Personnes et familles
19 – 25 juillet. Doctrine et Alliances 81-83 : « On demandera beaucoup à qui l’on a beaucoup donné »
précédent suivant

« 19 – 25 juillet. Doctrine et Alliances 81-83 : ‘On demandera beaucoup à qui l’on a beaucoup donné’ », Viens et suis-moi – Pour les personnes et les familles : Doctrine et Alliances 2021, 2020

« 19 – 25 juillet. Doctrine et Alliances 81-83 », Viens et suis-moi – Pour les personnes et les familles : 2021

Le Christ et le jeune homme riche, tableau de Heinrich Hofmann

19 – 25 juillet

Doctrine et Alliances 81-83

« On demandera beaucoup à qui l’on a beaucoup donné »

Tandis que vous étudiez Doctrine et Alliances 81-83, relevez les principes qui vous aideront à faire du bien à votre famille, à vos amis et à d’autres personnes.

Notez vos impressions

En mars 1832, le Seigneur appela Jesse Gause à être conseiller de Joseph Smith dans la présidence de la Haute Prêtrise (aujourd’hui appelée Première Présidence). Doctrine et Alliances 81 est une révélation à frère Gause l’instruisant dans son nouvel appel et lui promettant des bénédictions s’il servait fidèlement. Mais Jesse Gause ne servit pas fidèlement. Frederick G. Williams fut donc appelé à le remplacer et le nom de frère Gause fut remplacé par celui de frère Williams dans la révélation.

Cela peut sembler être un détail mineur, mais cela implique une vérité importante : la plupart des révélations des Doctrine et Alliances sont adressées à des personnes spécifiques, mais nous pouvons toujours chercher des façons de les appliquer à nous-mêmes (voir 1 Néphi 19:23). La recommandation du Seigneur à Frederick G. Williams « [d’affermir] les genoux qui chancellent » tournera notre esprit vers les personnes que nous pourrions fortifier (Doctrine et Alliances 81:5). La recommandation du Seigneur aux membres de la Firme unie de « [se] lier par cette alliance » afin de répondre aux besoins temporels de l’Église peut tourner notre esprit vers nos propres alliances. Et la promesse du Seigneur : « Je suis lié lorsque vous faites ce que je dis » nous rappelle les promesses qu’il nous fait quand nous obéissons (Doctrine et Alliances 82:10, 15). Il devrait en être ainsi, car le Seigneur a aussi déclaré : « Ce que je dis à l’un, je le dis à tous » (verset 5).

Voir « Newel K. Whitney et la Firme unie », « Jesse Gause : conseiller du prophète », Révélations dans leur contexte, ChurchofJesusChrist.org.

Idées pour l’étude personnelle des Écritures

Doctrine et Alliances 81

Je suis fidèle en faisant ce que le Seigneur me demande.

Vous demandez-vous parfois comment remplir les responsabilités importantes de votre vie ? En tant que conseiller de Joseph Smith, le prophète, Frederick G. Williams avait certainement de nombreuses responsabilités importantes. Dans la section 81, le Seigneur lui fait des recommandations quant à la manière de s’en acquitter. Que trouvez-vous dans cette section qui vous aide à vous acquitter des responsabilités que le Seigneur vous a données ?

Voici quelques questions pour vous aider à méditer sur le verset 5 :

  • De quelles manières une personne peut-elle être « faible » ? Que signifie « [aller] au secours » des faibles ?

  • Qu’est-ce qui pourrait faire que les mains d’une personne soient « languissantes » ? Comment « [fortifier] » ces mains ?

  • Que signifie l’expression « les genoux qui chancellent » ? Comment « [affermir] » les personnes dont les genoux chancellent ?

L’étude de ce verset vous a peut-être fait penser à quelqu’un que vous pourriez secourir, fortifier ou affermir. Qu’allez-vous faire pour prendre soin de cette personne ?

La Première Présidence : Sidney Rigdon, Joseph Smith, Frederick G. Williams

Doctrine et Alliances 82:1-7

Le Seigneur m’invite à me repentir et à délaisser mes péchés.

Tandis que vous lisez Doctrine et Alliances 82:1-7, faites deux listes de ce que vous apprenez : les mises en garde contre le péché et les vérités sur le pardon. Comment ces vérités vous aident-elles à résister aux tentations de l’adversaire ?

