Le Liahona
Caroline était prête à partager
précédent suivant

Femmes des débuts du Rétablissement

Caroline était prête à partager

Combien d’argent Caroline Tippets était-elle prête à donner pour aider à acheter des terres en Sion ?

Illustration Toni Oka

Caroline Tippets et sa famille travaillaient dur, tant physiquement que spirituellement. Les frères de Caroline travaillaient dans une scierie où ils produisaient du bois d’œuvre que l’on trouvait en abondance dans l’État de New York (États-Unis), où ils vivaient. Ils étaient devenus membres de l’Église en 1832. Depuis, Alvah, l’un de ses frères, dirigeait la branche des saints de leur région.

En 1834, Alvah leur avait parlé d’une révélation que le Seigneur avait donnée à Joseph Smith, le prophète, demandant aux membres de donner ou de prêter de l’argent afin d’aider à « établir Sion » (Doctrine et Alliances 101:74). Sachant que l’Église devait acheter des terres où les saints pourraient se rassembler, Caroline, âgée de vingt et un ans, accepta de donner 150 dollars ainsi que des biens d’une valeur de 107°dollars, un don plus important que ceux faits par tout autre membre de la branche1.

En route pour le Missouri, Caroline, le plus jeune de ses frères, Joseph, et l’un de ses cousins firent halte à Kirtland (Ohio). Ils y rencontrèrent Joseph Smith et le grand conseil de Kirtland. L’Église était très endettée à cette époque et le grand conseil demanda à Caroline si elle était disposée à prêter une partie de son argent à l’Église. Comme les notes de la réunion l’indiquent : « Il a été établi par le conseil que sœur Tippets a fait don de 149,75 dollars. […] Elle a donc été convoquée par le conseil et a dit qu’elle était disposée à prêter la même somme2 ».

Caroline était présente lorsque le contrat de prêt fut signé par Joseph Smith, Oliver Cowdery et Frederick Williams. Mais elle ne l’était probablement pas le lendemain lorsque Joseph et Oliver s’agenouillèrent afin de « rendre grâces pour le secours que le Seigneur avait récemment envoyé3 ». Parce que Caroline était disposée à partager ses ressources, l’Église put régler certaines dettes et poursuivre la construction du temple de Kirtland.

Notes

  1. Les instruments de conversion des monnaies indiquent que le montant total du don de Caroline équivaut à plus de sept mille dollars d’aujourd’hui.

  2. Minute Book 1, 28 novembre 1834, p. 78, josephsmithpapers.org ; orthographe et ponctuation modernisées.

  3. Joseph Smith, Journal, 1832-1834, 29 novembre 1834, p. 87, josephsmithpapers.org.