Enseignements des présidents
Les épreuves, le châtiment et les persécutions: des bénédictions


Chapitre 35

Les épreuves, le châtiment et les persécutions: des bénédictions

Brigham Young comprenait les desseins éternels de Dieu et appliquait cette compréhension aux tribulations que lui et les autres saints subissaient. Il dit: «J’ai entendu beaucoup de personnes parler de ce qu’elles avaient souffert pour l’amour du Christ. Je suis heureux de dire que je n’en ai jamais eu l’occasion. J’ai eu beaucoup de plaisir, mais pour ce qui est des souffrances, je les ai comparées très souvent, dans mes réflexions et devant les assemblées, à un homme qui porte un vieux manteau usé, sale et en guenilles, quand quelqu’un passe et lui en donne un qui est neuf, entier et beau. Telle est la comparaison que je fais lorsque je pense à ce que jsouffert pour l’Evangile. J’ai jeté un vieux manteau et j’en ai mis un neuf» (DBY, p. 348).

Enseignements de Brigham Young

Le Seigneur nous met à l’épreuve pour que nous puissions nous montrer dignes de la gloire céleste

Le peuple du Dieu Très-Haut doit être mis à l’épreuve. Il est écrit qu’il sera mis à l’épreuve en toutes choses, comme le fut Abraham [voir D&Amp;A 101:1–4]. Si nous sommes appelés à monter sur le mont Morija sacrifier quelques-uns de nos Isaac, peu importe; nous pourrions aussi bien faire cela qu’autre chose. Je pense que les saints ont la perspective de recevoir toutes les épreuves qu’ils souhaitent ou désirent. Maintenant, si vous possédez la lumière du Saint-Esprit, vous pouvez voir clairement que les épreuves dans la chair sont vraiment nécessaires (DBY, p. 346).

Nous connaissons actuellement un temps d’épreuve pour nous montrer dignes ou indignes de la vie à venir (DBY, p. 345).

Tous les êtres intelligents qui sont revêtus de couronnes de gloire, d’immortalité et de vies éternelles doivent passer par toutes les épreuves fixées pour les êtres intelligents, afin d’obtenir leur gloire et leur exaltation. Il sera permis que toutes les calamités qui peuvent s’abattre sur les mortels tombent sur le petit nombre, pour le préparer à jouir de la présence du Seigneur. Si nous voulons obtenir la même gloire qu’Abraham, nous devons le faire de la même manière que lui. Si nous voulons être un jour prêts à jouir de la société d’Enoch, de Noé, de Melchisédek, d’Isaac et de Jacob, ou de leurs enfants fidèles et des prophètes et apôtres fidèles, nous devons passer par les mêmes expériences et acquérir la connaissance, l’intelligence et les dotations qui nous prépareront à entrer dans le royaume céleste de notre Père et Dieu … Toutes les épreuves et toutes les expériences que vous avez traversées sont nécessaires à votre salut (DBY, p. 345).

Notre vie s’étendrait-elle à mille ans que nous pourrions encore vivre et apprendre. Toutes les vicissitudes que nous traversons sont nécessaires à titre d’expérience et d’exemple, et pour nous préparer à jouir de la récompense qui est réservée aux fidèles (DBY, p. 345).

Si Adam n’avait pas péché et si sa postérité était demeurée sur la terre, elle n’aurait pas pu connaître le péché et elle n’aurait pu distinguer l’amer du doux, elle n’aurait pas non plus connu la justice, pour la raison toute simple qu’un effet ne peut être pleinement manifesté que par son opposé. Si les saints pouvaient voir les choses telles qu’elles sont, lorsqu’ils sont appelés à passer par des épreuves et à consentir ce qu’ils appellent des sacrifices, ils les reconnaîtraient comme les plus grandes bénédictions qui puissent leur être accordées. Mais mettez-les en possession de vrais principes et de vraies jouissances sans leurs opposés, ils ne pourront connaître la jouissance, ils ne pourront se rendre compte du bonheur. Ils ne pourront distinguer la lumière des ténèbres, parce qu’ils n’ont pas la connaissance des ténèbres et par conséquent sont dépourvus du moyen de prendre conscience de la lumière. S’ils ne goûtaient pas à l’amer, comment pourraient-ils être conscients du doux? Ils ne le pourraient pas [voir D&Amp;A 29:39] (DBY, pp. 345–46).

C’est lorsque nous avons ce que l’on appelle des épreuves que nous sommes le plus heureux; car alors, l’Esprit du Seigneur est accordé d’une manière plus abondante aux fidèles [voir 1 Pierre 3:14] (DBY, p. 347).

