Les prophètes parlent par le pouvoir du Saint-Esprit
    Notes de bas de page

    Les prophètes parlent par le pouvoir du Saint-Esprit

    La présence de prophètes est un signe de l’amour de Dieu pour ses enfants. Ils font connaître les promesses et la véritable nature de Dieu et de Jésus-Christ.

    Mes chers frères et sœurs, où que vous soyez, je vous exprime mes remerciements sincères et profonds pour votre vote de soutien hier. Comme Moïse, je manque d’éloquence et je n’ai pas la parole facile mais je trouve du réconfort dans les paroles que le Seigneur lui a adressées :

    « Qui a fait la bouche de l’homme ? Et qui rend muet ou sourd, voyant ou aveugle ? N’est-ce pas moi, l’Éternel ?

    Va donc, je serai avec ta bouche, et je t’enseignerai ce que tu auras à dire » (Exode 4:11-12 ; voir aussi le verset 10).

    Je puise aussi de la consolation dans l’amour et le soutien de ma chère femme. Elle a toujours été exemple de bonté, d’amour et de dévouement total envers le Seigneur et envers moi et nos enfants. Je l’aime de toutes les fibres de mon cœur, et je suis reconnaissant de l’influence bénéfique qu’elle a sur nous.

    Mes frères et sœurs, je désire témoigner que Russell M. Nelson est le prophète de Dieu sur la terre. Je ne connais pas d’homme plus gentil et aimant que lui. Bien que je me sente inapte à remplir cet appel sacré, ses paroles et la tendresse de son regard quand il m’a confié cette responsabilité m’ont donné l’impression d’être enveloppé de l’amour du Sauveur. Merci, président Nelson. Je vous soutiens et je vous aime.

    N’est-ce pas une bénédiction que d’avoir, sur la terre à notre époque, des prophètes, des voyants et des révélateurs qui cherchent à connaître la volonté du Seigneur et à la faire ? Il est réconfortant de savoir que nous ne sommes pas seuls au monde, malgré les difficultés que nous rencontrons. La présence de prophètes est un signe de l’amour de Dieu pour ses enfants. Ils font connaître les promesses et la véritable nature de Dieu et de Jésus-Christ à leur peuple. Je l’ai appris par expérience personnelle.

    Il y a dix-huit ans, ma femme et moi avons reçu un coup de téléphone de James E. Faust, alors deuxième conseiller dans la Première Présidence. Il nous a appelés à servir comme président de mission au Portugal. Il nous a dit que nous n’avions que six semaines avant le début de notre mission. Bien que nous sentant mal préparés et inaptes, nous avons accepté l’appel. Ce qui nous préoccupait le plus à ce moment-là, c’était d’obtenir les visas requis pour servir dans ce pays car, par expérience, nous savions que cela pouvait prendre de six à huit mois.

    Le président Faust nous a alors demandé si nous avions la foi que le Seigneur opérerait un miracle et nous permettrait de régler le problème des visas plus vite. Nous avons répondu par un oui franc, et nous avons commencé immédiatement les démarches. Nous avons préparé les documents requis pour les visas et, accompagnés de nos trois jeunes enfants, sommes allés au plus vite au consulat. Nous avons été reçus par une dame très aimable. Tandis qu’elle examinait nos papiers et apprenait ce que nous allions faire au Portugal, elle nous a demandé : « Vous allez vraiment aider les habitants de mon pays ? » Nous avons répondu par un oui catégorique et lui avons expliqué que nous représenterions Jésus-Christ et témoignerions de sa mission divine dans le monde. Nous sommes revenus quatre semaines plus tard, avons obtenu nos visas et sommes arrivés dans le champ de notre mission dans les six semaines, comme un prophète du Seigneur nous l’avait demandé.

    Mes frères et sœurs, du plus profond de mon cœur, je témoigne que les prophètes parlent par le pouvoir du Saint-Esprit. Ils rendent témoignage du Christ et de sa mission divine sur la terre. Ils expriment la volonté du Seigneur et sont appelés à le représenter et à nous enseigner ce que nous devons faire pour retourner vivre en la présence de Dieu et de son Fils, Jésus-Christ. Nous sommes bénis quand nous exerçons notre foi et suivons leurs enseignements. Si nous les suivons, notre vie est plus heureuse et moins compliquée, nos difficultés sont plus faciles à supporter, et nous nous entourons d’une armure spirituelle qui nous protègera des attaques de l’ennemi à notre époque.

    En ce jour de Pâques, je témoigne solennellement que Jésus-Christ est ressuscité, qu’il vit et qu’il dirige son Église sur la terre par l’intermédiaire de ses prophètes, voyants et révélateurs. Je témoigne qu’il est le Sauveur et le Rédempteur du monde et que, grâce à lui, nous pouvons être sauvés et exaltés dans la présence de Dieu. Je l’aime. Je l’adore. Je veux le suivre, faire sa volonté et devenir plus semblable à lui. Je dis cela au nom sacré de notre Seigneur Jésus-Christ. Amen.