Chapitre 6 : L’informatique et les recherches en histoire familiale


6

L’informatique et les recherches en histoire familiale

Introduction

L’informatique vous permet d’avoir facilement accès à des millions de documents parmi lesquels vous pouvez trouver des renseignements concernant beaucoup de vos ancêtres. En un sens, au lieu de voyager à travers le monde pour faire les recherches, la technologie informatique vous apporte le monde. Elle améliore aussi la vitesse et l’efficacité du processus de préparation des noms pour l’accomplissement des ordonnances du temple.

Richard G. Scott, du Collège des douze apôtres, a parlé des nombreuses personnes qui développent une nouvelle technologie plus efficace pour simplifier notre travail en histoire familiale : « De nombreux esprits brillants et des cœurs sensibles ont maîtrisé une technologie de pointe afin de mettre les ordinateurs personnels à la disposition de l’œuvre de l’histoire familiale » (voir « La rédemption, moisson d’amour », L’Étoile, janvier 1991, p. 4).

Ce chapitre va vous aider à devenir plus conscient de l’influence du Seigneur dans le développement constant des nouvelles technologies. Le Département d’histoire familiale de l’Église (connu du public sous le nom de FamilySearch) utilise une technologie informatique améliorée pour vous permettre de rechercher les noms de vos ancêtres et d’accomplir les ordonnances du salut pour eux. Ce chapitre va vous indiquer plusieurs sources supplémentaires d’aide disponibles grâce à la technologie informatique. En étudiant ce chapitre, évaluez la documentation qui vous aidera dans vos recherches d’histoire familiale.

Commentaire

L’Esprit du Seigneur a influencé les avancées technologiques pour promouvoir son œuvre, notamment l’histoire familiale [6.1]

Les inventions modernes accélèrent l’œuvre de l’histoire familiale. [6.1.1]

Image
Brigham Young

Susa Young Gates, fille de Brigham Young (1801-1877), demanda un jour à son père « comment il serait jamais possible d’accomplir un jour toute l’œuvre du temple qui doit être accomplie si l’on veut que tous les hommes aient pleinement la possibilité de recevoir l’exaltation. Il lui répondit qu’il y aurait de nombreuses inventions qui allègeraient le travail pour que nous puissions accomplir nos tâches quotidiennes rapidement, nous laissant de plus en plus de temps pour l’œuvre du temple » (Archibald F. Bennett, « Put on Thy Strength, O Zion! » Improvement Era, octobre 1952, p. 720).

Le président Kimball (1895-1985) a répété ce sentiment quand il a dit qu’il croyait que le Seigneur inspirera de nouvelles inventions pour nous aider à faire avancer son œuvre ;

« Je pense que, lorsque nous aurons fait tout ce qui est en notre pouvoir, le Seigneur nous donnera le moyen d’ouvrir des portes. C’est là ma conviction…

« Je crois que le Seigneur a hâte de mettre entre nos mains des inventions que nous, profanes, pouvons à peine imaginer » (« When the World Will Be Converted », Ensign, octobre 1974, p. 7, 10).

Le Seigneur fournira les moyens. [6.1.2]

Le Seigneur ne nous donne jamais un commandement auquel nous ne pouvons pas obéir (voir 1 Néphi 3:7). Certains peuvent considérer le commandement d’accomplir les ordonnances du temple pour tous nos ancêtres décédés et se demander comment nous pourrons jamais y obéir. Boyd K. Packer, du Collège des douze apôtres, a enseigné que lorsque le Seigneur donne un commandement et que ses serviteurs s’engagent à le suivre, comme par exemple la rédemption des morts, les hommes recevront l’inspiration de créer la technologie qui contribuera à réaliser les desseins du Seigneur :

« Nous devons racheter les morts, tous les morts, car nous en avons reçu le commandement [voir D&A 124:32-34]…

« Quand les serviteurs du Seigneur décident de faire ce qu’il commande, nous avançons. À mesure que nous progressons, nous rencontrons des difficultés, mais également des gens qui ont été préparés pour nous aider à les vaincre.