Je dis aux saints des derniers jours: Tout ce que nous avons à faire, c’est nous instruire sur Dieu. Que les menteurs continuent à mentir et les jureurs à jurer, et ils iront à leur perte. Tout ce que nous avons à faire, c’est de continuer vers l’avant et vers le haut et garder les commandements de notre Père et Dieu, et il confondra nos ennemis (DBY, p. 347).

Nous avons traversé, nous pouvons le dire, de nombreuses épreuves, mais je voudrais que tous mes frères comprennent que je ne prends pas ceci pour moi, car tout ce que j’ai enduré m’a apporté de la joie; mais nous avons apparemment sacrifié beaucoup et nous sommes passés par de nombreuses épreuves et de nombreuses tentations, cela ne fait aucun doute. Nous avons dû subir plus ou moins de tentations et nous avons accepté la destruction de nos biens le coeur joyeux. Moi-même, à cinq reprises, avant de venir dans cette vallée, j’ai laissé tout ce que le Seigneur m’avait donné en bénédiction dans le domaine des biens de ce monde, ce qui, pour le pays où je vivais, n’était pas peu (DBY, pp. 347–48).

Pour ce qui est des épreuves, ma foi, l’homme ou la femme qui jouit de l’esprit de notre religion n’a pas d’épreuves; mais l’homme ou la femme qui essaie de vivre selon l’Evangile du Fils de Dieu et reste en même temps attaché à l’esprit du monde, a des épreuves et des chagrins profonds et vifs et ce, constamment (DBY, p. 348).

Libérez-vous du joug de l’ennemi et prenez sur vous celui du Christ, et vous direz que son joug est doux et son fardeau léger. Cela, je le sais par expérience (DBY, pp. 347–48).

Image
Saints being driven out

Des émeutiers attaquent la première colonie établie au comté de Jackson (Missouri) en 1833. Tableau de C. C. A. Christensen © publié avec la permission du musée de l’université Brigham Young. Tous droits réservées.

Le Seigneur aide les désobéissants à devenir humbles en les châtiant et en permettant qu’ils soient persécutés

Lorsque nous regardons les saints des derniers jours, nous nous demandons: Est-il nécessaire qu’ils soient persécutés? Oui, s’ils sont désobéissants. Est-il nécessaire de châtier un fils ou une fille? Oui, s’il est désobéissant [voir D&Amp;A 105:6]. Mais supposez qu’il soit parfaitement obéissant à tout ce que ses parents exigent de lui, est-il nécessaire alors de le châtier? Si oui, je n’en comprends pas le principe. Je ne vois pas pourquoi on châtierait un enfant obéissant ni pourquoi le Seigneur châtierait un peuple qui est parfaitement obéissant. Notre peuple a-t-il été châtié? Oui (DBY, p. 350).

Ceux qui se détournent des saints commandements devront subir des épreuves qui en sont de véritables. Ils sentiront sur eux la colère du Tout-Puissant. Ceux qui se tiennent tranquilles et sont de bons enfants recevront les riches bénédictions de leur Père et Dieu. Tenez-vous tranquilles et que notre foi repose sur le Seigneur Tout-Puissant [voir D&Amp;A 101:16] (DBY, p. 351).

Nous sommes infiniment plus bénis par les persécutions et les injustices que nous avons subies que nous aurions pu l’être si nous étions restés dans les demeures d’où nous avons été chassés, que si l’on nous avait permis d’occuper nos fermes, nos jardins, nos magasins, nos moulins, nos machines et tout ce que nous possédions autrefois (DBY, p. 346).

Image
Haun's Mill Masacre

Comme l’illustre ce tableau, les milices locales étaient parfois opposées et hostiles aux premiers saints.

Les justes seront persécutés par les méchants, mais Dieu conduira son peuple et son œuvre ira de l’avant

N’ayez pas peur, car si la parole du Seigneur est vraie, vous serez éprouvés en toutes choses. Réjouissez-vous donc et priez sans cesse, et rendez grâces en tout, même si c’est dans la destruction de vos biens, car c’est la main de Dieu qui nous conduit et continuera à le faire. Que tous les hommes se sanctifient devant le Seigneur et toutes les providences du Tout-Puissant seront sanctifiées pour leur bien (DBY, p. 347).

[Dieu] a conduit son peuple dans diverses parties des Etats-Unis et on l’a montré du doigt avec mépris … Le Seigneur a son dessein en cela. Vous allez peut-être demander ce que c’est. Vous savez tous que les saints doivent être purifiés pour entrer dans le royaume céleste. Il est écrit que Jésus a été rendu parfait par la souffrance [voir Hébreux 5:8–9]. S’il a été rendu parfait par la souffrance, pourquoi irions-nous imaginer un seul instant que nous pouvons être préparés à entrer avec lui et le Père dans le royaume du repos, sans traverser des épreuves semblables? (DBY, p. 346).

