Écritures
Ézéchiel 19


Chapitre 19

Èzéchiel se lamente pour Israël parce qu’elle a été emmenée captive par d’autres nations et qu’elle est devenue semblable à une vigne plantée dans une terre sèche et aride.

1 Et toi, fais monter une complainte sur les princes d’Israël, et dis :

2 Ta mère, qu’était-ce ? Une lionne. Elle était couchée parmi les lions, C’est au milieu des lionceaux Qu’elle a élevé ses petits.

3 Elle a élevé l’un de ses petits, Qui est devenu un jeune lion Et qui a appris à déchirer sa proie ; Il a dévoré des hommes.

4 Les nations ont entendu parler de lui Et il a été pris dans leur fosse ; Elles ont mis une boucle à ses narines et l’ont emmené Dans le pays d’Égypte.

5 Quand la lionne a vu qu’elle attendait en vain, Qu’elle était trompée dans son espérance, Elle a pris un autre de ses petits Et en a fait un jeune lion.

6 Il a marché parmi les lions, Il est devenu un jeune lion Et il a appris à déchirer sa proie ; Il a dévoré des hommes.

7 Il a forçé leurs palais Et a détruit leurs villes ; Le pays, tout ce qui s’y trouvait, a été ravagé, Au bruit de ses rugissements.

8 Contre lui se sont rangées les nations D’alentour, des provinces ; Elles ont tendu sur lui leur rets/filets, Et il a été pris dans leur fosse.

9 Elles ont mis une boucle à ses narines, l’ont placé dans une cage Et l’on emmené auprès du roi de Babylone ; Puis elles l’ont conduit dans une forteresse, Afin qu’on n’entende plus sa voix sur les montagnes d’Israël.

10 Ta mère était, comme toi, semblable à une vigne, Plantée près des eaux. Elle était féconde et chargée de branches, À cause de l’abondance des eaux.

11 Elle avait de vigoureux rameaux pour des sceptres de souverains ; Par son élévation elle dominait les branches touffues ; Elle attirait les regards par sa hauteur Et par la multitude de ses rameaux.

12 Mais elle a été arrachée avec fureur et jetée par terre ; Le vent d’orient a desséché son fruit ; Ses rameaux vigoureux ont été rompus et desséchés ; Le feu les a dévorés.

13 Et maintenant elle est plantée dans le désert, Dans une terre sèche et aride.

14 Le feu est sorti de ses branches Et a dévoré son fruit ; Elle n’a plus de rameau vigoureux Pour un sceptre de souverain. C’est là une complainte et cela servira de complainte.