Appels de mission
Chapitre 7 : Apprendre la langue de votre mission


« Chapitre 7 : Apprendre la langue de votre mission », Prêchez mon Évangile : Un guide pour faire connaître l’Évangile de Jésus-Christ, 2023

« Chapitre 7 », Prêchez mon Évangile

Image
globe terrestre et drapeaux

Chapitre 7

Apprendre la langue de votre mission

Réfléchissez à ceci

  • Comment puis-je renforcer ma foi que le Seigneur m’aidera à apprendre une nouvelle langue ?

  • Pourquoi dois-je continuellement améliorer ma connaissance de la langue ?

  • Comment puis-je améliorer ma capacité à parler et à enseigner dans la langue de ma mission ?

  • Comment puis-je obtenir le don des langues ?

Se préparer spirituellement

Le Seigneur a dit : « Chaque homme entendra la plénitude de l’Évangile dans sa propre langue et dans son propre langage, par l’intermédiaire de ceux qui sont ordonnés à ce pouvoir » (Doctrine et Alliances 90:11).

Voici comment vous pouvez fortifier votre foi que le Seigneur vous aidera à enseigner et à témoigner dans la langue de votre mission :

  • Croyez que vous avez été appelé de Dieu par un prophète.

  • Demandez l’aide de Dieu dans des prières sincères.

  • Chaque jour, travaillez diligemment la langue de votre mission par l’étude, l’exercice et la pratique.

  • Soyez digne de la compagnie du Saint-Esprit en respectant les commandements et en obéissant aux règles missionnaires.

  • Purifiez vos motivations en aimant Dieu et ses enfants, et en ayant le désir de leur apporter des bénédictions.

Être dévoué et diligent

Pour apprendre à enseigner efficacement dans la langue de votre mission, vous devez fournir des efforts diligents et rechercher les dons de l’Esprit. Ne soyez pas surpris si la tâche paraît difficile. Cela demande du temps. Soyez patient avec vous-même. En vous consacrant à l’apprentissage de la langue, vous acquerrez les compétences nécessaires pour atteindre votre objectif de missionnaire.

Vous n’êtes pas livré à vous-même pour apprendre la langue de votre mission. Notre Père céleste et Jésus-Christ vous aideront si vous recherchez leur aide. Recherchez l’aide de votre collègue, des membres, des personnes que vous instruisez, d’autres missionnaires et d’autres personnes, et soyez disposé à accepter leur aide.

Écoutez attentivement la langue de la mission et parlez-la chaque fois que vous en avez l’occasion. N’ayez pas peur de faire des fautes. Tous ceux qui apprennent une nouvelle langue en font. Les gens comprendront et apprécieront les efforts que vous faites pour apprendre leur langue.

Continuez d’améliorer votre connaissance de la langue jusqu’à la fin de votre mission. Plus votre aptitude à parler la langue augmentera, plus les gens écouteront ce que vous dites plutôt que la façon dont vous le dites. Vous serez moins soucieux de la manière de communiquer et plus à même de répondre aux besoins des gens.

Image
Jeffrey R. Holland

« Nous espérons que tous les missionnaires qui apprennent une nouvelle langue la maîtriseront de toutes les manières possibles. […] Ce faisant, vos capacités [d’instruire] et de témoigner s’amélioreront. Vous serez mieux reçus par [les personnes que vous instruisez] et vous leur ferez une impression spirituelle plus forte. […]

Ne vous contentez pas de ce que nous appelons le vocabulaire missionnaire. Faites l’effort de mieux apprendre la langue et vous aurez davantage accès au cœur des gens » (Jeffrey R. Holland, missionary satellite broadcast, août 1998).

Continuez d’employer la langue de votre mission après être rentré chez vous. Le Seigneur a beaucoup investi en vous et il se peut qu’il utilise vos compétences linguistiques plus tard dans votre vie.

Apprendre l’anglais

Si vous ne parlez pas anglais, vous devez l’étudier pendant que vous êtes en mission. Cela sera une bénédiction pendant votre mission et tout au long de votre vie. Votre connaissance de l’anglais sera également une source de bénédictions pour votre famille.

Pour en savoir davantage sur l’apprentissage de l’anglais, consultez le programme EnglishConnect pour les missionnaires.

Image
femme écrivant dans un journal

Principes de l’apprentissage d’une langue

Prendre en charge votre apprentissage

Fixez-vous des buts pour améliorer votre connaissance de la langue et adaptez-les régulièrement. Élaborez un plan d’étude de la langue. Parlez la langue chaque fois que vous en avez l’occasion.

