Aides à l’étude
TJS, Genèse 14

TJS, Genèse 14:25–40. Comparer avec Genèse 14:18–20

Melchisédek bénit Abraham. Description du ministère remarquable de Melchisédek et des pouvoirs et des bénédictions de la Prêtrise de Melchisédek.

25 Melchisédek éleva la voix et bénit Abram.

26 Or Melchisédek était un homme d’une grande foi, qui pratiquait la justice ; lorsqu’il était enfant, il craignait Dieu, ferma la gueule des lions et éteignit la violence du feu.

27 Étant ainsi approuvé par Dieu, il fut ordonné souverain sacrificateur selon l’ordre de l’alliance que Dieu avait faite avec Hénoc,

28 celle-ci étant selon l’ordre du Fils de Dieu, ordre qui vint non de l’homme, ni de la volonté de l’homme, ni d’un père ou d’une mère, ni d’un commencement de jours ou d’une fin d’années, mais de Dieu ;

29 il fut remis à l’homme à l’appel de sa propre voix, selon sa volonté, à tous ceux qui croyaient en son nom.

30 Car Dieu ayant juré à Hénoc et à sa postérité, en jurant par lui-même, que quiconque était ordonné selon cet ordre et cet appel aurait, par la foi, le pouvoir de briser les montagnes, de diviser les mers, de dessécher les eaux, de les détourner de leur cours,

31 de défier les armées des nations, de diviser la terre, de rompre tout lien, de se tenir en la présence de Dieu, de tout faire selon sa volonté, selon son commandement, de soumettre les principautés et les puissances, et cela par la volonté du Fils de Dieu qui était dès avant la fondation du monde.

32 Et les hommes qui avaient cette foi, qui parvenaient à cet ordre de Dieu, étaient enlevés et pris au ciel.

33 Or Melchisédek était sacrificateur selon cet ordre ; c’est pourquoi il obtint la paix à Salem, et fut appelé le Prince de la paix.

34 Et son peuple pratiqua la justice, obtint le ciel et rechercha la ville d’Hénoc que Dieu avait précédemment enlevée, la séparant de la terre, la réservant pour les derniers jours, ou la fin du monde ;

35 et a dit, et juré avec serment, que les cieux et la terre seraient réunis, et que les fils de Dieu seraient mis à l’épreuve comme par le feu.

36 Et ce Melchisédek, ayant ainsi fait régner la justice, fut appelé roi du ciel par son peuple, ou, en d’autres termes, Roi de paix.

37 Et il éleva la voix, et bénit Abram, en tant que souverain sacrificateur et gardien du magasin de Dieu,

38 celui que Dieu avait désigné pour recevoir la dîme pour les pauvres.

39 Abram lui paya donc la dîme de tout ce qu’il avait, de toutes les richesses qu’il possédait, que Dieu lui avait données, plus que ce dont il avait besoin.

40 Et il arriva que Dieu bénit Abram, et lui donna la richesse, les honneurs, et des terres en possession perpétuelle, selon l’alliance qu’il avait faite, et selon la bénédiction que Melchisédek lui avait donnée.