TJS, Psaume 14
    Notes de bas de page

    TJS, Psaume 14:1–7. Comparer avec Psaume 14:1–7

    Le Psalmiste voit la perte de la vérité dans les derniers jours et attend avec impatience l’établissement de Sion.

    1 L’insensé dit en son cœur : Il n’y a pas d’homme qui ait vu Dieu. Parce qu’il ne se montre pas à nous, pour cette raison il n’y a point de Dieu. Voici, ils se sont corrompus ; ils ont commis des actions abominables ; il n’en est aucun qui fasse le bien.

    2 Car l’Éternel, du haut des cieux, regarde les fils de l’homme, et par sa voix dit à son serviteur : Cherche parmi les fils de l’homme, pour voir s’il y a quelqu’un qui comprend Dieu. Et il ouvrit la bouche et dit à l’Éternel : Voici, tous ceux qui disent qu’ils sont tiens.

    3 L’Éternel répondit : Tous sont égarés, ensemble ils sont pervertis ; tu ne peux en voir aucun qui fasse le bien, pas même un seul.

    4 Tout ce qu’ils ont comme instructeurs sont ceux qui commettent l’injustice, et il n’y a pas de connaissance en eux. Ce sont eux qui dévorent mon peuple, ils le prennent pour nourriture ; ils n’invoquent point l’Éternel.

    5 Ils tremblent de peur, car Dieu demeure au milieu de la race juste. Il est l’avocat des pauvres, parce qu’ils ont honte des méchants et fuient vers l’Éternel pour trouver refuge.

    6 Ils ont honte des projets du malheureux parce que l’Éternel est son refuge.

    7 Oh si Sion était établie du ciel, le salut d’Israël. Ô Éternel, quand établiras-tu Sion ? Quand l’Éternel ramènera les captifs de son peuple, Jacob sera dans l’allégresse, Israël se réjouira.