2000-2009
    Bienvenue à la conférence
    Téléchargements
    This Page (MP3)
    Notes de bas de page
    Theme

    Bienvenue à la conférence

    Notre Père céleste se soucie de chacun de nous et de nos besoins. Puissions-nous être remplis de son Esprit en suivant cette… conférence.

    Mers chers frères et sœurs, les six mois écoulés depuis notre dernière rencontre sont passés en un éclair. Il s’est produit beaucoup de choses et l’œuvre du Seigneur a avancé sans interruption.

    J’ai eu l’honneur, en compagnie de mes conseillers et d’autres Autorités générales, de consacrer trois nouveaux temples : à Curitiba (Brésil), à Panama City (Panama) et à Twin Falls (Idaho, États-Unis), ce qui porte à 128 le nombre de temples en service de par le monde.

    La veille au soir de chaque consécration, il y a eu de magnifiques spectacles culturels. À Curitiba (Brésil), quatre mille trois cent trente membres du secteur du temple, accompagnés d’un chœur de mille sept cents choristes, ont donné un spectacle de chants, de danses et de vidéo très inspirant. L’immense stade de football où se déroulait le spectacle était plein. Il y avait du vent et la pluie menaçait. J’ai demandé à notre Père céleste en silence de faire preuve de miséricorde envers les personnes qui s’étaient préparées avant tant de diligence pour nous donner le spectacle et dont les costumes et la préparation seraient gâchés par une forte pluie ou un grand vent. Il a exaucé cette prière et ce n’est qu’après la fin du spectacle et plus tard dans la nuit qu’il a beaucoup plu.

    L’histoire de l’Église au Brésil a été évoquée par des chants et de la danse. Une scène particulièrement émouvante représentait James E. Faust et William Grant Bangerter, qui ont fait une mission à Curitiba en 1940. Quand leur photo a été projetée sur des écrans géants, une immense clameur s’est élevée de l’assistance. Du début à la fin, cela a été un spectacle extraordinaire.

    À Panama City (Panama), la veille de la consécration du temple, nous avons vu environ neuf cents de nos jeunes, venus de tout le Panama. Ils portaient des costumes folkloriques colorés pour danser et donner des messages sur la famille, l’amitié et la foi. Nous avons appris qu’ils se préparaient depuis un an. Ils venaient d’endroits aussi éloignés que les îles San Blas et la région de Changuinola, dans le nord-est du Panama. Pour venir à la capitale, les jeunes de San Blas ont fait trois jours d’un voyage éprouvant par terre et par mer. Le spectacle était magnifique et inspirant.

    Pour préparer la consécration de temple la plus récente, à Twin Falls (Idaho, États-Unis), les membres locaux de l’Église ont construit une scène immense à Filer et ont recouvert la piste en terre de gazon et d’autres décors, notamment d’une grande cascade pour représenter la cascade de Shoshone, lieu bien connu situé à trois kilomètres du nouveau temple. Le soir du spectacle, deux mille deux cents jeunes gens et jeunes filles sont entrés sur la piste en agitant des rubans bleus et blancs, ce qui donnait à la scène l’aspect des flots d’une grande rivière. Le spectacle intitulé « Eau vive », d’après Jean 4:10, 14, a rassemblé les jeunes de quatorze pieux du secteur du nouveau temple. Ils ont évoqué, par le chant et la danse, à la fois leur besoin de l’eau vive du Sauveur pour leur vie spirituelle, et leur besoin de l’eau des rivières de leur région pour leur santé physique. Les personnes qui ont pu assister à ce spectacle ont été édifiées.

    Je suis tout à fait favorable à ce genre de spectacles. Ils permettent à nos jeunes de participer à quelque chose qu’ils trouvent véritablement inoubliable. Les amis qu’ils s’y font et les souvenirs qu’ils en ont seront éternels.

    Le mois prochain le temple de Mexico sera reconsacré après une rénovation importante. Dans les mois à venir la construction d’autres temples s’achèvera et il y aura des visites guidées et des consécrations.

    Ce matin, j’ai le plaisir d’annoncer cinq nouveaux temples dont les terrains ont été acquis et qui vont être construits dans les mois et les années à venir, dans les endroits suivants : Calgary (Alberta, Canada), Cordoba (Argentine), grande banlieue de Kansas City (Kansas, États-Unis), Philadelphie (Pennsylvanie, États-Unis) et Rome (Italie).

    Mes frères et sœurs, notre force missionnaire, qui sert dans le monde entier, continue de chercher les personnes en quête des vérités qui se trouvent dans l’Évangile de Jésus-Christ. L’Église grandit constamment ; c’est le cas depuis son organisation il y a 178 ans.

    J’ai eu l’honneur, ces six derniers mois, de rencontrer des dirigeants et des représentants de différents pays et gouvernements. Ceux que j’ai rencontrés sont bien disposés envers l’Église et ses membres, et ils sont coopératifs et arrangeants. Il reste toutefois des régions du monde où notre influence est limitée et où il ne nous est pas permis de prêcher librement l’Évangile. Comme l’a fait le président Kimball, il y a un peu plus de trente-deux ans, je vous exhorte à prier pour que ces régions s’ouvrent, pour que nous y apportions la joie de l’Évangile. Quand nous avons prié, suite aux supplications du président Kimball, nous avons vu des miracles se produire quand des pays fermés à l’Église se sont ouverts un à un. Cela se produira à nouveau si nous prions avec foi.

    Mes frères et sœurs, nous sommes venus ici pour être instruits et inspirés. Certains d’entre vous sont nouveaux dans l’Église. Nous vous souhaitons la bienvenue. Certains d’entre vous affrontent des problèmes, des difficultés, des déceptions, subissent des deuils. Nous vous aimons et nous prions pour vous. Vous entendrez de nombreux messages durant les deux prochains jours. Je peux vous assurer que les hommes et les femmes qui vont vous parler ont prié à propos de ce qu’ils doivent dire. Ils ont été inspirés tandis qu’ils recherchaient l’aide et les directives divines.

    Notre Père céleste se soucie de chacun de nous et de nos besoins. Puissions-nous être remplis de son Esprit en suivant cette 178e conférence générale d’octobre de l’Église. C’est la prière sincère que je fais au nom de Jésus-Christ. Amen.