Le Liahona
Programme de développement pour les enfants et les jeunes : Prendre un bon départ
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page
Thème

Programme de développement pour les enfants et les jeunes : Prendre un bon départ

Les dirigeants de l’Église expliquent aux parents et aux paroisses comment aider les enfants à devenir semblables au Sauveur.

Ukiah, California: Family in living room

Que vous soyez enthousiastes ou un peu inquiets au sujet de ce nouveau programme intitulé : « Programme de développement pour les enfants et les jeunes », vous vous demandez probablement : « En quoi cela va-t-il aider mon enfant ? « Comment s’y prend-on ? » « Quel est mon rôle ? »

Les dirigeants de l’Église fournissent des réponses.

Pourquoi l’Église procède-t-elle à ce changement ?

Sœur Bonnie Cordon : Comme le président Nelson l’a enseigné, nous avons tous besoin d’accroître notre capacité de recevoir la révélation1. Le programme de développement pour les enfants et les jeunes est conçu pour inviter les personnes et les familles à rechercher l’inspiration de l’Esprit quant à la façon de progresser et de trouver la joie sur le chemin des alliances. C’est une excellente illustration de ce que le prophète a en vue pour chacun d’entre nous.

Frère Stephen Owen : Le président Nelson nous enseigne aussi que nous sommes une Église dont les principes sont appliqués au foyer, quelle que soit la configuration de notre famille2. Nous ne sommes pas une Église centrée sur les programmes. Les dirigeants et les instructeurs de l’Église peuvent aider nos enfants à apprendre et à appliquer la doctrine, mais cette responsabilité commence au foyer, et elle est quotidienne.

Comme le prophète l’a enseigné, nous devons rechercher l’inspiration et suivre l’Esprit, et le programme de développement pour les enfants et les jeunes nous y aidera, entre autres parce qu’il est plus simple. Par le passé, il y a eu une grande quantité de programmes de l’Église dont les parents devaient acquérir la compréhension et faire le suivi, tels que Mon progrès personnel, La foi en Dieu et d’autres encore au fur et à mesure que leurs enfants grandissaient. Ce nouveau programme invite les jeunes et les enfants à chercher l’inspiration en se fixant des buts qui répondent à leurs besoins et à leurs intérêts.

Sœur Joy Jones : C’est une occasion formidable pour nos enfants et nos jeunes, la génération montante, d’approfondir leur foi en Jésus-Christ. En apprenant à rechercher les conseils du Saint-Esprit et à les suivre, ils comprendront mieux leur identité et leur raison d’être éternels, et comment progresser et ressentir l’amour que notre Père céleste a pour eux. Ce programme de développement pour les enfants et les jeunes bénira et fortifiera nos jeunes et leur famille par l’établissement et l’édification de relations au sein de leur foyer, à l’église et avec notre Père céleste.

Quelles sont les premières mesures que les familles peuvent prendre pour commencer à mettre en pratique ce programme de développement ?

Sœur Jones : Priez ensemble pour être guidés par l’Esprit. Les parents peuvent commencer par discuter avec leurs enfants des trois domaines d’application proposés dans le programme : apprentissage de l’Évangile, service et activités, et développement personnel. Que font-ils actuellement ? Comment peuvent-ils progresser individuellement et en famille dans ces trois domaines ? Comment Luc 2:52 peut-il les aider à définir des plans et des objectifs qui les aideront à se souvenir du Sauveur et à le suivre ? Il s’agit là d’une occasion merveilleuse de fortifier les jeunes, le foyer et la famille par des moyens très simples et efficaces.

Sœur Cordon : Nous avancerons petit à petit. Progresser sur le chemin des alliances consiste en fait à poser un pied devant l’autre. Fixez-vous un seul but. Commencez simplement. Les guides pour les jeunes et les enfants nous donneront un merveilleux modèle à suivre.

