Acquérir la connaissance spirituelle
précédent suivant

Acquérir la connaissance spirituelle, Maîtrise de la doctrine, document de référence, 2018

Acquérir la connaissance spirituelle

Studying

Dieu est la source de toute vérité

1. Dieu est omniscient et est la source de toute vérité (voir Mosiah 4:9). Comme notre Père céleste nous aime et veut que nous progressions afin de devenir comme lui, il nous a recommandé de « cherche[r] la connaissance par l’étude et aussi par la foi » (D&A 88:118). Dans notre recherche de la vérité, nous pouvons lui faire entièrement confiance, nous reposant sur sa sagesse, son amour et son pouvoir pour nous instruire et nous bénir. Il a promis de révéler la vérité à notre esprit et à notre cœur par le Saint-Esprit si nous le recherchons diligemment (voir D&A 8:2-3).

2. Pour nous aider, notre Père céleste nous a appris comment acquérir la connaissance spirituelle. Il a fixé les conditions requises pour l’obtention d’une telle connaissance. Son modèle divinement établi exige d’avoir le désir honnête de connaître la vérité (voir Moroni 10:4-5) et d’être disposé à vivre conformément à ce que Dieu a révélé (voir Jean 7:17). Notre désir sincère nous conduira à rechercher la vérité par la prière (voir Jacques 1:5-6 ; 2 Néphi 32:8-9) et l’étude sérieuse de la parole de Dieu (voir 2 Timothée 3:15-17 ; 2 Néphi 32:3).

Poser des questions et chercher des réponses

3. Nous découvrons parfois de nouveaux renseignements ou nous nous posons des questions sur la doctrine, les pratiques et l’histoire de l’Église qui semblent difficiles à comprendre. Se poser des questions et en chercher les réponses est un élément essentiel de nos efforts pour apprendre la vérité. Certaines questions qui nous viennent à l’esprit peuvent être inspirées par le Saint-Esprit. Les questions inspirées doivent être considérées comme des dons de Dieu qui nous donnent l’occasion d’augmenter notre compréhension et de renforcer notre assurance que le Seigneur est disposé à nous instruire. Quelle que soit la source de nos questions, nous avons la bénédiction de pouvoir réfléchir et de raisonner et d’avoir l’influence du Seigneur qui élargit notre esprit et approfondit notre compréhension. L’attitude et l’intention avec lesquelles nous posons des questions et cherchons des réponses influenceront grandement notre capacité à apprendre grâce au Saint-Esprit.

4. Les trois principes suivant peuvent nous guider lorsque nous cherchons à apprendre et à comprendre la vérité éternelle et à résoudre des questions ou des problèmes.

  • Agir avec foi.

  • Examiner les concepts et les questions avec une perspective éternelle.

  • Chercher à approfondir sa compréhension au moyen de sources divinement choisies.

Principe 1 : Agir avec foi

5. Nous agissons avec foi lorsque nous choisissons d’avoir confiance en Dieu et de nous tourner d’abord vers lui par la prière sincère, l’étude de ses enseignements et l’obéissance à ses commandements.

6. En cherchant à développer notre compréhension et à résoudre les problèmes, il est important de nous reposer sur le témoignage de Jésus-Christ que nous avons déjà, le rétablissement de l’Évangile et les enseignements des prophètes. Jeffrey R. Holland, du Collège des douze apôtres, a enseigné : « Quand ces moments surviennent, que les problèmes surgissent et qu’ils ne se résolvent pas immédiatement, accrochez-vous fermement à ce que vous connaissez déjà et tenez bon jusqu’à ce que vous obteniez plus de connaissance” (« Je crois, Seigneur » Le Liahona, mai 2013, p. 94). Le Seigneur lui-même nous a invités à nous tourner vers lui dans chacune de nos pensées, à ne pas douter et à ne pas craindre (voir D&A 6:36).

7. Dans les moments où nous ne trouvons pas immédiatement les réponses à nos questions, il est bon de se souvenir que bien que notre Père céleste ait révélé tout ce qui est nécessaire à notre salut, il n’a pas encore révélé toute vérité. En continuant de chercher des réponses, nous devons vivre par la foi, sachant que nous finirons par les recevoir (voir Proverbes 3:5-6 ; Éther 12:6). Lorsque nous sommes fidèles à la vérité et à la lumière que nous avons déjà reçues, nous recevons davantage. Les réponses à nos questions et à nos prières viennent souvent « ligne sur ligne, précepte sur précepte » (2 Néphi 28:30).

