Menu Jeunes

    La meilleure façon de préparer votre avenir

    Dale G. Renlund Of the Quorum of the Twelve Apostles

    Si vous suivez les enseignements du Sauveur, vous serez préparés pour tout ce qui vous arrivera dans la vie.

    Il est normal que vous vous posiez des questions sur votre avenir : où irez-vous, et qu’allez-vous faire ? Que va-t-il se passer ? Et quand cela arrivera-t-il ? Je vais répondre à ces questions à votre place : je n’en sais rien !

    La vie est une grande aventure. Mais ce que je sais, c’est qu’en plus de nous tourner vers le Sauveur Jésus-Christ pour trouver la paix, et qu’il soit également la seule source de guérison constante, il est aussi celui vers qui nous nous tournons pour être guidé et réconforté.

    Vers la fin du ministère du Sauveur, ses disciples lui ont posé plusieurs questions au sujet de sa seconde venue : « Dis-nous, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde ? » (Matthieu 24:3).

    Le Sauveur leur a dit qu’ils ne le sauraient pas et qu’ils n’auraient aucun moyen de le savoir. Il en est de même pour vous et moi. Il nous est impossible de connaître notre avenir. Mais le Sauveur a dit à ses disciples qu’ils devaient se préparer. Les instructions du Sauveur à ses disciples concernant leur préparation pour l’avenir constituent également un modèle à suivre pour vous et moi.

    Bénéficier de la compagnie constante du Saint-Esprit.

    Le Sauveur a ensuite répondu à la question de ses disciples en leur donnant trois paraboles. La première parabole commence ainsi : « Alors, en ce jour, avant la venue du Fils de l’homme, le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l’époux » (voir traduction de Joseph Smith, Matthieu 25:1, dans la version du roi Jacques, publiée par l’Église, dans Matthieu 25:1, note de bas de page a]).

    Quand l’époux est arrivé, cinq de ces vierges n’avaient pas d’huile dans leur lampe. Elles sont donc parties en acheter, mais il était trop tard. On dit des cinq qui avaient de l’huile dans leur lampe qu’elles étaient sages. Elles ont pu accompagner l’époux (voir Matthieu 25 1-13).

    Le Seigneur, dans une révélation moderne, nous a donné l’interprétation de cette parabole. Il a déclaré :

    « Car ceux qui sont sages, ont reçu la vérité, ont pris l’Esprit-Saint pour guide, et n'ont pas été trompés, en vérité, je vous le dis, ils ne seront pas abattus ni jetés au feu, mais supporteront le jour. » (Doctrine et Alliances 45:57).

    Comment ceci vous aide-t-il à vous préparer pour tout ce que qui vous arrivera à l’avenir ? La réponse de est vivre de manière à ce que le Saint-Esprit soit votre compagnon constant. C’est ainsi que vous vous préparez pour l’Époux et pour tout ce qui peut arriver dans la vie.

    Russell M. Nelson a déclaré : « Par les manifestations du Saint-Esprit, le Seigneur nous aidera dans toutes nos entreprises justes. […]

    « […] Nous pouvons prier notre Père céleste pour être guidés, mis en garde contre les dangers et les distractions, et recevoir la force d’accomplir des choses que nous ne pourrions tout simplement pas accomplir seuls. », (« Révélation pour l’Église, révélation pour notre vie », Le Liahona, mai 2018, p. 94).

    La dignité, l’obéissance, les demandes sincères, l’étude des Écritures et la participation à la rédemption des morts au moyen de l’œuvre de l’histoire familiale et du temple, contribuent toutes à apporter la compagnie du Saint-Esprit.

    Mais souvent, nous n’obtenons pas la compagnie du Saint-Esprit du jour au lendemain. Tout comme l’huile des lampes des cinq vierges sages, on doit constamment s’en procurer, goutte après goutte, jour après jour et on ne peut pas en emprunter. Rien ne vous préparera davantage pour votre avenir incertain, que vos efforts quotidiens pour bénéficier de la compagnie du Saint-Esprit.