« Ils ont des connaissances et des capacités précisément adaptées à nos besoins. Nous trouvons également des ressources : des renseignements, des inventions, de l’aide sous diverses formes, disposés sur le chemin, attendant que nous nous en servions.

« C’est comme si quelqu’un savait que nous emprunterions cette route. Nous voyons la main invisible du Tout-Puissant qui vient à notre secours…

« Lorsque nous serons prêts, d’autres inventions seront révélées pour répondre à tout ce dont nous avons besoin. Nous les trouverons au moment précis où nous rencontrerons des obstacles » (dans That They May Be Redeemed: A Genealogical Presentation by Elder Howard W. Hunter and Elder Boyd K. Packer, [séminaire des représentants régionaux, 1er avril 1977], p. 3).

Image
Genealogy and family history

Vous vivez à une époque où la vision de Joël est en cours d’accomplissement : « Je répandrai mon esprit sur toute chair » (Joël 2:28).

Les prophéties anciennes sont en cours d’accomplissement. [6.1.3]

Parlant des anciennes prophéties en cours d’accomplissement à notre époque, Gordon B. Hinckley (1910-2008) dit que les découvertes scientifiques sont l’une des manières dont la prophétie de Joël se réalise de nos jours :

« Depuis le jour où [Dieu] et son Fils bien-aimé se sont manifestés au jeune Joseph, une formidable cascade de lumière s’est déversée sur le monde. Le cœur des hommes s’est tourné vers leurs pères en accomplissement des paroles de Malachie. La vision de Joël s’est accomplie selon les paroles du Seigneur :

« ’Après cela, je répandrai mon esprit sur toute chair ; vos fils et vos filles prophétiseront, vos vieillards auront des songes, et vos jeunes gens des visions.

« ’Même sur les serviteurs et sur les servantes, dans ces jours-là, je répandrai mon esprit’ [Joël 2:28-29]…

« Il y a eu plus de découvertes scientifiques ces années-ci que pendant tout le reste de l’histoire de l’humanité. Les transports, la communication, la médecine, l’hygiène publique, la fission de l’atome, le miracle de l’informatique avec toutes ses ramifications, tout cela s’est développé particulièrement à notre époque. Moi-même, de mon vivant, j’ai été témoin de la réalisation de toute une succession de miracles étonnants. Nous considérons cela comme tout naturel » (voir « Vivre dans la plénitude des temps », Le Liahona, janvier 2002, p. 4-5).

La prophétie de Joël est en cours d’accomplissement. [6.1.4]

Image
Nelson, Russell M.

Russell M. Nelson, du Collège des douze apôtres, a aussi utilisé la prophétie de Joël pout enseigner qu’une des conséquences du déversement de l’Esprit du Seigneur dans ces derniers jours a été le développement de l’informatique :

« Enfin, la terre sera célestialisée (voir Apocalypse 21:1 ; D&A 77:1  ; 88:25-26). Mais les derniers jours de la terre seront précédés des derniers jours !

« Nous vivons dans ces derniers jours et ils sont vraiment remarquables. L’Esprit du Seigneur est déversé sur tous les habitants de la terre, exactement comme le prophète Joël l’a prédit. Sa prophétie était si importante que Moroni l’a répétée à Joseph Smith, le prophète (voir Joël 2:28-32  ; Joseph Smith, Histoire 1:41).

« Pendant des millénaires, les façons de cultiver la terre, de voyager et de communiquer ont très peu changé. Par contre, depuis la naissance de Joseph Smith, les inventions se sont multipliées d’une façon remarquable…

« Grâce au développement de l’informatique, l’Église peut servir les membres vivants et traiter les renseignements concernant leurs ancêtres qui vivent de l’autre côté du voile. Dans le monde entier, les gens qui autrefois ne se souciaient guère de l’histoire familiale recherchent aujourd’hui leurs racines et leurs ancêtres à l’aide de moyens techniques qui n’existaient pas il y a un siècle » (voir « Car c’est là le nom que portera mon Église »,L’Étoile, juillet 1990, p. 15).

