Écritures
    Exode 5
    Notes de bas de page
    Thème

    Chapitre 5

    Moïse et Aaron demandent à Pharaon de libérer Israël. Pharaon répond : « Qui est l’Éternel ? » Il alourdit les fardeaux des enfants d’Israël.

    1 Moïse et Aaron se rendirent ensuite auprès de Pharaon et lui dirent : Ainsi parle l’Éternel, le Dieu d’Israël : Laisse partir mon peuple pour qu’il célèbre dans les contrées inhabitées une fête en mon honneur.

    2 Pharaon répondit : Qui est l’Éternel, pour que j’obéisse à sa voix en laissant partir Israël ? Je ne connais pas l’Éternel et je ne laisserai pas partir Israël.

    3 Ils dirent : Le Dieu des Hébreux nous est apparu. Permets-nous de faire trois journées de marche dans les contrées inhabitées pour offrir des sacrifices à l’Éternel afin qu’il ne nous frappe pas de la peste ou de l’épée.

    4 Et le roi d’Égypte leur dit : Moïse et Aaron, pourquoi détournez-vous le peuple de son ouvrage ? Allez à vos travaux.

    5 Pharaon dit : Voici, ce peuple est maintenant nombreux dans le pays et vous lui feriez interrompre ses travaux !

    6 Et ce jour-là, Pharaon donna cet ordre aux inspecteurs du peuple et aux commissaires :

    7 Vous ne donnerez plus comme auparavant de la paille au peuple pour faire des briques ; qu’ils aillent eux-mêmes se ramasser de la paille.

    8 Vous leur imposerez néanmoins la quantité de briques qu’ils faisaient auparavant, vous n’en retrancherez rien, car ce sont des paresseux ; voilà pourquoi ils crient en disant : Allons offrir des sacrifices à notre Dieu !

    9 Que l’on charge de travail ces gens, qu’ils s’en occupent et ils ne prendront plus garde à des paroles mensongères.

    10 Les inspecteurs du peuple et les commissaires vinrent dire au peuple : Ainsi parle Pharaon : Je ne vous donne plus de paille ;

    11 allez vous-mêmes vous procurer de la paille où vous en trouverez, car l’on ne retranchera rien de votre travail.

    12 Le peuple se répandit dans tout le pays d’Égypte pour ramasser du chaume au lieu de paille.

    13 Les inspecteurs les pressaient en disant : Achevez votre tâche, jour après jour, comme quand il y avait de la paille.

    14 On battit même les commissaires des enfants d’Israël, établis sur eux par les inspecteurs de Pharaon : Pourquoi, disait-on, n’avez-vous pas achevé hier et aujourd’hui, comme auparavant, la quantité de briques qui vous avait été fixée ?

    15 Les commissaires des enfants d’Israël allèrent se plaindre à Pharaon et lui dirent : Pourquoi traites-tu ainsi tes serviteurs ?

    16 On ne donne pas de paille à tes serviteurs et on nous dit : Faites des briques ! Et voici, tes serviteurs sont battus, comme si ton peuple était coupable.

    17 Pharaon répondit : Vous êtes des paresseux, des paresseux ! Voilà pourquoi vous dites : Allons offrir des sacrifices à l’Éternel !

    18 Maintenant, allez travailler ; on ne vous donnera pas de paille et vous livrerez la même quantité de briques.

    19 Les commissaires des enfants d’Israël virent qu’on les mettait en difficulté en disant : Vous ne réduirez pas le nombre de vos briques ; chaque jour la quantité du jour.

    20 En sortant de chez Pharaon, ils rencontrèrent Moïse et Aaron qui les attendaient.

    21 Ils leur dirent : Que l’Éternel vous regarde et qu’il juge ! Vous nous avez rendus odieux aux yeux de Pharaon et de ses serviteurs, vous avez mis une épée dans leurs mains pour nous faire périr.

    22 Moïse retourna vers l’Éternel et dit : Seigneur, pourquoi as-tu fait du mal à ce peuple ? Pourquoi m’as-tu envoyé ?

    23 Depuis que je suis allé vers Pharaon pour parler en ton nom, il fait du mal à ce peuple, et tu n’as pas délivré ton peuple.