2014
J’ai ressenti le Saint-Esprit
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

J’ai ressenti le Saint-Esprit

J’ai souvent demandé à mes parents ce que voulait dire « ressentir le Saint-Esprit ». Je les avais entendus en parler, mais je n’étais pas sûre de connaître ce sentiment. Maman m’a dit que c’était un très bon sentiment, mais je n’étais toujours pas sûre de ce que cela voulait dire.

Un matin, mon frère d’un an courait dans tous les sens et il a heurté un radiateur de la tête. Il avait une grosse entaille. Il pleurait et il saignait. J’avais très peur et j’étais inquiète. Ma mère s’est occupée de la blessure et y a mis un pansement. Puis elle m’a emmenée à l’école.

À l’école, j’avais encore peur et j’étais inquiète pour mon frère. Puis je me suis souvenue que je pouvais prier. Je suis allée dans les toilettes et j’ai prié sincèrement ; j’ai demandé à mon Père céleste de bénir mon frère. Après la prière, je n’avais plus peur. J’ai ressenti une grande paix et je suis retournée en classe.

Sur le chemin du retour à la maison, j’ai dit à ma mère ce qui était arrivé. Elle m’a dit avec une grande joie que la sensation de chaleur et de paix que j’avais éprouvée était le Saint-Esprit qui me réconfortait. Elle a dit qu’habituellement le Saint-Esprit ne nous parle pas comme les gens nous parlent. Au lieu de cela, il nous donne un sentiment de paix.

Après cela, j’ai remarqué d’autres occasions où j’ai ressenti le Saint-Esprit. Quand mon père a donné une bénédiction à ma mère, j’ai fermé les yeux et j’ai essayé d’être très recueillie. J’ai alors de nouveau éprouvé cette sensation de chaleur. Je sais que, pour ressentir le Saint-Esprit plus facilement, nous devons faire preuve de révérence.