Menu Jeunes

    Comment aller au Christ

    Jeffrey Holland Of the Quorum of the Twelve Apostles

    Ces trois principes sont la clé pour aller au Christ.

    Comment va-t-on au Christ ? Les Écritures nous donnent une foule d’exemples et de moyens. Vous connaissez bien les plus fondamentaux. Le plus facile et le premier vient simplement avec le désir de notre cœur, la forme de foi la plus élémentaire que nous connaissions.

    1. Commencez par une molécule de la foi.

    « Si vous ne pouvez faire plus que désirer croire », dit Alma, en faisant preuve d’un « tout petit peu de foi » en faisant juste une petite place aux promesses de Dieu, c’est suffisant pour commencer (voir Alma 32:27).

    Simplement croire, « un petit peu » de foi, rien que l’espoir de choses qui ne sont pas encore vues mais qui sont vraiment là pour être données (voir Alma 32:21), cette petite étape, quand on se concentre sur le Seigneur Jésus-Christ, a toujours été et sera toujours le premier principe de son Évangile éternel, première étape pour sortir du désespoir.

    2. Se repentir et changer ce que nous pouvons.

    Deuxièmement, nous devons changer tout ce que nous pouvons changer qui peut faire partie du problème. En bref, nous devons nous repentir, ce qui est peut-être le mot le plus chargé d’espoir et d’encouragement du vocabulaire chrétien. Nous remercions notre Père céleste qu’il nous soit permis de changer. Nous remercions Jésus d’avoir la possibilité de changer et, en fin de compte, nous le faisons avec leur aide divine. Il est certain que toutes nos difficultés ne sont pas le résultat de nos actions. Elles découlent souvent des actions d’autrui ou seulement des événements de la vie. […] Mais nous devons changer tout ce que nous pouvons changer et nous devons pardonner le reste. Notre accès à l’expiation du Seigneur devient alors aussi libre que nos imperfections le permettent. Il interviendra à partir de ce point.

    3. Prendre son nom sur nous

    Troisièmement, d’autant de manières que possible, nous essayons de prendre sur nous son identité et nous commençons en prenant son nom sur nous. Ce nom est conféré formellement par alliance dans les ordonnances salvatrices de l’Évangile. Elles commencent par le baptême et se terminent par les alliances du temple, avec de nombreuses autres, telles la Sainte-Cène, qui se mêlent tout au long de notre vie comme autant de bénédictions et de rappels. (Découvrez ce que signifie prendre son nom sur nous et comment le faire quotidiennement.)

    Suivre le Fils

    En enseignant aux gens de son époque notre message de ce matin, Néphi a dit : « Suivez le Fils, du fond du cœur, […] avec une intention réelle […] prenez sur vous le nom du Christ. […] faites les choses dont je vous ai dit que j’ai vu que votre Seigneur et votre Rédempteur les ferait » (2 Néphi 31:13, 17). 


    Quand nous suivons ces enseignements les plus élémentaires, des liens magnifiques s’établissent avec le Christ de multiples manières. C’est pourquoi, nous faisons le pas et l’effort et cherchons à ne jamais céder.


    Racontez votre expérience

    Comment allez-vous au Christ ? Racontez votre expérience ci-dessous.

    Erreur lors de l’envoi du formulaire. Veillez à ce que tous les champs soient remplis correctement et réessayez.

     
    1000 caractères restants

    Raconte ton expérience

    ou Annuler