Doctrine et Alliances 82:8-10

Les commandements sont pour mon salut et ma protection.

Si vous ou quelqu’un que vous connaissez vous êtes déjà demandé pourquoi le Seigneur donne autant de commandements, Doctrine et Alliances 82:8-10 vous aidera. Quelles idées présentes dans ces versets vous aideraient à expliquer à quelqu’un pourquoi vous choisissez d’obéir aux commandements du Seigneur ? Réfléchissez aussi à la façon dont ses commandements ont changé votre vie. Qu’apprenez-vous sur le Seigneur en lisant le verset 10 ?

Voir aussi Doctrine et Alliances 130:20-21 ; Carole M. Stephens, « Si vous m’aimez, gardez mes commandements », Le Liahona, novembre 2015, p. 118-120.

Doctrine et Alliances 83

« Il sera pourvu aux besoins des veuves et des orphelins. »

En avril 1832, conformément aux instructions du Seigneur, Joseph Smith parcourut près de mille trois cents kilomètres pour rendre visite aux saints qui s’étaient rassemblés au Missouri (voir Doctrine et Alliances 78:9). Une des communautés qu’il visita comprenait des veuves qui élevaient seules leurs enfants. Parmi elles se trouvaient Phebe Peck et Anna Rogers, que le prophète connaissait personnellement. Dans les années 1830, les lois de l’État du Missouri accordaient aux veuves des droits limités sur la propriété de leur mari décédé. Qu’est-ce que la section 83 vous apprend sur les sentiments du Seigneur à l’égard des veuves et des orphelins ? Connaissez-vous quelqu’un dans cette situation qui pourrait bénéficier de votre amour et de votre attention ?

Voir aussi Ésaïe 1:17 ; Jacques 1:27.

Idées pour l’étude des Écritures en famille et la soirée au foyer

Doctrine et Alliances 81:3.

Donnez des cœurs en papier aux membres de votre famille et demandez-leur de dessiner ou d’écrire une chose pour laquelle ils aimeraient prier. Parlez de ce que signifie prier « toujours à voix haute et dans [son] cœur ».

Doctrine et Alliances 81:5.

Pour apprendre quelque chose au sujet des principes de ce verset, les membres de votre famille parleront d’expériences où ils se sont sentis « faibles » ou « chancelants » et où quelqu’un les a secourus ou fortifiés . Discutez de la façon dont les membres de votre famille peuvent régulièrement se servir mutuellement par des moyens simples.

Doctrine et Alliances 82:8-10.

Faites un jeu simple pour aider votre famille à être reconnaissante pour les commandements de Dieu. Un membre de votre famille donnera des instructions pour en aider un autre qui a les yeux bandés à confectionner un sandwich ou à faire une course d’obstacles. Pensez à quelque chose d’amusant et de créatif ! Discutez ensuite des similitudes qu’il y a entre les commandements de Dieu et les instructions données dans ce jeu.

Doctrine et Alliances 82:18-19.

Que peut faire chaque membre de votre famille pour « [faire] fructifier son talent » et « [acquérir] d’autres talents » ? Ce serait amusant de faire une soirée de talents familiale. Pensez à des moyens d’inclure des talents qui ne sont pas faciles à présenter (par exemple, les dons spirituels ; voir Doctrine et Alliances 46:11-26). Comment utiliser nos talents et partager ce que nous avons pour faire du bien à notre famille et à nos voisins ? Que signifie utiliser nos talents « l’œil fixé uniquement sur la gloire de Dieu » ?

Vous trouverez d’autres idées pour instruire les enfants dans le canevas de cette semaine de Viens et suis-moi – Pour la Primaire.

Chant suggéré : « Seigneur, je te suivrai » Cantiques, n° 141 ; voir aussi « Idées pour améliorer votre étude des Écritures en famille ».

Améliorer notre enseignement

Posez des questions qui conduisent à l’action. Pensez à des questions qui poussent les membres de votre famille à se demander comment vivre l’Évangile plus complètement. « Ce ne sont généralement pas des questions à débattre, ce sont des questions de réflexion personnelle. » (Enseigner à la manière du Sauveur, p. 31).

Jésus guérissant un homme, illustration de Dan Burr