Joseph n’aurait pas pu être rendu parfait, quand bien même il aurait vécu mille ans, s’il n’avait subi des persécution. S’il avait vécu mille ans, conduit notre peuple et prêché l’Evangile sans persécutions, il n’aurait pas été rendu aussi parfait qu’il l’était à l’âge de [trente-huit] ans. Vous pouvez calculer que lorsque notre peuple est appelé à traverser des périodes d’affliction et de souffrances, et à être chassé de chez lui, abattu, dispersé, frappé et écrasé, le Tout-Puissant fait avancer son œuvre plus rapidement (DBY, p. 351).

Toutes les fois que vous donnez un coup de pied au «mormonisme», vous lui donnez un coup de pied qui l’élève; vous ne lui donnez jamais de coup de pied qui l’abaisse. C’est le Seigneur Tout-Puissant qui le veut ainsi (DBY, p. 351).

Si nous ne devions pas supporter la main de fer de la persécution, les principes auxquels nous croyons, qui attirent l’attention des bons et des méchants sur la terre, qui font tellement parler d’eux et qui englobent la philosophie du monde, seraient adoptés par des milliers de personnes qui y sont maintenant indifférentes (DBY, p. 351).

Toutes les fois que les ennemis de l’Eglise persécutent et essaient de vaincre notre peuple, ils nous élèvent, ils s’affaiblissent et nous fortifient. Toutes les fois qu’on entreprend de diminuer notre nombre, on l’accroît. Et quand on essaie de détruire la foi et la vertu de notre peuple, le Seigneur fortifie les genoux affaiblis et confirme ceux qui chancellent dans la foi et dans la force en Dieu, dans la lumière et dans l’intelligence. La justice et la force auprès de Dieu s’accroissent chez notre peuple proportionnellement à la lutte que mène le Diable pour le détruire (DBY, p. 351).

Qu’on nous laisse tranquilles, et nous enverrons les anciens dans les coins les plus reculés de la terre, pour en rassembler Israël, où qu’il soit; et si vous nous persécutez, nous le ferons d’autant plus vite, parce que nous sommes amorphes de nature lorsqu’on nous laisse en paix, et sommes disposés à nous offrir un petit somme, une petite sieste et un petit repos. Si vous nous laissez tranquilles, nous le ferons un peu plus à l’aise; mais si vous nous persécutez, nous veillerons des nuits entières pour prêcher l’Evangile (DBY, p. 351).

Conseils pour l’étude

Le Seigneur nous met à l’épreuve pour que nous puissions nous montrer dignes de la gloire céleste

  • A votre avis pourquoi le président Young qualifie-t-il cette vie de «temps d’épreuve»? (Voir aussi Abraham 3:22–26.) Comment les épreuves peuvent-elles nous préparer à entrer dans le royaume céleste?

  • Pourquoi est-il nécessaire de ressentir les forces opposées du bien et du mal? (Voir aussi 2 Néphi 2:11–14.)

  • A votre avis pourquoi le président Young est-il si reconnaissant des épreuves que lui et les autres premiers saints ont connues? Comment les épreuves vous ont-elles aidés à devenir de meilleurs saints des derniers jours?

  • Que signifie prendre le joug du Christ? (Voir aussi Matthieu 11:28–30.) Comment le fait de prendre le joug du Christ nous aide-t-il à être joyeux lorsque nous affrontons des épreuves? (Voir aussi Mosiah 24:13–15.)

Le Seigneur aide les désobéissants à devenir humbles en les châtiant et en permettant qu’ils soient persécutés

  • Pourquoi le Seigneur nous châtie-t-il parfois? (Voir aussi D&Amp;A 101:2–8.) Quelle est l’importance de notre réaction à ce châtiment? Comment le fait d’apprendre correctement ce principe aide-t-il les parents et les enfants à rendre leur famille meilleure?

  • Le président Young a dit que les saints étaient «infiniment plus bénis par les persécutions et les injustices [qu’ils avaient] subies … que si [on leur] avait permis d’occuper» toutes leurs possessions précédentes. Pourquoi est-ce une plus grande bénédiction d’être puni de sa désobéissance que de se voir autorisé à rester confortablement dans un état de péché?

Les justes seront persécutés par les méchants, mais Dieu conduira son peuple et son œuvre ira de l’avant

  • Le président Young a dit que les désobéissants seraient persécutés, mais il a également parlé des personnes obéissantes telles que Jésus-Christ, Joseph Smith et les missionnaires qui ont été persécutées. Selon lui, pourquoi Dieu permet-il que les méchants persécutent les justes?

  • Le président Young a dit que les persécutions lancées contre l’Eglise ne feraient qu’accélérer l’œuvre du Seigneur. D’après cela, comment devons-nous réagir aux attaques contre la vérité? Que pouvons-nous faire pour enseigner à nos enfants à surmonter les persécutions?