Donner du sens à votre étude

Appliquez ce que vous étudiez aux situations de la vie réelle et à vos activités quotidiennes. Concentrez-vous sur les aspects de la langue qui vous permettront de mieux vous exprimer.

Chercher à communiquer

Parlez le plus possible la langue avec votre collègue. Profitez de chaque occasion pour apprendre et pratiquer la langue. Par exemple, vous pouvez demander à un membre qui revient à l’église ou à une personne que vous instruisez de vous aider. Rien ne vaut les conversations avec des gens dont c’est la langue maternelle.

Ne pas se comparer aux autres

Ne comparez pas votre aptitude à vous exprimer avec celle de votre collègue ou d’autres missionnaires. La comparaison conduit soit à l’orgueil soit au découragement.

Apprendre les nouveaux concepts de manière approfondie

Révisez régulièrement ce que vous avez étudié et mettez-le en pratique dans de nouvelles situations. Cela vous permettra de vous rappeler ce que vous apprenez et de le mettre en pratique.

Image
homme observant un livre

Élaborer un plan d’étude de la langue

Le fait de suivre un plan d’étude de la langue permet aux missionnaires, nouveaux ou expérimentés, de se concentrer sur des efforts quotidiens pour améliorer leur capacité de parler la langue de la mission. Votre plan doit préciser ce que vous allez faire pendant votre temps d’étude de la langue et tout au long de la journée.

Les étapes suivantes montrent comment créer un plan d’étude de la langue en utilisant le processus pour se fixer des buts du chapitre 8. Adaptez ce processus à vos besoins.

  1. Se fixer des buts et concevoir des plans à l’aide de la prière. Fixez-vous des objectifs hebdomadaires et quotidiens pour améliorer votre capacité de communiquer et d’enseigner l’Évangile. Incluez-y les éléments que vous souhaitez mémoriser, comme des mots, des expressions, des Écritures et des passages scripturaires.

  2. Noter et planifier. Choisissez les outils d’apprentissage de la langue qui vous permettront d’atteindre vos buts. Il peut s’agir des Écritures, de dictionnaires, de livres de grammaire, de l’application TALL Embark, etc. Prévoyez des moments où vous étudierez et emploierez la langue. Par exemple, prévoyez de lire à haute voix le Livre de Mormon pendant quinze minutes chaque jour à l’heure du déjeuner.

  3. Mettre vos plans en action. Le Seigneur aime l’effort, alors travaillez diligemment pour atteindre vos buts. Réservez un moment pour votre étude de la langue et, si un contretemps se produit, reportez-la à plus tard.

  4. Passer vos plans en revue et faire un suivi. Revoyez souvent votre plan d’étude pour évaluer son efficacité. Invitez votre collègue, les dirigeants de mission, les membres et d’autres personnes de votre secteur à vous suggérer des pistes d’amélioration. Évaluez régulièrement votre niveau afin de suivre vos progrès et de trouver des moyens de vous améliorer.

Trouvez un équilibre dans votre apprentissage de la langue entre des objectifs à long terme pour construire une base solide et des objectifs à court terme pour des activités précises et des personnes que vous instruisez.

Pendant votre temps d’étude de la langue, maintenez un équilibre entre vos objectifs et vos plans dans les domaines fondamentaux d’une langue présentés ci-dessous. Décidez de ce que vous allez apprendre tout au long de la journée.

compréhension orale

lecture

grammaire

expression orale

expression écrite

vocabulaire

Étude personnelle ou en équipe

Chaque semaine, prenez le temps d’évaluer votre étude de la langue en vous posant les questions suivantes :

  • Ai-je étudié la langue de la mission chaque jour cette semaine ? Que puis-je faire pour constamment améliorer mon aptitude à parler la langue de la mission ?

  • Mon plan m’aide-t-il à trouver des gens, à instruire et à travailler avec les membres plus efficacement ? Quelles modifications dois-je apporter à mon plan ?

  • Qu’est-ce qui me plaît le plus dans mon étude de la langue ? Que puis-je faire pour l’apprécier davantage ?

  • Combien de temps devrais-je consacrer à m’exercer à la compréhension orale, à la lecture, à l’écriture et à l’expression orale ? Comment puis-je mieux apprendre le vocabulaire, la grammaire et la prononciation ?

  • Quelles sont les activités et la documentation que j’utilise pour étudier la langue ? Lesquelles m’aident le plus ? Quelles autres activités ou documentation pourraient me servir ?

  • À quel domaine devrais-je consacrer plus d’attention ?

Après avoir répondu à ces questions, apportez des modifications à votre plan d’étude et voyez si vos résultats s’améliorent. L’Esprit vous guidera si vous cherchez continuellement à améliorer votre étude de la langue.