Frère Owen : Nous ne devons pas en faire quelque chose de compliqué. C’est très simple. Lisez Luc 2:52. Commencez par ça. L’un des parents peut ensuite s’asseoir à la maison avec son enfant ou son jeune et en discuter. « Comment allons-nous t’aider à croître en sagesse et en stature, et en grâce devant Dieu et devant les hommes ? « Que pourrions-nous apprendre ou faire ensemble ? » « Quels buts peux-tu te fixer ? » Faites en sorte que ce soit simple.

Portraits.Child.Male

Si vos enfants et vos jeunes ne devaient retenir qu’une chose tandis que ceci se met en place, quelle serait-elle ?

Sœur Cordon : Il s’agit là d’une magnifique occasion de progresser à la manière du Sauveur ! Si nous ne savons pas sur quoi nous concentrer, rappelons-nous les nombreuses choses que nous faisons déjà pour lui ressembler davantage. L’apprentissage de l’Évangile se fait dans beaucoup de foyers et à l’église. Nous servons et participons à des activités. Ce nouveau programme nous offre un moyen simple d’appliquer de notre plein gré et de façon responsable ce que nous apprenons, ainsi que de concentrer cette progression dans les quatre domaines de croissance du Sauveur : spirituel, social, physique et intellectuel (voir Luc 2:52). Cela nous apportera à tous la joie, la paix et le bonheur éternel de suivre le Sauveur !

Sœur Jones : Ce développement se focalise sur le Sauveur, s’applique au foyer et est affermi par l’église. C’est là une simplification et une personnalisation, avec l’abandon des programmes passés. La progression se fera individuellement. J’espère que les enfants, les jeunes, leurs dirigeants et leur famille comprendront qu’il s’agit d’un moyen accessible et adaptable destiné à tous les enfants de notre Père céleste, partout dans le monde, pour qu’ils progressent ensemble et connaissent une joie durable sur le chemin des alliances. Ce ne sera pas un grand changement ni un tournant difficile. Il s’agit de faire davantage que ce que nous faisons déjà, en étant guidés par l’Esprit, de sorte que nos efforts sincères accroissent notre capacité de suivre le Sauveur d’une manière aimante et efficace.

Pourquoi est-il important que les jeunes et les enfants se développent comme le Sauveur l’a fait ?

Sœur Jones : Avant toute chose, ils ont fait l’alliance de le suivre toujours. Ils ont fait l’alliance « d’être les témoins de Dieu en tout temps, en toutes choses et en tout lieu » (voir Mosiah 18:9). Ils doivent donc se développer de la même manière que lui : spirituellement, socialement, physiquement et intellectuellement. Leurs alliances ne sont pas la seule raison pour laquelle ils doivent le faire, mais elles leur donnent aussi le pouvoir d’accomplir leurs buts.

Frère Owen : Tout le but de notre vie est de suivre notre Père céleste et son Fils Jésus-Christ et de devenir semblables à eux. Nous voulons être comme eux. Nous commençons à nous y exercer dès notre jeune âge, aussi possédons-nous un modèle qui nous accompagnera le reste de notre vie. Et c’est en faisant les choses qu’il a faites que nous suivons réellement le Sauveur.

Sœur Cordon : Le Sauveur est notre exemple en tout. Nous étudions sa vie, sa mission et ses enseignements parce qu’il est tout ce que nous aspirons à devenir. Mais, comme chacun de nous est unique, nous possédons des qualités et des compétences individuelles que nous devons développer pour lui ressembler. Ce nouveau programme fournit aux enfants et aux jeunes une occasion personnalisée de progresser dans ces domaines uniques, de développer leurs dons individuels et de découvrir ce qu’ils se sentent poussés à faire pour ressembler davantage au Sauveur. C’est ce qui rend tout ceci si personnel. Il n’y a pas de listes prédéfinies à cocher. Les buts que chacun de nous se fixera pour avancer sur le chemin des alliances seront différents, mais ensemble, nous apprendrons et progresserons, et nous nous rapprocherons de notre Sauveur.

Que voulez-vous que les enfants et les jeunes ressentent en participant ?