Les jeunes ont des compétences qui leur permettent d’apporter leur contribution. [6.1.5]

David A. Bednar, du Collège des douze apôtres, a enseigné que ce n’est pas par hasard si la technologie de pointe apparaît à cette époque de l’histoire du monde :

« Beaucoup d’entre vous, les jeunes, pensent sans doute que l’histoire familiale doit être accomplie essentiellement par les personnes d’âge mûr. Mais je n’ai pas connaissance que les Écritures indiquent un âge limite ou que les dirigeants de l’Église aient annoncé des directives réservant ce service important aux adultes d’âge mûr. Vous êtes fils et filles de Dieu, enfants de l’alliance et bâtisseurs du royaume. Vous n’avez pas besoin d’attendre d’avoir un âge arbitraire pour vous acquitter de votre responsabilité d’aider à l’œuvre du salut de la famille humaine…

« Ce n’est pas par hasard que FamilySearch et d’autres outils sont apparus à une époque où les jeunes sont si à l’aise avec une grande variété de technologies de l’information et des communications. Vous avez appris à envoyer des messages textes sur vos téléphones portables et vos ordinateurs pour accélérer et avancer l’œuvre du Seigneur, pas seulement pour communiquer rapidement avec vos amis. Les compétences et les aptitudes évidentes parmi de nombreux jeunes d’aujourd’hui les préparent à contribuer à l’œuvre du salut » (voir « Le cœur des enfants se tournera », Le Liahona, novembre 2011, p. 26).

Le Département d’histoire familiale de l’Église conçoit et gère des moyens informatiques pour les recherches en histoire familiale [6.2]

FamilySearch est un miracle moderne. [6.2.1]

Image
Haight, David B.

À mesure que les programmes informatiques se sont améliorés et sont devenus plus faciles à utiliser, le Département d’histoire familiale de l’Église a continuellement actualisé et utilisé de nouveaux programmes et logiciels. Peu de temps après la mise en œuvre du logiciel de l’Église FamilySearch comme outil pour aider à faire l’histoire familiale, David B. Haight (1906-2004), du Collège des douze apôtres, a parlé de son développement :

« Cette période où nous vivons, la dispensation de la plénitude des temps, verra l’accomplissement glorieux de toute l’œuvre de Dieu sur la terre. C’est pourquoi nous participons diligemment à l’œuvre du Seigneur, qui inclut l’accomplissement de certaines ordonnances pour tous ceux qui ont vécu et qui vivront ici-bas…

Image
Genealogy and family history

« La généalogie a longtemps été synonyme de recherches fastidieuses et méticuleuses et de registres poussiéreux. Mais plus maintenant ! Nous avons maintenant à notre disposition un miracle moderne qu’on appelle FamilySearch. FamilySearch est un logiciel informatique puissant et novateur. Tapez sur le clavier le nom d’un de vos ancêtres et FamilySearch, en quelques instants, parcourt la liste de millions de noms et trouve ceux qui correspondent à celui que vous avez tapé. Ce programme sait associer des noms orthographiés différemment mais prononcés de la même façon. Il peut vous guider au départ d’un seul petit fragment d’information sommaire à des écrans complets de renseignements : dates et lieux de naissance, de mariage et de de décès et à noms de parents, d’enfants et de conjoints.…

« L’un des éléments les plus prometteurs et les plus utiles de FamilySearch est Ancestral File (fichier informatisé des ancêtres, N.d.T.). Il a rendu le monde beaucoup plus petit parce qu’il met en contact des gens qui ne se connaissent absolument pas mais qui ont des ancêtres communs. Soudain, membres et non-membres trouvent de nouveaux cousins et des milliers d’ancêtres décédés en pressant sur une seule touche du clavier…

