Menu Jeunes

    Cinq exemples de patience (en commençant par le fromage grillé)

    David A. Edwards Church Magazines

    Vous le voulez tout de suite ou vous voulez qu’il soit réussi ?

    Imaginez un jeune homme qui décide de se faire tout seul un sandwich grillé au fromage, pour la première fois. Il sort tous les ingrédients. Il sort la poêle et la pose sur la cuisinière. Puis il se dit : « Si je règle la température au maximum, il sera prêt plus vite. »

    Devinez ce qui va se passer ?

    Il est fort probable que son pain aura l’apparence, la texture (et probablement le goût) de la pierre de lave avec du fromage à moitié fondu.

    Sandwich grillé au fromage brûlé

     

    Son problème, comme nous pouvons le constater, est un mélange d’ignorance (ce qui est excusable) et d’impatience (ce qui, bien que compréhensible, est moins excusable).

    Pour réussir son sandwich, il doit découvrir le miracle de la température moyenne !

    La température moyenne sur une cuisinière est la température idéale pour les sandwiches grillés et beaucoup d’autres plats car elle permet aux aliments de cuire à l’intérieur sans brûler à l’extérieur. Le seul inconvénient est que cela requiert plus de temps et d’attention, ce qui demande de la patience.

    Jésus-Christ est le plus grand exemple de la patience. Et suivre son exemple consiste entre autres à élargir notre perspective, à regarder au-delà du moment présent et à percevoir les grandes bénédictions qui découlent de la patience.

    Marcher résolument

    « Se confier dans le Seigneur signifie planter la semence de la foi et la nourrir avec ‘grande diligence et […] patience’ [Alma 32:41]. […]

    « Se confier dans le Seigneur signifie ‘demeurer ferme’ (voir Alma 45:17) et ‘marcher résolument’ avec foi, ‘ayant une espérance d’une pureté parfaite’ (2 Néphi 31:20). »

    Robert D. Hales, du Collège des douze apôtres, conférence générale d’octobre 2011.

    Comme Dieter F. Uchtdorf, deuxième conseiller dans la Première Présidence, nous l’a enseigné, la patience c’est bien plus que de simplement attendre :

    « Être patient c’est attendre et persévérer de manière active. Cela veut dire nous tenir à quelque chose et faire tout ce que nous pouvons, en travaillant, en espérant, en exerçant notre foi, en supportant les vicissitudes avec courage, même quand ce que nous désirons de tout notre cœur ne nous est pas accordé tout de suite. Être patient, ce n’est pas simplement persévérer, c’est bien persévérer ! » (« Persévérer avec patience », conférence générale d’avril 2010). (Qu’est-ce que la guimauve a à voir avec la patience ? Allez voir !)

    À quoi ressemble ce genre de patience ? Voici cinq exemples :

    1. Ce n’est pas simplement poser le sandwich grillé sur la poêle puis l’oublier, c’est le surveiller et le retourner au bon moment.
    2. Ce n’est pas simplement aller à l’école, au séminaire ou à l’église, c’est étudier et adorer Dieu de manière active.
    3. Ce n’est pas simplement attendre de recevoir un témoignage du Livre de Mormon parce qu’on l’a demandé, c’est continuer de lire, d’étudier, de prier et de vivre selon les préceptes de ce livre.
    4. Ce n’est pas simplement rester là à écouter nos amis se moquer de notre religion, c’est prier pour eux en désirant sincèrement qu’ils connaissent un changement de cœur et faire tout notre possible pour y contribuer.
    5. Ce n’est pas simplement attendre d’avoir seize ans pour sortir en couple, c’est apprendre à aimer obéir et essayer de comprendre comment le fait de suivre les conseils des prophètes nous bénira.

    Le miracle d’une température moyenne vous donnera peut-être un parfait sandwich grillé au fromage mais la patience accomplira « parfaitement son œuvre » (Jacques 1:4) dans votre vie, vous aidant à avancer résolument pour ressembler davantage à Jésus-Christ.

    Si vous êtes coupable de céder trop souvent à l’impatience, vous n’êtes pas le seul. Vous pouvez vous repentir et essayer à nouveau de suivre l’exemple de Jésus-Christ et ses enseignements. Il y a bien plus d’un sandwich grillé au fromage à préparer et il n’est jamais trop tard pour découvrir la perfection que l’on peut atteindre par la patience.

    Tiré de l’article « Le miracle d’une température moyenne » du Liahona d’octobre 2016.

    Racontez votre expérience

    Comment avez-vous appris à vraiment faire preuve de patience ? Racontez votre expérience ci-dessous.

    Erreur lors de l’envoi du formulaire. Veillez à ce que tous les champs soient remplis correctement et réessayez.

     
    1000 caractères restants

    Raconte ton expérience

    ou Annuler