Menu Jeunes

    Sept conseils pour faire un discours

    Sarah Hanson Magazines de l’Église

    Parler à la réunion de Sainte-Cène, faire un discours à la réunion de Sainte-Cène, conseils pour faire un discours, faire un discours

    Je ne sais pas si c’est la même chose pour toi, mais, lorsque l’on me demande de faire un discours à la réunion de Sainte-Cène, je suis très inquiète, pas d’avoir à le préparer, mais d’avoir à le donner. Je me demande toujours : « Et si mon discours est ennuyeux ? Et si j’oublie de dire quelque chose ? Et si je bafouille ? »

    As-tu déjà connu ça ? (J’espère que je ne suis pas la seule !) Si oui, ce n’est pas la fin du monde ! Étudie ces sept conseils pour améliorer tes talents d’orateur et donner un discours captivant.

    1. Utilise les Écritures et les discours des prophètes actuels (voir D&A 52:9).

    Ce doit être la substance de ton discours. Après tout, l’une des raisons principales de notre présence à l’Église est d’enseigner et d’apprendre l’Évangile de Jésus-Christ. Tu peux étudier ton sujet à l’aide du Guide des Écritures et des discours de conférence générale. Assure-toi de bien comprendre les Écritures et les citations que tu prévois d’utiliser dans ton discours. Si tu as besoin d’aide, demandes-en à un parent ou à un dirigeant de l’Église. Le site Internet de l’Église pour les jeunes est également une excellente documentation !

    2. Favorise la présence de l’Esprit.

    Il est toujours bon de prier et de te préparer pour que l’Esprit t’accompagne au moment où tu t’exprimes. Non seulement l’Esprit t’apaisera, mais il témoignera aussi de la vérité (voir DA 42:14). Favorise la présence de l’Esprit lors de la réunion de Sainte-Cène où tu prendras la parole en témoignant de ce que tu crois être vrai.

    « Nous devons […]parler avec [notre] cœur plutôt qu’avec [nos] livres. », voirTeachings of Gordon B. Hinckley, 1997, p. 619.

    3. Pense à raconter une expérience personnelle.

    L’un des meilleurs moyens d’établir des liens avec les autres est de raconter une histoire. Nous aimons écouter les expériences des autres et découvrir ce qu’ils vivent. Essaie de trouver une histoire amusante, unique ou qui présente une difficulté à relever et qui soit en rapport avec le principe de l’Évangile dont tu parles. Qu’est-ce que cette expérience t’as appris ? En quoi t’as-t-elle été bénéfique ? C’est un excellent moyen d’introduire ton discours si tu ne sais pas comment le commencer.

    4. Exerce-toi encore et encore !

    Après avoir rédigé ton discours, tu peux t’exercer à le prononcer à voix haute seul, puis devant des membres de ta famille ou des amis. Cela te permettra de vérifier si tu es dans le temps imparti et si tu as besoin d’apporter des corrections à certains passages. Si ton évêque est d’accord, tu peux même essayer d’aller à l’église pour t’entraîner à l’avance à le prononcer à la chaire !

    5. Évite de commencer en disant : « Je préférerais ne pas être ici. »

    Cette introduction peut revêtir différentes formes, mais la plupart des auditeurs comprennent immédiatement de quoi il s’agit. Cela veut généralement dire : « Lorsque l’évêque m’a demandé de faire un discours, j’ai essayé de trouver une excuse pour ne pas le faire. » La plupart des membres de l’Église comprennent que l’on puisse avoir de l’appréhension à faire un discours, mais le fait de dire « Je préférerais ne pas être ici » exprime, en fait, « veuillez ne pas m’écouter ». Il vaut mieux éviter ce genre d’introduction. Fais preuve d’enthousiasme par rapport au sujet de ton discours !

    6. Parle clairement.

    Il n’est pas rare que l’on parle trop vite ou trop bas à cause de l’émotion. Cela me ressemble tout à fait ! Mais il est important que tu parles distinctement quand tu fais ton discours de manière à ce que l’assemblée te comprenne. Fais l’effort conscient de ralentir, d’articuler et de parler assez fort (oui, car même avec un micro, il est possible de parler trop bas). Les gens veulent entendre ce que tu as à dire !

    7. Lève les yeux régulièrement.

    Le contact visuel est très important pour la qualité de la communication. Cela prouve que tu es réellement concentré et que tu t’investis dans la conversation. Bien sûr, tu n’as pas besoin d’établir un contact visuel avec chaque personne de l’assemblée, mais si déjà tu balaies fréquemment des yeux vers le fond et le devant de la salle, tu seras bien plus intéressant à écouter. Évite de garder les yeux rivés sur tes notes ! Les auditeurs veulent voir ton visage et tes yeux, pas le dessus de ta tête !

    Même si tu suis ces sept conseils, tu risques de déraper sur un mot ou d’apercevoir quelqu’un qui ronfle au troisième rang. Mais cela signifie-t-il que tu es un très mauvais orateur ? Bien sûr que non ! Il est très probable que cette personne a tout simplement trop chaud ou trop sommeil, ce qui n’a rien à voir avec toi.

    Quand nous nous écartons un peu de notre zone de confort, il est normal d’être inquiets ou de faire des erreurs. Mais tant que tu essaies de faire de ton mieux et de favoriser la présence de l’Esprit, cela n’a pas d’importance si tu bafouilles ou si tu oublie de dire quelque chose. Tu es en train d’accomplir l’œuvre de Dieu et d’aider ses enfants à apprendre l’Évangile ! Si tu enseignes ce en quoi tu crois et témoigne de ce que tu sais, tout se passera très bien.

    Cet article est d’abord paru dans le numéro de juillet 2018 du New Era.

    « J’ai eu la bénédiction de donner de nombreux discours pendant la réunion de Sainte-Cène, et je trouve que cela m’aide beaucoup de m’entraîner plusieurs fois devant les membres de ma famille pour avoir leurs avis et leurs conseils. Cela m’aide aussi à ne pas trop parler et à ne pas m’écarter du sujet. N’hésite pas à ajouter une expérience ou une anecdote personnelle parce que cela capte l’attention de l’assemblée. Moi, c’est ce que j’attends le plus quand j’écoute un discours. Surtout, ne t’inquiète pas. Prie simplement pour que l’Esprit touche le cœur de quelqu’un et tu y arriveras. » — Lillian J., 17 ans, États-Unis

    Raconte ton expérience

    As-tu des conseils pour faire un discours à la réunion de Sainte-Cène ? Raconte ton expérience ci-dessous.

    Erreur lors de l’envoi du formulaire. Veillez à ce que tous les champs soient remplis correctement et réessayez.

     
    1000 caractères restants

    Raconte ton expérience

    ou Annuler