Personnes et familles
29 mars – 4 avril. Pâques : « Je suis celui qui vit, je suis celui qui fut immolé »

« 29 mars – 4 avril. Pâques : ‘Je suis celui qui vit, je suis celui qui fut immolé’ », Viens et suis-moi – Pour les personnes et les familles : Doctrine et Alliances 2021, 2020

« 29 mars – 4 avril. Pâques », Viens et suis-moi – Pour les personnes et les familles : 2021

29 mars – 4 avril

Pâques

« Je suis celui qui vit, je suis celui qui fut immolé »

Tandis que vous vous préparez à commémorer la résurrection du Sauveur le dimanche de Pâques, méditez sur la façon dont la révélation moderne a fait grandir votre foi que Jésus-Christ est le Fils unique de Dieu et le Rédempteur du monde.

Notez vos impressions

Le 3 avril 1836 était un dimanche de Pâques. Après avoir aidé à administrer la Sainte-Cène aux saints assemblés dans le temple de Kirtland nouvellement consacré, Joseph Smith et Oliver Cowdery trouvèrent un endroit tranquille derrière un voile du temple et s’inclinèrent pour prier en silence. Alors, en ce jour sacré où les chrétiens de partout commémoraient la résurrection de Jésus-Christ, le Sauveur ressuscité lui-même apparut dans son temple, déclarant : « Je suis celui qui vit, je suis celui qui fut immolé » (Doctrine et Alliances 110:4).

Que signifie le fait que Jésus-Christ est « celui qui vit » ? Cela ne veut pas dire simplement qu’il est sorti du tombeau le troisième jour et est apparu à ses disciples galiléens. Cela signifie qu’il vit aujourd’hui. Il parle par l’intermédiaire de prophètes aujourd’hui. Il dirige son Église aujourd’hui. Il guérit les âmes blessées et les cœurs brisés aujourd’hui. Nous pouvons donc reprendre en écho les paroles du témoignage puissant de Joseph Smith : « Après les nombreux témoignages qui ont été rendus de lui, voici le témoignage […] que nous rendons de lui : qu’il vit ! »(Doctrine et Alliances 76:22). Nous pouvons entendre sa voix dans ces révélations. Nous pouvons voir sa main dans notre vie. Et nous pouvons tous ressentir « que ces mots réchauffent le cœur : ‘Je sais qu’il vit mon Rédempteur !’ »(Cantiques, n° 73).

Idées pour l’étude personnelle des Écritures

Doctrine et Alliances 29:5 ; 38:7 ; 62:1 ; 76:11-14, 20-24 ; 110:1-10

Jésus-Christ vit.

Joseph Smith, le prophète, a vu plusieurs fois le Sauveur ressuscité et deux de ces expériences sont rapportées dans les Doctrine et Alliances. Quand vous lisez Doctrine et Alliances 76:11-14, 20-24 ; 110:1-10, qu’est-ce qui vous impressionne au sujet du témoignage de Joseph Smith ? Pourquoi son témoignage a-t-il de la valeur pour vous ?

Tout au long des Doctrine et Alliances, le Sauveur rend témoignage de sa mission et de sa divinité. Que vous apprennent ses paroles rapportées dans Doctrine et Alliances 29:5 ; 38:7 ; 62:1 ? Vous pourriez noter les passages du même genre que vous trouvez au cours de votre étude des Doctrine et Alliances.

Voir aussi Joseph Smith, Histoire 1:17.

Doctrine et Alliances 29:26-27 ; 42:45-46 ; 63:49 ; 88:14-17, 27-31 ; 93:33-34

Grâce à Jésus-Christ, je ressusciterai.

Joseph Smith savait ce que c’est que de pleurer un être cher décédé. Deux de ses frères, Alvin et Don Carlos, sont morts jeunes. Joseph et Emma ont enterré six enfants, tous âgés de moins de deux ans. Mais par les révélations qu’il reçut, Joseph acquit une perspective éternelle à l’égard de la mort et du plan éternel de Dieu. Réfléchissez aux vérités révélées dans Doctrine et Alliances 29:26-27 ; 42:45-46 ; 63:49 ; 88:14-17, 27-31 et 93:33-34. Quel effet ces révélations ont-elles sur votre perception de la mort ? Quel effet peuvent-elles avoir sur la vie que vous menez ?