« Nous savons que Dieu, notre Père, est notre plus grand instructeur, et rien de ce que nous pouvons lire ou entendre n’éveillera autant notre attention que ses instructions et ses conseils. Ces nouveaux développements technologiques ont été plus complètement et plus simplement révélés dans cette dispensation que jamais auparavant dans l’histoire du monde, pour autant que nous le sachions, afin que ses objectifs soient réalisés rapidement. L’Église, lorsqu’elle établit des centres d’histoire familiale, vous apporte maintenant directement ces merveilleux progrès » (voir « Réunir la famille humaine », L’Étoile, juillet 1991, p. 72-74).

FamilySearch inclut des bases de données et des options de recherche. [6.2.2]

FamilySearch contient la plus grande collection gratuite au monde de registres, de documents et de services pour l’histoire familiale. En vous familiarisant avec FamilySearch et en l’utilisant pour trouver les noms de vos ancêtres décédés, vous découvrirez des générations d’entre eux déjà reliés les uns aux autres et certains (peut-être tous) peuvent avoir besoin des ordonnances du temple.

FamilySearch inclut :

  1. Des centaines de millions de documents concernant des personnes. Ces renseignements proviennent de nombreuses sources différentes, notamment :

    • Des renseignements que des utilisateurs entrent directement dans le système ou auquel ils contribuent avec un fichier GEDCOM.

    • Ancestral File et Pedigree Resource File. L’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours a publié ces bases de données informatisées pour aider les membres de l’Église et d’autres personnes enthousiastes de l’histoire familiale à coordonner leurs recherches.

    • L’index généalogique international (IGI) est une base de données d’environ deux cents cinquante millions de noms transmis à l’Église ou extraits de documents microfilmés provenant du monde entier.

    • Beaucoup d’autres collections de documents du monde entier tels que des registres de naissance, de mariage, de décès, de recensement et d’autres documents d’histoire familiale.

  2. Des forums où des communautés d’utilisateurs peuvent discuter de produits, de techniques de recherche, de conseils et même de familles ou de noms de famille dans des endroits déterminés.

  3. Le Research Wiki [Wiki de recherche] est un outil de la communauté qui fournit des conseils de recherche, des astuces et des techniques en fonction des lieux géographiques.

  4. Le catalogue de la bibliothèque d’histoire familiale : catalogue en ligne de registres et de documentation de la Bibliothèque d’histoire familiale de Salt Lake City (Utah). Cette documentation peut être prêtée aux bibliothèques d’histoire familiale locales de l’Église.

  5. Cours de formation en ligne : classes en direct et enregistrées d’experts en généalogie.

Les programmes de FamilySearch sont constamment enrichis, actualisés et améliorés.

Image
Family History Library

La Bibliothèque d’histoire familiale de Salt Lake City (Utah)

La technologie facilite la collecte et la conservation des documents. [6.2.3]

Un article du magazine Ensign de décembre 2009 a relaté l’utilisation d’une nouvelle technologie efficace pour faire des copies de documents historiques de partout dans le monde :

« L’une des avancées les plus récentes et les plus importantes de FamilySearch a été mise en place en 2005 quand quinze scanners haute vitesse ont été conçus pour convertir en images digitales des images contenues auparavant sur des microfilms. Ces scanners convertissent deux millions et demi de bobines de microfilms stockées dans la chambre forte de Granite Mountain en des dizaines de millions d’images digitales prêtes pour l’indexation.

« Les scanners ressemblent à un appareil photo : à mesure que le microfilm se déroule, les images qui y sont contenues sont converties en une longue suite d’images digitales de haute qualité. Un programme informatique vérifie la qualité de la suite et utilise des algorithmes spéciaux pour la scinder en images individuelles.