Sœur Cordon : J’espère qu’ils acquerront une compréhension plus profonde de leur identité éternelle et un sentiment d’appartenance. Quand nous savons qui nous sommes et à qui nous appartenons, nous agissons différemment. Ils apprendront à reconnaître que ce que certains médias sociaux disent n’est pas vrai, parce qu’ils sauront, pour l’avoir vécu, de quelles façons l’Esprit s’adresse à eux. Ils prendront confiance en eux et en leur potentiel divin de filles et fils de Dieu.

Sœur Jones : Nous voulons qu’ils ressentent de la foi et de l’espérance en Jésus-Christ ainsi que la paix qui découle du respect des commandements, qu’ils aient des relations saines, qu’ils acquièrent de la résilience, qu’ils éprouvent de la joie à servir les autres, et qu’ils ressentent le bonheur et la plénitude que l’on obtient en participant à l’œuvre de salut.

Frère Owen : J’espère que les enfants auront une compréhension de l’Évangile qui, de leur tête, ira jusqu’au cœur. Il ne s’agit pas de cocher les choses accomplies, mais d’apprendre et de devenir semblable au Sauveur. J’espère de tout cœur que nos enfants et les personnes que nous servons seront suffisamment confiants en leur compréhension de l’Évangile pour l’enseigner aux autres. Par exemple, j’aimerais que, lorsque nous poserons une question sur l’Évangile à nos enfants, ils nous donnent une réponse très profonde parce que c’est ce qu’ils auront appris et que cela fera partie de ce qu’ils sont.

Swahili Young Women in Class: Children and Youth Development Training

Comment les parents sauront-ils si le programme de développement est un succès dans leur foyer ?

Frère Owen : Pour ma part, je prêterais attention aux fruits de l’Esprit cités dans Galates 5, comme le fait d’avoir plus de paix au foyer. Je pense que leurs enfants seront plus gentils, plus aimants. Ils voudront passer du temps avec leur famille. Ils seront plus disposés à prier et à chercher des réponses. Les parents constateront une amélioration, pas seulement spirituellement, mais aussi socialement, physiquement et intellectuellement

Sœur Jones : Ils sauront que c’est un succès parce que leurs relations seront renforcées, que les membres de la famille feront des progrès réalistes et n’abandonneront pas face aux difficultés, parce qu’ils se soutiendront mutuellement et se soucieront les uns des autres, et parce qu’ils rechercheront activement l’influence du Saint-Esprit et qu’elle sera présente dans leur foyer. Les membres de la famille pourront constater un rapport plus étroit entre ce qu’ils font chaque jour et la vie du Christ. Peut-être qu’ils comprendront mieux les principes du libre arbitre et du repentir, amélioreront leur attitude, seront plus confiants, feront des efforts pour se tourner vers les autres plutôt que de rester concentrés sur eux-mêmes et auront davantage de reconnaissance pour le Sauveur, sa vie, ses enseignements, son exemple, son expiation et sa résurrection.

Quels conseils donneriez-vous aux parents qui sont un peu inquiets d’abandonner les anciens programmes de l’Église ?

Sœur Cordon : Bien sûr, nous aimons les programmes d’avant, parce que chacun de nous a progressé ou a eu l’occasion de voir les autres progresser au travers de ces programmes. Ils étaient inspirés pour leur époque. Mais ne sommes-nous pas reconnaissants de la révélation continue ? Le Seigneur veut que nous continuions de progresser et de changer, et il veut que nos programmes progressent et changent pour répondre aux besoins des membres du monde entier. Nous nous efforçons continuellement de progresser et de devenir l’Église et le peuple que notre Père céleste sait que nous pouvons être et veut que nous soyons.

Sœur Jones : Nous avons été très bénis par les programmes du passé et pouvons être reconnaissants de tout ce que nous avons appris et avons vécu. C’est une époque nouvelle et merveilleuse, et c’est l’occasion de chercher à être guidés par le Seigneur pour apprendre et grandir par des moyens nouveaux et inspirés.

Comment les dirigeants peuvent-ils aider les enfants et les jeunes à se développer personnellement ?

