Écritures
1 Samuel 22

Chapitre 22

David gagne des partisans. Il va d’un endroit à un autre, fuyant Saül. Saül tue les prêtres qui ont fait preuve de bienveillance envers David.

1 David partit de là et se sauva dans la caverne d’Adullam. Ses frères et toute la maison de son père l’apprirent et ils descendirent vers lui.

2 Tous ceux qui se trouvaient dans la détresse, qui avaient des créanciers, ou qui étaient mécontents, se rassemblèrent auprès de lui et il devint leur chef. Ainsi se joignirent à lui environ quatre cents hommes.

3 De là David s’en alla à Mitspé dans le pays de Moab. Il dit au roi de Moab : Permets, je te prie, à mon père et à ma mère de se retirer chez vous jusqu’à ce que je sache ce que Dieu fera de moi.

4 Il les conduisit devant le roi de Moab et ils demeurèrent avec lui tout le temps que David fut dans le lieu fort.

5 Le prophète Gad dit à David : Ne reste pas dans ce refuge, va-t’en et rentre dans le pays de Juda. Et David s’en alla et parvint à la forêt de Héreth.

6 Saül apprit que l’on avait des renseignements sur David et sur ses gens. Saül était assis sous le tamarisc, à Guibea, sur une hauteur ; il avait sa lance à la main et tous ses serviteurs se tenaient près de lui.

7 Et Saül dit à ses serviteurs qui se tenaient près de lui : Écoutez, Benjamites ! Le fils d’Isaï vous donnera-t-il à tous des champs et des vignes ? Fera-t-il de vous tous des chefs de mille et des chefs de cent ?

8 Sinon, pourquoi avez-vous tous conspiré contre moi et n’y a-t-il personne qui m’informe de l’alliance de mon fils avec le fils d’Isaï ? Pourquoi n’y a-t-il aucun de vous qui s’inquiète pour moi et qui m’avertisse que mon fils a soulevé mon serviteur contre moi, afin qu’il me dresse des embûches comme il le fait aujourd’hui ?

9 Doëg, l’Édomite, qui se trouvait aussi parmi les serviteurs de Saül, répondit : J’ai vu le fils d’Isaï venir à Nob auprès d’Achimélec, fils d’Achithub.

10 Achimélec a consulté pour lui l’Éternel, il lui a donné des vivres et lui a remis l’épée de Goliath, le Philistin.

11 Le roi envoya chercher Achimélec, fils d’Achithub, le prêtre, et toute la maison de son père, les prêtres qui étaient à Nob. Ils se rendirent tous vers le roi.

12 Saül dit : Écoute, fils d’Achithub ! Il répondit : Me voici, mon seigneur !

13 Saül lui dit : Pourquoi avez-vous conspiré contre moi, toi et le fils d’Isaï ? Pourquoi lui as-tu donné du pain et une épée et as-tu consulté Dieu pour lui afin qu’il s’éleve contre moi et me dresse des embûches comme il le fait aujourd’hui ? Achimélec répondit au roi :

14 Lequel d’entre tous tes serviteurs peut être comparé au fidèle David, gendre du roi, dévoué à ses ordres et honoré dans ta maison ?

15 Est-ce aujourd’hui que j’ai commencé à consulter Dieu pour lui ? Certainement pas ! Que le roi ne mette rien à la charge de son serviteur ni de personne de la maison de mon père car ton serviteur ne sait de tout ceci aucune chose, petite ou grande.

16 Le roi dit : Tu mourras, Achimélec, toi et toute la maison de ton père.

17 Et le roi dit aux coureurs qui se tenaient près de lui : Retournez-vous et mettez à mort les prêtres de l’Éternel ; car ils sont d’accord avec David, ils savaient bien qu’il s’enfuyait et ils ne m’ont pas averti. Mais les serviteurs du roi ne voulurent pas avancer la main pour frapper les prêtres de l’Éternel.

18 Alors le roi dit à Doëg : Retourne-toi et frappe les prêtres. Et Doëg, l’Édomite, se retourna et ce fut lui qui frappa les prêtres ; il fit mourir en ce jour quatre-vingt-cinq hommes portant l’éphod de lin.

19 Saül frappa encore du tranchant de l’épée Nob, ville sacerdotale ; hommes et femmes, enfants et nourrissons, bœufs, ânes et brebis, tombèrent sous le tranchant de l’épée.

20 Un fils d’Achimélec, fils d’Achithub, s’échappa. Son nom était Abiathar. Il s’enfuit auprès de David

21 et lui rapporta que Saül avait tué les prêtres de l’Éternel.

22 David dit à Abiathar : J’ai bien pensé ce jour-là que Doëg, l’Édomite, se trouvant là, ne manquerait pas d’informer Saül. C’est moi qui suis responsable de la mort de toutes les personnes de la maison de ton père.

23 Reste avec moi, ne crains rien, car celui qui cherche ma vie cherche la tienne ; près de moi tu seras bien gardé.