Principe 2 : Examiner les concepts et les questions avec une perspective éternelle

8. Pour examiner les concepts, les questions et les problèmes sociaux avec une perspective éternelle, il faut les étudier dans le contexte du plan du salut et des enseignements du Sauveur. Nous recherchons l’aide du Saint-Esprit afin de voir les choses comme le Seigneur les voit (voir 1 Corinthiens 2:5, 9-11). Cela nous permet de reconsidérer la question (voir la question sous un autre angle) et d’examiner les idées selon les critères du Seigneur concernant la vérité et non d’accepter les hypothèses et les suppositions du monde. Nous pouvons faire cela en posant des questions telles que « Qu’est-ce que je sais déjà sur notre Père céleste, son plan et la façon dont il s’occupe de ses enfants ? » et « Quels enseignements de l’Évangile se rapportent à ce concept ou cette question et les clarifient ? »

9. Même les questions en rapport avec des événements historiques peuvent être examinées dans une perspective éternelle. En restant ancrés dans notre confiance en notre Père céleste et dans son plan du salut, nous sommes à même de voir les problèmes plus clairement. Il peut aussi être utile d’examiner les questions historiques dans leur contexte en prenant en compte la culture et les normes de l’époque au lieu de leur appliquer les points de vue et les attitudes actuels.

10. Il est important de garder à l’esprit que les détails historiques ne portent pas en eux le pouvoir salvateur des ordonnances, des alliances et de la doctrine. Être distrait par des détails moins importants, au point de passer à côté du miracle du Rétablissement en train de se dérouler, revient à passer son temps à analyser l’emballage d’un cadeau et ignorer le merveilleux cadeau lui-même.

Principe 3 : Chercher à approfondir sa compréhension au moyen de sources divinement choisies.

11. Dans le cadre du processus instauré par le Seigneur pour obtenir la connaissance spirituelle, celui-ci a établi des sources grâce auxquelles il révèle la vérité et guide ses enfants. Ces sources sont la lumière du Christ, le Saint-Esprit, les Écritures, les parents et les dirigeants de l’Église. La Première Présidence et le Collège des douze apôtres (les prophètes du Seigneur sur la terre actuellement) sont une source essentielle de vérité. Le Seigneur a choisi et ordonné ces personnes pour parler en son nom.

12. Nous pouvons aussi apprendre la vérité par d’autres sources fiables. Cependant, ceux qui cherchent sincèrement la vérité doivent prendre garde aux sources peu fiables. Nous vivons à une époque où beaucoup « appellent le mal bien, et le bien mal » (Ésaïe 5:20). Satan est le père des mensonges, cherche à déformer la vérité et nous détourne du Seigneur et de ses serviteurs choisis. En nous tournant vers les sources divinement désignées par le Seigneur pour trouver des réponses et être guidés, nous pouvons avoir la bénédiction de discerner entre la vérité et l’erreur. Apprendre à reconnaître les sources peu fiables et les éviter peut nous protéger de la désinformation et de ceux qui cherchent à détruire notre foi.

Aider d’autres personnes à acquérir la connaissance spirituelle

13. Lorsque des personnes nous posent des questions ou étudient la doctrine, les pratiques et l’histoire de l’Église, quelle est la meilleure façon de les aider dans leur recherche de la vérité ? Voici comment nous pouvons les aider :

14. Écouter attentivement en s’aidant de la prière : Écoutez attentivement avant de répondre, en cherchant à clarifier et à bien comprendre leurs questions. Cherchez attentivement à comprendre la véritable intention de leurs questions, leurs sentiments et leurs croyances.

15. Enseigner les vérités de l’Évangile et en témoigner : Faites part d’enseignements pertinents, tirés des Écritures et des prophètes modernes, et de la façon dont ils ont changé votre vie. Aidez les personnes avec qui vous parlez à examiner ou réévaluer leurs questions dans le contexte de l’Évangile et du plan du salut.

16. Les inviter à agir avec foi : Souvenez-vous que le Seigneur exige que nous recherchions la connaissance spirituelle par nous-mêmes. Nous devons donc inviter les autres personnes à agir avec foi par la prière, l’obéissance aux commandements et l’étude diligente de la parole de Dieu, en utilisant les sources divinement désignées, notamment le Livre de Mormon. Le cas échéant, invitez-les à se souvenir d’expériences où elles ont pu ressentir le Saint-Esprit, et à s’accrocher aux vérités éternelles qu’elles ont apprises, jusqu’à ce qu’ils reçoivent davantage de connaissance.

17. Faire le suivi : Proposez de rechercher des réponses puis faites-leur part de ce que vous avez appris. Vous pouvez aussi chercher les réponses ensemble. Exprimez votre confiance dans la promesse du Seigneur de donner la révélation personnelle.

Références apparentées : Jérémie 1:4-5 ; Amos 3:7 ; Matthieu 5:14-16 ; Matthieu 16:15-19 ; Jean 15:16 ; Jean 17:3 ; Éphésiens 2:19-20 ; Éphésiens 4:11-14 ; 2 Néphi 2:27 ; Mosiah 18:8-10 ; 3 Néphi 18:15, 20-21 ; D&A 1:37-38 ; D&A 18:15-16 ; D&A 21:4-6 ; D&A 88:118

Sujets doctrinaux apparentés : La Divinité : le Saint-Esprit ; L’expiation de Jésus-Christ : la foi en Jésus-Christ ; Les prophètes et la révélation ; Les commandements