Frère Owen : Tout d’abord, je pense que le dirigeant adulte doit voir l’enfant et le jeune en question comme Dieu le voit, autrement dit, comme ce que cette personne peut devenir et non pas seulement ce qu’elle est maintenant. Commencez avec cet objectif à l’esprit. Élargissez la perspective. Cela prendra du temps. Visualisez ce que les enfants et les jeunes peuvent devenir. Développez suffisamment votre relation pour que, lorsque vous devrez vous adresser à un jeune, il vous respecte assez pour vous écouter.

Faites aussi la connaissance de ses parents. Demandez-leur comment vous pouvez les aider. Respectez leur rôle de parents.

Sœur Jones : La Primaire n’a pas la structure d’un collège de jeunes gens ni celle des présidences de classe de jeunes filles. Les dirigeantes et les instructeurs de la Primaire, ainsi que les frères et sœurs de service pastoral, apportent leur soutien aux enfants qui ne bénéficient pas de l’Évangile dans leur foyer. Cependant, il est important de toujours honorer la relation qui existe entre les enfants, ou les jeunes, et leurs parents, quelle que soit la situation au foyer. Enfants et jeunes peuvent fournir un moyen d’inviter la famille tout entière à venir voir et aider. Cela pourrait être le moyen de fortifier toute la famille, qu’elle soit ou non membre de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours.

Sœur Cordon : Nous avons de nombreux enfants qui viennent à l’église le dimanche sans leurs parents et qui ont néanmoins des parents aimants. Je recommande aux dirigeants de faire la connaissance des parents et de découvrir les rêves et les aspirations qu’ils ont pour leurs enfants. Nous pouvons les aider. En coopérant avec les parents, nous fortifierons les personnes et leur foyer, et nous encouragerons les enfants et les jeunes à fortifier le foyer les uns des autres.

Ukiah, California: Family at table

Que diriez-vous à des parents débordés qui craignent de ne pas être capables d’aider leurs enfants à tirer le meilleur du programme de développement pour les enfants et les jeunes ?

Sœur Cordon : Ce qui est formidable, c’est que nous en accomplissons déjà une bonne partie. Les familles apprennent déjà l’Évangile ensemble. Nous rendons déjà service et prenons part à des activités. Notre action a toujours ciblé le développement personnel, mais maintenant, nous nous concentrons simplement sur les façons dont le Christ a progressé.

Je pense que nous allons vraiment aimer nous asseoir avec nos enfants pour écouter ce que nous dit leur cœur, de façon tout à fait normale et naturelle. Notre Père céleste désire que notre enfant progresse, trouve la joie et retourne vivre avec lui. Nous sentirons le Saint-Esprit nous guider lorsqu’ensemble, nous nous efforcerons de placer l’Évangile et notre Sauveur Jésus-Christ au centre de chaque aspect de notre vie.

Sœur Jones : Commencez de la façon qui convient à votre famille. Ayez confiance que vous recevrez l’aide des cieux. Cherchez l’inspiration de l’Esprit. Ce programme de développement pour les enfants et les jeunes sera un outil précieux pour les parents. On attend beaucoup des parents d’aujourd’hui quant à leur responsabilité de guider et d’édifier leurs enfants. Il est facile, parfois, de se sentir surchargé. Le programme de développement pour les enfants et les jeunes aidera les parents à distinguer ce qui est essentiel de ce qui est important. Il est vital que nous apprenions à nos enfants à suivre le Sauveur grâce à l’inspiration du Saint-Esprit. Cela nous apportera l’amour et les bénédictions du Seigneur.

Frère Owen : Je pense que vous serez vraiment capables d’aider vos enfants et vos jeunes. Ce qui est requis de vous n’a rien d’extraordinaire. Il vous suffit d’être fidèles, de prier et d’instaurer des habitudes saintes et des tâches quotidiennes justes au sein de votre famille. Commencez par des habitudes élémentaires, simples et justes, et vous verrez des miracles s’opérer dans la vie de vos enfants.