Écritures
Lévitique 27

Chapitre 27

Explication de la manière dont les biens sont consacrés à l’Éternel. Israël reçoit le commandement de payer la dîme de ses récoltes et ses troupeaux.

1 L’Éternel parla à Moïse et dit :

2 Parle aux enfants d’Israël et dis-leur : Lorsqu’on fera des vœux, s’il s’agit de personnes, elles seront à l’Éternel d’après ton estimation.

3 Si tu as à faire l’estimation d’un homme de vingt à soixante ans, ton estimation sera de cinquante sicles d’argent, selon le sicle du sanctuaire ;

4 si c’est une femme, ton estimation sera de trente sicles.

5 De cinq à vingt ans, ton estimation sera de vingt sicles pour un garçon et de dix sicles pour une fille.

6 D’un mois à cinq ans, ton estimation sera de cinq sicles d’argent pour un petit garçon et de trois sicles d’argent pour une fille.

7 À soixante ans et au-dessus, ton estimation sera de quinze sicles pour un homme et de dix sicles pour une femme.

8 Si celui qui a fait le vœu est trop pauvre pour payer ton estimation, on le présentera au prêtre qui en fera l’estimation et le prêtre fera une estimation en rapport avec les ressources de cet homme.

9 S’il s’agit d’animaux qui peuvent être offerts en sacrifice à l’Éternel, tout animal qu’on donnera à l’Éternel sera chose sainte.

10 On ne le changera pas et l’on n’en mettra pas un mauvais à la place d’un bon ni un bon à la place d’un mauvais ; si l’on remplace un animal par un autre, ils seront l’un et l’autre chose sainte.

11 S’il s’agit d’animaux impurs qui ne peuvent être offerts en sacrifice à l’Éternel, on présentera l’animal au prêtre

12 qui en fera l’estimation selon qu’il sera bon ou mauvais, et l’on s’en tiendra à l’estimation du prêtre.

13 Si on veut le racheter, on ajoutera un cinquième à son estimation.

14 Si quelqu’un sanctifie sa maison en la consacrant à l’Éternel, le prêtre en fera l’estimation selon qu’elle sera bonne ou mauvaise, et l’on s’en tiendra à l’estimation du prêtre.

15 Si celui qui a sanctifié sa maison veut la racheter, il ajoutera un cinquième au prix de son estimation et elle sera à lui.

16 Si quelqu’un consacre à l’Éternel un champ de sa propriété, ton estimation sera en rapport avec la quantité de semence, cinquante sicles d’argent pour un homer de semence d’orge.

17 Si c’est dès l’année du jubilé qu’il consacre son champ, on s’en tiendra à ton estimation ;

18 si c’est après le jubilé qu’il consacre son champ, le prêtre en évaluera le prix à raison du nombre d’années qui restent jusqu’au jubilé et il sera fait une réduction sur ton estimation.

19 Si celui qui a consacré son champ veut le racheter, il ajoutera un cinquième au prix de ton estimation et le champ lui restera.

20 S’il ne rachète pas le champ et qu’on le vende à un autre homme, il ne pourra plus être racheté.

21 Et quand l’acquéreur en sortira au jubilé, ce champ sera consacré à l’Éternel comme un champ qui a été dévoué : il deviendra la propriété du prêtre.

22 Si quelqu’un consacre à l’Éternel un champ qu’il a acquis et qui ne fait pas partie de sa propriété,

23 le prêtre en évaluera le prix d’après ton estimation jusqu’à l’année du jubilé et cet homme paiera le jour même le prix fixé, comme étant consacré à l’Éternel.

24 L’année du jubilé, le champ retournera à celui à qui il avait été acheté et à la propriété dont il faisait partie.

25 Toutes tes estimations se feront en sicles du sanctuaire : le sicle est de vingt guéras.

26 Nul ne pourra consacrer le premier-né de son bétail, lequel appartient déjà à l’Éternel en sa qualité de premier-né ; soit bœuf, soit agneau, il appartient à l’Éternel.

27 S’il s’agit d’un animal impur, on le rachètera au prix de ton estimation en y ajoutant un cinquième ; s’il n’est pas racheté, il sera vendu d’après ton estimation.

28 Tout ce qu’un homme vouera à l’Éternel dans ce qui lui appartient, ne pourra ni être vendu, ni être racheté, que ce soit une personne, un animal ou un champ de sa propriété ; tout ce qui sera voué de manière définitive sera entièrement consacré à l’Éternel.

29 Aucune personne vouée de manière définitive ne pourra être rachetée, elle sera mise à mort.

30 Toute dîme de la terre, soit des récoltes de la terre, soit du fruit des arbres, appartient à l’Éternel ; c’est une chose consacrée à l’Éternel.

31 Si quelqu’un veut racheter quelque chose de sa dîme, il y ajoutera un cinquième.

32 Toute dîme de gros et de menu bétail, de tout ce qui passe sous la houlette, sera une dîme consacrée à l’Éternel.

33 On n’examinera pas si l’animal est bon ou mauvais et l’on ne fera pas d’échange ; si l’on remplace un animal par un autre, ils seront l’un et l’autre chose sainte et ne pourront être rachetés.

34 Tels sont les commandements que l’Éternel donna à Moïse pour les enfants d’Israël sur le mont Sinaï.