Menu Jeunes

    Blessés

    Neil L. Andersen du Collège des douze apôtres

    Les difficultés font partie de la vie, mais doivent-elles être si dures ?

    En parlant des blessures de l’âme, Neil L. Andersen a conseillé : « N’abandonnez jamais, quelle que soit la profondeur des blessures de votre âme, quelle que soit leur source, quel que soit le lieu ou le moment où elles se produisent et quelle que soit leur durée, vous n’êtes pas censés périr spirituellement. Vous êtes censés survivre spirituellement et progresser dans votre foi et votre confiance en Dieu. » Étudiez son message et apprenez comment sortir vainqueur des batailles de la vie.

    Nous comprenons tous que les épreuves font partie de la vie mais, lorsqu’elles nous frappent, elles nous coupent parfois le souffle. Sans nous alarmer, nous devons nous tenir prêts. L’apôtre Pierre a dit : « Ne soyez pas surpris, comme d’une chose étrange qui vous arrive, de la fournaise qui est au milieu de vous pour vous éprouver » [1 Pierre 4:12]. Avec les couleurs éclatantes du bonheur et de la joie, les fils de couleur plus sombre de l’épreuve et de la tragédie sont tissés profondément dans la tapisserie du plan de notre Père. Ces combats, bien que difficiles, deviennent souvent nos plus grands instructeurs.

    […] chacun de nous sera blessé dans la bataille de la vie, physiquement, spirituellement ou les deux.

    N’abandonnez jamais, quelle que soit la profondeur des blessures de votre âme, quelle que soit leur source, quel que soit le lieu ou le moment où elles se produisent et quelle que soit leur durée, vous n’êtes pas censés périr spirituellement. Vous êtes censés survivre spirituellement et progresser dans votre foi et votre confiance en Dieu.

    Dieu n’a pas créé notre esprit pour qu’il soit indépendant de lui. […]

    Le Sauveur est notre bon samaritain. […]

    […] « Le Sauveur a promis : « Je ne vous laisserai pas orphelins, je viendrai à vous » [Jean 14:18].

    La paix du temple est un baume apaisant pour l’âme blessée. […]

    […] Vos ennuis et vos chagrins sont bien réels mais ils ne dureront pas éternellement. […]

    Mes frères et sœurs, je vous promets qu’en faisant grandir votre foi au Seigneur Jésus-Christ, vous recevrez un surcroît de force et d’espérance. Pour vous, les justes, le guérisseur de notre âme guérira toutes vos blessures, en son temps et à sa manière. Aucune injustice, persécution, épreuve, tristesse, peine, souffrance, blessure (aussi profonde, large et douloureuse soit-elle) ne sera exclue du réconfort, de la paix et de l’espérance durables de celui dont les bras ouverts et les mains meurtries nous accueilleront à notre retour en sa présence. L’apôtre Jean témoigne que ce jour-là les justes qui « viennent de la grande tribulation » [Apocalypse 7:14] seront « revêtus de robes blanches […] devant le trône de Dieu ». L’Agneau « qui est au milieu [de nous] essuiera toute larme de [vos] yeux » [voir Apocalypse 7:13, 15,17].

    Voir le texte intégral sur le site conference.lds.org.

    Erreur lors de l’envoi du formulaire. Veillez à ce que tous les champs soient remplis correctement et réessayez.

     
    1000 caractères restants

    Raconte ton expérience

    ou Annuler