    Magnifier les talents que Dieu vous a donnés

    Le Seigneur vous a donné des talents et des dons spirituels, que vous êtes tenus de faire fructifier. Dans la parabole suivante, le Sauveur déclare : « Il en sera comme d’un homme, qui partant pour un voyage, appela ses serviteurs, et leur remit ses biens. » (Matthieu 25:14). Il donna cinq talents à un serviteur, deux à un autre, et un à un troisième, en fonction de leurs capacités différentes.

    Puis il partit en voyage. Les serviteurs qui avaient reçu les cinq et les deux talents les ont fait valoir, et ils en gagnèrent chacun le double. Mais le serviteur qui avait reçu un talent l’a enterré, cachant la pièce de monnaie de son maître (voir Matthieu 25:16-18). Après un long moment, l’homme est revenu. Il était tout aussi satisfait des serviteurs auxquels il avait donné les cinq et les deux talents, mais il était très mécontent du serviteur auquel il avait donné un seul talent (voir Matthieu 25:19-30).

    La morale de cette parabole est que lorsque vous vous préparez pour votre avenir incertain, peu importe le nombre ou la nature de vos talents, ce qui importe, c’est de les magnifier. Nous devons tous magnifier les talents que nous avons reçus et nous montrer digne des dons que le Seigneur nous a faits.

    Servir et bénir les enfants de Dieu

    Dans la parabole des brebis et des boucs, Dieu a séparé ses enfants en fonction de ce qu’ils ont fait pour lui : lui donner à manger quand il avait faim, lui donner à boire quand il avait soif, le recueillir quand il était étranger, le vêtir quand il était nu, lui rendre visite quand il était malade, et aller vers lui quand il était en prison. Mais ceux à sa droite (les brebis) et ceux à sa gauche (les boucs) ont demandé :

    « Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim, et t’avons-nous donné à manger ; ou avoir soif, et t’avons-nous donné à boire [ou ne l’avons-nous pas fait] ?

    « Quand t’avons-nous vu étranger, et t'avons-nous recueilli ; ou nu, et t’avons-nous vêtu [ou ne l’avons-nous pas fait] ?

    « Quand t’avons-nous vu malade, ou en prison, et sommes-nous allés vers toi [ou ne l’avons-nous pas fait] ? » (Matthieu 25:37-39).

    Et le roi leur répondit :

    « Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites [ou que vous ne les avez pas faites] » (Matthieu 25:40, voir aussi Matthieu 25:45).

    « Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite : ‘Venez, vous qui êtes bénis de mon Père ; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde.’ » À ceux qui seront à sa gauche, il dira : « Retirez-vous de moi » (voir Matthieu 25:34, 41).

    Rendre service aux enfants de Dieu vous apporte des bénédictions autant qu’à ses enfants, car « lorsque vous êtes au service de vos semblables, vous êtes simplement au service de votre Dieu » (Mosiah 2:17).

    Bénis et guidés pour l’avenir

    Si vous suivez les enseignements du Sauveur, vous serez préparés pour tout ce qui vous arrivera dans la vie. Vous serez préparés à rencontrer Dieu, ayant accompli votre mission dans la condition mortelle.

    Je sais que ces enseignements sont vrais. Je prie particulièrement pour que Dieu vous bénisse, vous garde et vous protège, pour que vous soyez guidés dans votre vie, pour que vous receviez des bénédictions en grande abondance, et pour que vous soyez prêts, quoiqu’il arrive dans votre vie.

    Comment le fait de suivre l’exemple du Sauveur vous a-t-il préparé pour l’avenir ? Racontez votre expérience ci-dessous.

    Extrait d’un discours prononcé le 18 avril 2018, à l'occasion de la remise des diplômes à l’université LDS Business College.

    Erreur lors de l’envoi du formulaire. Veillez à ce que tous les champs soient remplis correctement et réessayez.

     
    1000 caractères restants

    Raconte ton expérience

    ou Annuler