Le Liahona
J’avais hâte que nous soyons scellés
Notes de bas de page
Thème

Version numérique uniquement : Jeunes adultes

J’avais hâte que nous soyons scellés

Nos plans avaient changé mais nous nous sommes rapprochés l’un de l’autre et de Dieu.

Couple dating in a green park

Photo prise avec des figurants

L’auteur vit à Kantō (Japon).

Mon fiancé et moi allions être scellés dans le courant du mois au temple de Sapporo. La situation a alors commencé à changer à cause du coronavirus. À chaque nouvelle incertitude, je recherchais les conseils de Dieu par la prière, la lecture des Écritures et des discours de la conférence générale. J’ai refait cela maintes fois pour prendre des décisions concernant l’avenir. Finalement, les temples ont fermé. Aujourd’hui, nous attendons toujours d’être scellés. Mais j’ai observé de quelle manière Dieu nous a aidés à traverser ce moment difficile.

Bénédictions au milieu de l’incertitude

Honnêtement, cette expérience a été très dure, mais j’ai aussi reçu de nombreuses bénédictions. Le journal que je tiens m’a aidée à reconnaître ces bénédictions et m’a fait beaucoup de bien dans cette période difficile.

J’ai notamment vu la relation entre mon fiancé et moi se renforcer. Nous ne vivions pas dans la même ville, avions des vies séparées et n’avions pas la possibilité d’être ensemble. Alors nous avons décidé de prier ensemble et de parler de ce que nous avions appris au cours de notre étude de l’Évangile. Nous avons pris des décisions ensemble. Malgré la séparation physique, nos liens se sont renforcés et j’avais l’impression d’être plus proche de lui.

Aller de l’avant

Finalement, nous avons décidé de nous marier civilement. Je ne sais pas quand nous pourrons être scellés au temple, mais j’ai hâte que cela arrive.

Je crois que nous pouvons tirer de nombreux enseignements de cette pandémie. J’ai l’assurance que le Seigneur a un dessein pour notre bien éternel, quoi qu’il arrive dans le monde, « car il aime le monde, au point de donner sa propre vie afin d’attirer tous les hommes à lui » (2 Néphi 26:24).

Je crois que le Seigneur veut aider chacun de nous à trouver le bonheur dans cette situation pénible. J’ai déjà trouvé la paix en cherchant à découvrir les bénédictions qui sont les miennes. Si vous traversez le même genre d’épreuves, ne désespérez pas. Même cette pandémie peut fortifier votre témoignage.