Voir aussi 1 Corinthiens 15 ; M. Russell Ballard, « La vision de la rédemption des morts », Le Liahona, novembre 2018, p. 71-74 ; Enseignements des présidents de l’Église, Joseph Smith, 2007, p. 186-192.

Doctrine et Alliances 18:10-13 ; 19:16-19 ; 45:3-5 ; 76:69-70

Jésus-Christ a accompli une « expiation parfaite ».

Une manière de se concentrer sur le Sauveur à Pâques consiste à étudier dans les Doctrine et Alliances les révélations qui donnent des enseignements sur son sacrifice expiatoire. On en trouve dans Doctrine et Alliances 18:10-13 ; 19:16-19 ; 45:3-5 ; 76:69-70. Notez les vérités ayant trait à l’expiation du Sauveur que vous trouvez dans ces versets. Pour approfondir votre étude, complétez votre liste en étudiant les références scripturaires indiquées dans « Expiation, expier » dans le Guide des Écritures (scriptures.ChurchofJesusChrist.org).

Voici quelques questions pour guider votre étude :

  • Pourquoi Jésus-Christ a-t-il choisi de souffrir ?

  • Que dois-je faire pour recevoir les bénédictions de son sacrifice ?

  • Comment savoir si son expiation a un effet dans ma vie ?

Seigneur de la prière, tableau de Yongsung Kim

Idées pour l’étude des Écritures en famille et la soirée au foyer

Conférence générale.

La conférence générale coïncidant avec le dimanche de Pâques cette année, réfléchissez à la manière dont les messages de la conférence (y compris la musique) peuvent approfondir le témoignage de Jésus-Christ de votre famille. Par exemple, les jeunes enfants pourraient faire un dessin du Sauveur ou tenir une image de lui quand ils entendent un message ou un chant sur Jésus-Christ. Les autres membres de votre famille pourraient noter les vérités qu’ils entendent au sujet du Sauveur. Par la suite, les membres de votre famille pourraient présenter leurs dessins ou listes et rendre leur témoignage de Jésus-Christ.

Doctrine et Alliances 88:14-17 ; 138:17, 50.

Réfléchissez avec votre famille à une analogie ou à une leçon de choses pour expliquer ce que veut dire mourir et ressusciter, en illustrant la séparation puis la réunion du corps et de l’esprit, par exemple avec une main et un gant. Comment ces versets renforcent-ils votre reconnaissance pour ce que le Sauveur a fait pour vous ?

« Le Christ vivant : le témoignage des apôtres ».

Pour favoriser une discussion au sujet du témoignage du Sauveur exprimé par les prophètes actuels, demandez à chacun des membres de votre famille de lire une partie de « Le Christ vivant, le témoignage des apôtres » (Le Liahona, mai 2017, deuxième page de couverture) et de dire ce qu’ils ont appris sur Jésus-Christ.   Quelles vérités avez-vous trouvées qui vous inspirent ?

« Je sais qu’il vit, mon Rédempteur. »

Pour aider votre famille à réfléchir aux nombreuses manières dont le Sauveur ressuscité nous bénit aujourd’hui, chantez ensemble « Je sais qu’il vit, mon Rédempteur » (Cantiques, n° 73) et reliez les vérités enseignées dans ce chant à celles qui sont enseignées dans les passages scripturaires suivants : Doctrine et Alliances 6:34 ; 45:3-5 ; 84:77 ; 98:18 ; 138:23. Les membres de votre famille aimeraient peut-être écrire des couplets supplémentaires qui expriment comment ils savent que leur Rédempteur vit.

Vous trouverez une vidéo de Pâques et plus de documentation sur Easter.ComeUntoChrist.org.

Vous trouverez d’autres idées pour instruire les enfants dans le canevas de cette semaine de Viens et suis-moi – Pour la Primaire.

Chant suggéré : « Jésus est ressuscité », Chants pour les enfants, p. 44.

Améliorer notre enseignement

Trouvez des enseignements dans les choses de tous les jours. Réfléchissez à la manière dont les expériences ordinaires des membres de votre famille pourraient conduire à des conversations de valeur sur une vérité de l’Évangile (voir Enseigner à la manière du Sauveur, p. 4). Par exemple, une averse pourrait donner l’occasion de parler du fait que Dieu déverse ses bénédictions sur ses enfants.

Jésus-Christ apparaît à Joseph Smith, le prophète, et à Oliver Cowdery, tableau de Walter Rane