Apprendre avec vos collègues

Aidez vos collègues à prendre confiance et à réussir à apprendre la langue de la mission ou l’anglais. Complimentez sincèrement et fréquemment vos collègues et les autres missionnaires sur leurs progrès.

Faites des observations simples et pratiques, avec gentillesse. Donnez-leur de nombreuses occasions d’instruire et de témoigner avec succès. Observez comment un missionnaire expérimenté a aidé son collègue dans l’histoire vraie suivante :

Je venais d’arriver dans mon deuxième secteur quand mon collègue m’a dit que c’était mon tour de faire la pensée spirituelle lors d’une invitation à dîner chez des membres. Mon premier collègue s’était toujours occupé très volontiers de l’enseignement et j’avais l’habitude de faire ma petite partie de la leçon puis d’écouter.

J’ai essayé de convaincre mon collègue de faire la pensée spirituelle, mais il a insisté pour que j’accepte cette tâche. Avec son aide, je me suis exercé à le faire.

Quand le moment est arrivé, j’ai ouvert les Écritures et j’ai lu des passages de 3 Néphi 5 et 7. C’était difficile, mais j’ai réussi à expliquer pourquoi je pensais que les passages que j’avais choisis étaient importants et je me suis senti soulagé après avoir terminé. Quand quelqu’un a posé une question, j’ai regardé mon collègue pour qu’il réponde, mais il n’a pas ouvert la bouche. C’est à ce moment-là que je me suis étonné moi-même en donnant une réponse dans un français compréhensible. J’étais encore plus étonné que le membre n’ait pas eu l’air de se rendre compte que je doutais de mes capacités à communiquer. J’ai pris de l’assurance et je me suis rendu compte que mon français était meilleur que je ne le pensais.

Les semaines ont passé et mon collègue a continué de me laisser enseigner, même quand je ne pensais pas pouvoir le faire et même s’il se demandait probablement si j’allais y arriver. J’ai ressenti que j’étais devenu un instrument de notre Père céleste au lieu d’être simplement un collègue silencieux.

Étude personnelle ou en équipe

Travaillez avec d’autres missionnaires pour apprendre la langue de votre mission.

  • Si votre collègue est un nouveau missionnaire, comment pouvez-vous mieux l’aider à apprendre la langue de la mission ou l’anglais ?

  • Si vous êtes un nouveau missionnaire, quel genre d’aide pourriez-vous demander à votre collègue ?

Image
missionnaires instruisant une femme

Apprendre la culture et la langue

La culture et la langue sont étroitement liées. La compréhension de la culture locale vous permettra de comprendre comment employer la langue locale. Cela vous aidera également à communiquer les aspects remarquables du message du Rétablissement d’une manière qui sera claire pour les gens.

L’une des meilleures choses que vous puissiez faire pour obtenir la confiance et l’amour des gens, c’est de vous adapter de manière appropriée à leur culture et de la respecter. Beaucoup d’excellents missionnaires l’ont fait (voir 1 Corinthiens 9:20-23).

Étude personnelle ou en équipe

Utilisez les idées ci-dessous pour vous préparer à instruire une personne de culture ou d’origine différente.

  • Réfléchissez aux origines, en termes de culture et de religion, des gens que vous instruisez. Réfléchissez aux aspects de leur culture qui pourraient affecter leur compréhension d’un principe de l’Évangile. Cherchez le moyen d’enseigner clairement ce principe.

Le don des langues

Les dons de l’Esprit sont une réalité. Le don des langues et le don d’interprétation des langues se manifestent de différentes manières : notamment par le fait de parler, de comprendre et d’interpréter des langues. Aujourd’hui, le don des langues se manifeste le plus souvent à travers une capacité d’étude et d’apprentissage accrues par l’Esprit pour aider les missionnaires à apprendre la langue de leur mission.

Le Saint-Esprit attestera de la véracité de votre témoignage malgré la barrière de la langue qui pourrait exister entre les personnes que vous instruisez et vous. De même, le Saint-Esprit vous rappellera des mots et des expressions, et vous aidera à comprendre les sentiments profonds que les gens expriment.

Pour la majorité d’entre vous, ces dons ne s’obtiendront pas sans efforts. Vous devez les rechercher activement pour le profit des enfants de Dieu (voir Doctrine et Alliances 46:8-9, 26). La recherche du don des langues consiste, entre autres, à travailler et à faire tout ce que vous pouvez pour apprendre la langue. Soyez patient pendant que vous étudiez et pratiquez la langue en vous aidant de la prière. Ayez confiance que l’Esprit vous aidera dans vos efforts diligents. Ayez foi que le don des langues vous aidera, vous et les personnes que vous instruisez.

