Other Resources
Royaumes de gloire

Royaumes de gloire

Grâce à l’expiation de Jésus-Christ, tous les gens ressusciteront (voir Alma 11:42-45). Après notre résurrection, nous comparaîtrons devant le Seigneur pour être jugés (voir Apocalypse 20:12 ; 3 Néphi 27:14). Chacun de nous sera affecté à une demeure éternelle dans un royaume de gloire précis. Le Seigneur a enseigné ce principe lorsqu’il a dit : « Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père » (Jean 14:2).

Il y a trois royaumes de gloire : le royaume céleste, le royaume terrestre et le royaume téleste. La gloire dont vous hériterez dépendra du degré de votre conversion, exprimé par votre obéissance aux commandements du Seigneur. Elle dépendra de la manière dont vous aurez « accepté le témoignage de Jésus » (D&A 76:51 ; voir aussi versets 74, 79, 101).

Le royaume céleste

Le royaume céleste est le plus élevé des trois royaumes de gloire. Les personnes de ce royaume demeureront éternellement en présence de Dieu le Père et de son Fils Jésus-Christ. Vous devez avoir pour but d’hériter la gloire céleste et d’aider les autres à recevoir également cette grande bénédiction. On ne peut pas atteindre ce but d’un seul coup, c’est le résultat de toute une vie de droiture et de détermination ferme.

Le royaume céleste est le lieu préparé pour les gens qui ont « accepté le témoignage de Jésus » et qui sont « parvenus à la perfection par l’intermédiaire de Jésus, le médiateur de la nouvelle alliance, qui accomplit cette expiation parfaite par l’effusion de son sang » (D&A 76:51, 69). Pour hériter de ce don, nous devons recevoir les ordonnances du salut, respecter les commandements et nous repentir de nos péchés. Vous trouverez une explication détaillée de qui héritera la gloire céleste, dans Doctrine et Alliances 76:50-70, 92-96.

En janvier 1836, Joseph Smith, le prophète, a reçu une révélation qui l’a aidé à mieux comprendre les conditions requises pour hériter la gloire céleste. Les cieux se sont ouverts devant lui, et il a vu le royaume céleste. Il s’étonnait d’y voir son frère aîné Alvin, alors que celui-ci était mort avant de recevoir l’ordonnance du baptême. (Voir D&A 137:1-6.) Ensuite, il a entendu la voix du Seigneur lui dire :

« Tous ceux qui sont morts sans connaître l’Évangile, qui l’auraient reçu s’il leur avait été permis de demeurer, seront héritiers du royaume céleste de Dieu ;

« En outre, tous ceux qui mourront dorénavant sans le connaître, qui l’auraient reçu de tout leur cœur, seront héritiers de ce royaume,

« car moi, le Seigneur, je jugerai tous les hommes selon leurs œuvres, selon le désir de leur cœur » (D&A 137:7-9).

Parlant de cette révélation, le prophète Joseph a dit : « Et je vis aussi que tous les enfants qui meurent avant de parvenir à l’âge de responsabilité sont sauvés dans le royaume céleste de Dieu » (D&A 137:10).

Dans une autre révélation qu’il a reçue nous apprenons qu’il y a trois degrés dans le royaume céleste. Afin d’être exaltés dans le degré suprême et de continuer à vivre éternellement au sein de relations familiales, nous devons contracter « la nouvelle alliance éternelle du mariage » et y rester fidèles. Autrement dit, le mariage au temple est exigé pour obtenir le plus haut degré de la gloire céleste. (Voir D&A 131:1-4.) Toutes les personnes dignes de contracter la nouvelle alliance éternelle du mariage auront cette possibilité, que ce soit dans cette vie ou dans la suivante.

Le royaume terrestre

Les personnes qui hériteront la gloire terrestre « [recevront] de la présence du Fils, mais pas de la plénitude du Père. C’est pourquoi ce sont des corps terrestres et non des corps célestes, et ils diffèrent en gloire comme la lune diffère du soleil » (D&A 76:77-78). D’une manière générale, les gens dans le royaume terrestre seront des personnes honorables qui ont été aveuglées par la fourberie des hommes (voir D&A 76:75). Dans ce groupe il y aura les membres de l’Église qui n’ont pas été « vaillants dans le témoignage de Jésus » (D&A 76:79). Il y aura aussi les gens qui ont refusé de recevoir l’Évangile dans la condition mortelle, mais qui l’ont reçu plus tard dans le monde des esprits (voir D&A 76:73-74). Pour en savoir plus sur ceux qui hériteront la gloire terrestre, voir Doctrine et Alliances 76:71-80, 91, 97.

Le royaume téleste

La gloire téleste sera réservée aux personnes « qui n’ont pas accepté l’Évangile du Christ ni le témoignage de Jésus » (D&A 76:82). Elles recevront leur gloire après avoir été rachetées de la prison des esprits, parfois appelée l’enfer (voir D&A 76:84, 106). Vous trouverez une explication détaillée de qui héritera la gloire téleste dans Doctrine et Alliances 76:81-90, 98-106, 109-112.

La perdition

Certaines personnes ne seront dignes de demeurer dans aucun royaume de gloire. Elles seront appelées « les fils de perdition » et devront « supporter un royaume qui n’est pas un royaume de gloire » (D&A 76:32 ; 88:24). Tel sera l’état de « ceux qui connaissent [la] puissance [de Dieu] et à qui il a été donné d’y prendre part, qui se sont laissés vaincre par la puissance du diable et se sont permis de renier la vérité et de défier [la] puissance [de Dieu] » (D&A 76:31 ; voir aussi les versets 30, 32-49).