« Ces bobines de microfilms contiennent des images de documents historiques importants provenant de partout dans le monde : actes de naissance et de décès, registres d’hôpitaux, histoires familiales, formulaires d’immigration, livres historiques, etc…

« ’Les documents que FamilySearch contient actuellement, une fois numérisés, équivaudraient à cent trente-deux Bibliothèques du Congrès ou dix-huit petabytes ([dix-huit mille] terabytes) de données et ceci n’inclut pas nos efforts d’acquisition en cours’ » (Heather Whittle Wrigley, « Technology Helps FamilySearch Volunteers Hit Major Milestone », Ensign, décembre 2009, p. 77).

FamilySearch travaille avec d’autres organisations partout dans le monde. [6.2.4]

FamilySearch et divers organismes partout dans le monde coopèrent les uns avec les autres pour permettre la copie et la conservation de documents historiques importants. « Des représentants du Département d’histoire familiale de l’Église [FamilySearch] supervisent les efforts d’acquisition de documents en commençant par privilégier ceux qui seraient les plus précieux pour le public et ensuppléant aux ressources humaines limitées pour les rassembler.

« Ensuite, les employés de [FamilySearch] travaillent avec divers églises, municipalités, archives et gouvernements pour acquérir ou créer des copies de ces documents. La plupart des institutions accueillent favorablement les efforts de l’Église. Steven L. Waters, directeur des relations stratégiques pour l’Europe, a dit : ‘Nous avons la bonne réputation d’être une organisation qui prend autant soin des documents que les archivistes. En général, ils sont reconnaissants d’avoir une organisation comme la nôtre qui consacre tant de ressources à préserver l’histoire.’…

« Une fois qu’un projet est complété, on envoie jusqu’à un terabyte (mille gigabytes) d’images et de renseignements à Salt Lake City où ils sont traités, conservés, copiés et distribués en fonction des spécifications du contrat. Beaucoup d’images sont publiées sur FamilySearch.org  ; certaines sont publiées sur des sites Internet généalogiques commerciaux ; parfois, les archives elle-même publient le travail » (Wrigley, « Technology Helps FamilySearch », p. 76-77).

Tout le monde peut participer au programme d’indexation de l’Église. [6.2.5]

Pour aider FamilySearch à augmenter sa collection de documents d’histoire familiale et pour rendre tous ces documents numérisés accessibles au public, le Département d’histoire familiale a mis sur pied [un programme d’indexation en ligne]. Tout le monde peut y télécharger des images de documents historiques dans un ordinateur et transcrire les informations pour créer une base de données de noms, de dates, de lieux et d’autres renseignements, permettant à chacun de faire des recherches en ligne sur FamilySearch.org » (Wrigley, « Technology Helps FamilySearch », p. 77).

Image
Intoduction to Family History Student Manual

Beaucoup plus de renseignements sont maintenant disponibles et consultables du bout des doigts.

Il existe d’autres sources pour vous aider à progresser dans vos recherches en histoire familiale [6.3]

Les didacticiels de FamilySearch peuvent aider. [6.3.1]

Après vous être inscrit sur le site new.FamilySearch.org cliquez sur Apprendre à utiliser FamilySearch pour accéder aux didacticiels et aux guides disponibles. Vous y trouverez des vidéos, des leçons et des documents utiles vous expliquant comment procéder. Si vous n’avez pas encore créé un compte SDJ vous pouvez le faire en cliquant sur S’inscrire au nouveau FamilySearch à l’écran d’ouverture et en suivant les instructions. Vous aurez besoin de votre numéro de certificat de membre de l’Église (disponible auprès de votre greffier de paroisse ou de branche ou inscrit sur votre recommandation à l’usage du temple) et de votre date de naissance.

Les didacticiels et les écrans d’aide sont faciles d’accès et fournissent des renseignements précieux aux utilisateurs pour que leurs tâches soient plus simples et faciles à comprendre. En continuant à travailler à votre histoire familiale sur le site Internet, vous trouverez toujours des options d’aide disponibles, intitulées par exemple « Aide », « Centre d’aide » ou « Aide pour cette page ».

