2014
Job
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Prophètes de l’Ancien Testament

Job

« À ma connaissance, ce dont les membres de l’Église ont le plus besoin c’est de la conviction et de la persévérance de Job1. » — Joseph B. Wirthlin (1917–2008), du Collège des douze apôtres

Job and His Family

Je suis connu comme étant un homme qui craignait Dieu et évitait le mal2. Le Seigneur m’a accordé la bénédiction d’avoir sept fils et trois filles et il m’a donné de grands biens matériels, notamment « sept mille brebis, trois mille chameaux, cinq cents paires de bœufs, cinq cents ânesses, et un très grand nombre de serviteurs3. »

Satan croyait que j’arrêterais d’être juste et que je maudirais le Seigneur si je perdais ma prospérité temporelle. Le Seigneur a permis à Satan de me mettre à l’épreuve mais il ne lui a pas permis de me faire du mal physiquement. Satan a fait en sorte que mon bétail soit volé ou détruit et a envoyé un vent violent qui a fait s’écrouler ma maison, tuant mes dix enfants qui se trouvaient à l’intérieur. Au lieu de maudire le Seigneur, j’ai déchiré mon manteau et me suis rasé la tête ; je me suis jeté par terre et me suis prosterné devant le Seigneur4.

Quand Satan a vu que je ne maudirais pas le Seigneur, il a voulu me donner des épreuves physiques. Le Seigneur a permis à Satan de le faire mais pas de m’ôter la vie. Satan m’a affligé « d’un ulcère malin, depuis la plante du pied jusqu’au sommet de la tête5 » J’ai continué de garder mon intégrité, refusant de maudire le Seigneur. Mes amis se lamentaient avec moi.

Ils m’ont dit que mes souffrances étaient dues à mon iniquité et que je devais me repentir, mais je savais que j’étais un homme juste6. Plus tard, le Seigneur a commandé à mes amis de se repentir. Il leur a dit d’offrir un holocauste et de me demander de prier pour eux7. »

Après avoir vu ma fidélité, le Seigneur a mis fin à ma grande souffrance et m’a béni en m’accordant le double de tout de ce que j’avais possédé8. Maintenant, j’avais « quatorze mille brebis, six mille chameaux, mille paires de bœufs, et mille ânesses », ainsi que sept autres fils et trois autres filles9. Le Seigneur m’a vraiment récompensé abondamment pour ma foi et ma patience.

J’ai vu la main du Seigneur dans ma vie, à la fois dans mes afflictions et dans ma prospérité. J’ai témoigné hardiment : « Je sais que mon rédempteur est vivant, et qu’il se lèvera le dernier sur la terre. Quand ma peau sera détruite, il se lèvera ; dans ma chair, je verrai Dieu10. »