2014
Va réparer son autoradio
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Va réparer son autoradio

Kent A. Russell, Floride (États-Unis)

Notre voisin le plus proche était le jeune ministre du culte d’une Église locale et les jeunes de son Église lui rendaient souvent visite. Il n’était pas rare de voir plusieurs voitures garées devant sa maison, de jour comme de nuit.

Certains de ces jeunes mettaient constamment de la musique assourdissante sur l’autoradio de leur voiture. Nous pouvions les entendre arriver à plusieurs rues de distance et plus ils se rapprochaient, plus les vitres de notre maison tremblaient. Souvent, cette musique bruyante me réveillait la nuit. Mon agacement allait croissant et je commençais à considérer ces jeunes comme mes ennemis.

Un jour que je ratissais les feuilles mortes, j’ai entendu l’autoradio tonitruant d’une voiture, à plusieurs rues de là. Le son s’est vite rapproché et est devenu de plus en plus fort. Quand le chauffeur a tourné au coin de la rue pour arriver à la maison de mon voisin, j’étais vraiment fâché et j’ai prié notre Père céleste de détruire cet autoradio.

Ma prière désespérée s’est transformée en une prière de louanges et de gratitude quand l’autoradio s’est subitement et merveilleusement tu juste au moment où le jeune se garait. J’avais travaillé sur des autoradios et je savais, au bruit qu’il avait fait qu’on ne l’avait pas éteint, mais qu’il était mort.

Le jeune homme était contrarié que son autoradio soit en panne et ses amis se sont rassemblés pour le consoler. De mon côté, j’étais rempli de satisfaction d’avoir assisté à ce que je pensais être la main de Dieu s’abattant sur l’autoradio.

Mais tandis que je continuais à regarder, je me suis rendu compte que je me voyais tel que je me comportais, bien des années auparavant. Mon cœur s’est adouci et j’ai commencé à penser que ce garçon n’était peut-être pas mon ennemi. Puis, l’Esprit m’a murmuré : « Va réparer son autoradio. »

J’étais étonné de cette inspiration et j’ai essayé de l’ignorer. Pourquoi devrais-je réparer quelque chose qui m’empoisonnait l’existence ? Mais l’inspiration est revenue et je l’ai suivie.

Après avoir proposé mon aide, j’ai tout de suite vu la source de la panne. C’était rapide à réparer. Bientôt, l’autoradio était de nouveau plus bruyant que jamais.

Le jeune homme a exprimé sa reconnaissance et m’a demandé s’il pouvait faire quelque chose pour moi. Je lui ai répondu que je devais me lever tôt, le matin, pour aller travailler et que s’il pouvait baisser le volume de sa musique le soir, je lui en serais très reconnaissant. Il a souri et m’a assuré qu’il le ferait.

Non seulement il a baissé le volume de son autoradio le soir, mais il est aussi devenu mon contrôleur personnel de stéréos, s’assurant que ses amis baissaient eux aussi le son de leur autoradio. Depuis ce jour-là, nous n’avons plus jamais eu de problème avec de la musique bruyante le soir.

Notre Père céleste a vraiment entendu et répondu à ma prière. Sa solution a apporté la paix et le silence, une précieuse leçon sur la façon de suivre l’Esprit, ainsi qu’une meilleure compréhension de ce que signifie « aimer ses ennemis » (Luc 6:27).