Les sites éducatifs et les logiciels commerciaux peuvent vous aider. [6.3.2]

Du fait que tant de gens partout dans le monde s’intéressent à l’histoire familiale, des groupes autres que l’Église ont créé des sites Internet éducatifs et commerciaux et des logiciels. L’université Brigham Young à Provo (Utah) a créé un site Internet éducatif. Ce site comporte des leçons, des tâches et des liens vers d’autres sites d’histoire familiale utiles pouvant vous enseigner comment faire de l’histoire familiale. Il est gratuit et accessible à toute personne possédant un accès Internet. Vous pouvez accéder à ce site à l’adresse familyhistorylab.byu.edu/261.php.

Plusieurs programmes commerciaux existent qui peuvent être synchronisés avec le site Internet FamilySearch afin d’envoyer des noms pour l’œuvre du temple. Si des logiciels commerciaux vous intéressent, parlez-en à votre instructeur ou à un consultant d’histoire familiale qui peut avoir des renseignements actuels concernant de bons logiciels commerciaux. Cependant, n’oubliez pas qu’il n’est pas nécessaire d’acheter un logiciel pour réussir dans l’histoire familiale.

Image
Genealogy and family history

Les consultants d’histoire familiale peuvent vous aider. [6.3.3]

Les consultants d’histoire familiale de l’Église peuvent vous aider à accomplir vos tâches d’histoire familiale et à apprendre. Les consultants d’histoire familiale de l’Église ont, entre autres, les responsabilités fondamentales suivantes :

  1. S’occuper des membres de l’Église pour les aider individuellement à faire leur histoire familiale.

  2. S’occuper particulièrement d’aider les personnes et les familles suggérées par le comité exécutif de la prêtrise et le conseil de paroisse.

  3. Rencontrer les nouveaux membres de l’Église pour les aider à trouver leurs ancêtres décédés et à aller au temple pour se faire baptiser et confirmer en leur faveur.

Russell M. Nelson a déclaré que les personnes qui n’ont pas accès à un ordinateur ou qui préfèrent ne pas les utiliser peuvent demander l’aide d’un consultant d’histoire familiale : « Qu’en est-il de ceux d’entre vous qui n’ont pas accès à un ordinateur ou qui préfèrent ne pas utiliser cette technologie ? Ne vous inquiétez pas ! Faites une étape à la fois… Profitez de l’aide du consultant d’histoire familiale de votre paroisse ou branche. Le logiciel du nouveau FamilySearch permet à un consultant d’effectuer toutes les fonctions informatiques nécessaires à votre place, notamment la préparation des noms pour le temple. Il y a environ soixante mille consultants dans le monde. Celui de votre paroisse ou branche peut vous être très utile » (voir « Des générations reliées par l’amour », Le Liahona, mai 2010, p. 93).

Questions pour la réflexion

  • En quoi avez-vous vu la technologie contribuer à la poursuite de l’œuvre du Seigneur ?

  • Comment pourriez-vous tirer davantage parti de l’informatique et de l’Internet dans votre histoire familiale ?

Idées de tâches

  • Entraînez-vous à naviguer dans le site Internet new.FamilySearch.org et lisez certaines des options d’aide disponibles.

  • Commencez ou continuez à rechercher vos ancêtres dans FamilySearch.

Documentation supplémentaire

  • David B. Haight, « Réunir la famille humaine », L’Étoile, juillet 1991, p. 72-74.

  • Heather Whittle Wrigley, « Technology Helps FamilySearch Volunteers Hit Major Milestone », Ensign, décembre 2009, p. 76-78.

  • Scott D. Whiting, « Digital Detachment and Personal Revelation », Ensign, mars 2010, p. 16-21.

  • Russell M. Nelson, « Des générations reliées par l’amour », Le Liahona, mai 2010, p. 91-94.