2014
Que dois-je faire si d’autres jeunes qui sont aussi des membres de l’Église pratiquants font pression sur moi pour que j’enfreigne les principes de l’Église ?
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Que dois-je faire si d’autres jeunes qui sont aussi des membres de l’Église pratiquants font pression sur moi pour que j’enfreigne les principes de l’Église ? Je ne veux pas avoir l’air imbu de ma droiture ou paraître les juger.

Ayez le courage de défendre les principes de l’Évangile, même si la pression vient d’autres jeunes saints des derniers jours qui connaissent ces principes et qui peuvent penser que vous êtes imbu de votre droiture. Quel est le plus grand risque : désobéir aux commandements de Dieu ou passer pour un petit saint aux yeux de certains de vos camarades ? (S’ils font pression sur vous pour que vous fassiez quelque chose qui vous rend personnellement mal à l’aise ou qui enfreint un principe fixé par votre famille, non par l’Église, vous pouvez toujours vous défendre en disant simplement que vous préférez ne pas le faire et demander qu’ils respectent vos sentiments.)

Bien sûr, vous devez essayer d’agir avec tact. Comme le prophète Alma l’a dit à son fils Shiblon, « Use de hardiesse, mais pas d’arrogance » (Alma 38:12). Vous n’avez pas besoin de les condamner sévèrement ou d’avoir l’air condescendant. Vous pouvez vous contenter d’informer tout naturellement les gens des principes que vous avez choisi de suivre. Et si des membres pratiquants de l’Église vous demandent d’enfreindre des principes clairs de l’Église, souvenez-vous de ce qu’a dit Dieter F. Uchtdorf, deuxième conseiller dans la Première Présidence de l’Église : « Soyez amica[ux] envers tous, mais ne transigez jamais sur vos principes1. »