Menu Jeunes

    Correspondantes virtuelles

    Stephanie Acerson

    Une jeune fille raconte son expérience de proclamation de l’Évangile avec une amie qui vit de l’autre côté du monde.

    Aleksander, un ami de ma famille, m’a parlé de sa nièce, Lule. Elle a environ mon âge et il voulait que je fasse sa connaissance. Je n’y ai pas accordé beaucoup d’attention mais, quelques semaines plus tard, elle m’a ajoutée comme amie sur Facebook. Voici comment certaines de nos conversations se sont passées.

    Lule : Bonjour, Stephanie ! Je suis Lule, la nièce d’Aleksander. Il m’a dit que nous avons à peu près le même âge.

    Stephanie : Hé, Lule. Je me souviens d’avoir entendu parler de toi. Aleksander m’a dit que tu vis en Albanie. C’est génial !

    Lule : c’est drôle, pour moi, c’est vivre en Amérique qui a l’air super ! Ahahah. Que fais-tu ce week-end ?

    Stephanie : J’ai un match de basketball samedi matin, puis je vais dans un temple des saints des derniers jours. Et dimanche je vais à l’église. Et toi, que fais-tu ?

    Lule : pas grand chose. J’ai vu une photo du temple de Salt Lake City sur l’Internet. Il est magnifique ! Mon oncle m’a dit que tu es mormone, comme lui. Je l’ai accompagné quelquefois à l’Église. ça m’a beaucoup plu ! J’aimerais y aller chaque semaine, mais j’ai souvent des choses à faire avec ma famille le dimanche.

    Stephanie :Si tu veux, je peux prendre des notes à l’église chaque semaine et te les envoyer. Ainsi tu en apprendras plus sur nos croyances.

    Lule : Oh, merci ! J’adorerais savoir de quoi vous parlez là-bas.

    Stephanie : Hé, Lule ! J’espère que tu as passé une bonne semaine. C’était super à l’église hier. Voilà les notes que j’ai prises. Nous avons beaucoup parlé du service et de la prière.

    • Quand nous servons les autres, nous servons Dieu (lire Mosiah 2:17).
    • Regarde « Les jambes de Dayton » sur YouTube. Cela parle d’un garçon qui a aidé son ami, qui a une infirmité motrice cérébrale, à faire un triathlon.
    • Dieu est là pour toi et il t’écoutera si tu le pries. J’ai trouvé cet article qui parle de la manière de prier.

    Découvrez comment une femme de n’importe quel âge peut faire une différence dans la vie d’une autre femme.

    Lule : Stephanie, Merci beaucoup ! Cette vidéo était très inspirante ! Je prie beaucoup et je veux faire ce qui est bien […] mais comment puis-je savoir si ce que je fais est juste ?

    L’histoire continue :

    Stephanie continue d’enseigner l’Évangile à Lule en lui envoyant ses notes et en répondant à ses questions. Stephanie dit que quand elle prend des notes le dimanche elle se souvient davantage des leçons. Et en répondant aux questions de Lule, elle commence à avoir des discussions plus profondes sur l’Évangile avec ses parents. Cette expérience a aussi enseigné à Stephanie ce qu’est l’œuvre missionnaire. Elle dit : « Je peux être missionnaire même si je suis jeune. »

    Parlez à vos parents ou à votre tuteur avant d’entrer en communication avec des inconnus sur Facebook.

    Cet article est paru dans Le Liahona et le New Era de mars 2014.

    Erreur lors de l’envoi du formulaire. Veillez à ce que tous les champs soient remplis correctement et réessayez.

     
    1000 caractères restants

    Raconte ton expérience

    ou Annuler