Quand vous avez du mal à vous exprimer aussi clairement que vous le voudriez, souvenez-vous que l’Esprit est capable de parler au cœur des enfants de Dieu. Thomas S. Monson a enseigné :

« Il est […] un langage que chaque missionnaire comprend : celui de l’Esprit. On ne l’apprend pas dans des livres écrits par des érudits, ni en lisant ou en apprenant par cœur. La langue de l’Esprit vient à celui qui cherche de tout son cœur à connaître Dieu et à garder ses commandements. Quand on connaît bien cette langue, on peut renverser des barrières, surmonter les obstacles et toucher le cœur humain » (« L’Esprit vivifie », L’Étoile, juin 1997, p. 4).

Étude personnelle ou en équipe

Utilisez les affirmations suivantes pour évaluer vos efforts pour rechercher le don des langues. Notez vos impressions et vos buts pour améliorer votre apprentissage de la langue.


Idées pour l’étude et la mise en pratique

Étude personnelle

  • Parcourez la documentation pour l’apprentissage de la langue sur le portail des missionnaires. Trouvez une idée que vous n’avez pas encore essayée et fixez-vous pour but de la mettre en pratique au cours des prochains jours.

  • Lors de votre prochain conseil de district, demandez à un ou une missionnaire expérimenté(e) qui parle bien la langue ce qu’il ou elle a fait pour l’apprendre.

Étude en équipe et échange de collègues

  • Exercez-vous à vous enseigner mutuellement les leçons missionnaires dans la langue de votre mission. Au début, les nouveaux missionnaires peuvent enseigner de manière très simple, rendre un témoignage simple et réciter des passages d’Écritures appris par cœur. À mesure que leur assurance et leurs capacités augmenteront, ils pourront participer davantage à l’enseignement.

  • Passez en revue les idées contenues dans ce chapitre et la documentation pour l’apprentissage de la langue sur le portail des missionnaires. Discutez des suggestions que vous pourriez utiliser dans votre étude en équipe pendant la semaine qui va suivre.

  • Demandez à votre collègue d’évaluer votre prononciation et de vous aider à l’améliorer. Demandez-lui de prendre note des situations où on ne vous comprend pas. Faites une liste de mots, d’expressions et de points de grammaire qui vous seront utiles. Expliquez comment employer les éléments qui se trouvent dans la liste et exercez-vous à le faire au cours des activités à venir.

  • Exercez-vous à la compréhension orale. Prévoyez un moment dans la journée pour le faire afin d’identifier le vocabulaire et les tournures de phrase que vous avez appris. Quand vous entendez une expression utilisée d’une manière différente de celle que vous employez, notez-la et exercez-vous à l’utiliser.

  • Faites une liste des choses que les gens pourraient vous dire ce jour-là. Prévoyez la façon dont vous y répondrez et exercez-vous.

Conseil de district, conférences de zone et conseil des dirigeants de la mission

  • Invitez des personnes dont la langue maternelle est celle de votre mission à assister à l’une de ces réunions. Organisez-vous pour que les missionnaires puissent les instruire en petits groupes. Demandez aux invités de prendre des notes et de faire des commentaires sur la façon dont les missionnaires s’expriment.

  • Demandez à l’avance à un ou deux missionnaires de parler de leurs réussites dans l’étude de la langue.

  • Chargez un(e) missionnaire expérimenté(e) d’expliquer brièvement un aspect de la langue qui présente habituellement des difficultés aux missionnaires. Demandez-lui de présenter des exemples de bon usage de la langue et invitez les missionnaires à s’exercer.

  • Demandez à des missionnaires qui appartiennent à la culture de la mission de faire des suggestions.

Dirigeants de mission et conseillers

  • Soulignez l’importance d’étudier diligemment la langue chaque jour.

  • Encouragez les missionnaires à pratiquer la langue de la mission autant que possible.

  • Donnez-leur des éléments pour concevoir un plan d’étude systématique et quotidienne de la langue de la mission. Revoyez ce plan lors des réunions du conseil de district.

  • Recherchez des occasions de parler aux missionnaires dans la langue qu’ils apprennent. Faites régulièrement des entretiens dans cette langue.

  • Demandez aux dirigeants et aux membres locaux des idées sur la façon dont les missionnaires peuvent améliorer leur aptitude à parler la langue.

  • Lors des conférences de zone ou des conseils de dirigeants de la mission, expliquez quelles sont les fautes les plus courantes commises par les missionnaires qui apprennent la langue de la mission.

  • Instruisez les missionnaires sur les dons spirituels.

  • Observez les missionnaires quand ils instruisent dans la langue de la mission.