.

C’est donc ce que j’ai fait. Je me suis lancée dans la lecture avec un nouvel élan. J’ai prêté attention à chaque verset, à chaque chapitre et à chaque page. Au fil de ma lecture, je trouvais des versets qui répondaient à mes questions, calmaient mes inquiétudes et allégeaient les fardeaux des personnes que j’instruisais.

Au bout d’un mois environ, je me suis rendu compte qu’un changement était en train de se faire en moi. Ma capacité d’aimer les autres avait augmenté ; j’avais davantage espoir en l’avenir ; j’étais capable de travailler plus dur et plus longtemps chaque jour ; j’étais plus concentrée sur l’œuvre et je commençais à ressentir énormément de joie.

Un jour, au cours de mon étude, je suis tombée sur une citation d’Ezra Taft Benson (1899-1994), ancien président de l’Église : « [Le Livre de Mormon] est d’une puissance qui envahit notre vie dès que nous commençons à l’étudier sérieusement. […] Quand vous commencerez à avoir faim et soif de ces paroles, vous trouverez la vie de plus en plus abondante1. »

Alors que je continuais d’étudier, j’ai vraiment commencé à comprendre ce qu’il voulait dire. Je trouvais la vie de plus en plus abondante.

Avec le recul, je suis convaincue que l’une des raisons pour lesquelles j’ai servi avec cette collègue était pour que j’entende son témoignage ce soir-là. J’ai eu le sentiment que tous les aspects positifs de ma vie, l’amour, l’espoir, la confiance, les efforts, la détermination et la joie étaient décuplés.

Ma vie était empreinte d’une nouvelle lumière, et je savais qu’elle était réelle.