Menu Jeunes

    Bien reçu !

    Charlotte Larcabal des magazines de l’Église

    La communication avec notre Père céleste est indispensable à la victoire ! Ne permettez à rien de bloquer la transmission !

    Aujourd’hui, chers élèves, nous allons faire une petite leçon d’histoire. Ne vous inquiétez pas, vous n’aurez pas à vous souvenir de noms ou de dates ; en fait, vous ne devrez vous rappeler que d’une chose :

    Lors des combats, la communication est indispensable.

    N’importe quel soldat vous dira que si vous voulez une victoire, il vous faut une bonne communication. Réfléchissez-y ! Un général doit donner des ordres à ses troupes, les éclaireurs doivent retransmettre les informations de reconnaissance, et les commandants doivent coordonner leurs efforts.

    Soldats en jouet

    Donc, dès le début de l’histoire de la guerre, les militaires inventèrent divers moyens de communication. Ils ne manquaient pas d’imagination non plus.

    Certaines armées envoyaient des humains, des chiens et des chevaux porter des messages. Des pigeons voyageurs allaient et venaient. Des guerriers transmettaient des signaux au moyen de feu, de fumée, de tambours ou de clairons pour avertir qu’ils allaient attaquer, indiquer qu’ils allaient battre en retraite, ou proclamer la victoire. Plus tard, les armées construisirent des tours de signalisation et utilisèrent des drapeaux ou des feux pour alerter leurs alliés à des kilomètres à la ronde.

    Puis le télégraphe changea tout. Les gens pouvaient communiquer en dépit d’énormes distances ! Cela n’a pas l’air très impressionnant quand on peut envoyer des SMS à longueur de journée, mais à l’époque, c’était un événement. Les soldats finirent par utiliser des appareils radio émetteur-récepteur pour communiquer depuis le front, et la communication tactique a continué de se développer.

    Combat à mort

    Vous êtes également en guerre, dans un lutte qui a une portée éternelle, un combat à mort entre le bien et le mal. Mais heureusement pour vous, vous avez quelque chose de mieux que les signaux de fumée ou le télégraphe. C’est même encore mieux que les SMS ! Vous avez une ligne directe de communication avec notre Père céleste. Dans le combat pour notre âme, il est le commandant en chef : Il voit tout et sait tout sur vous, sur l’ennemi, sur la situation et sur le moyen de réussir. Et vous n’avez pas besoin de connaître le code morse pour lui parler, mais par contre vous avez besoin de maintenir la connexion.

    soldats en jouet

    En guerre, une tactique de combat courante consiste à bloquer la communication chez l’ennemi. Les soldats qui ne peuvent pas parler avec le quartier général sont vulnérables, isolés et beaucoup plus faciles à vaincre.

    Satan va assurément essayer de bloquer votre communication. Il sait que si vous communiquez avec notre Père céleste et obéissez à ses commandements, rien ne pourra vous vaincre. C’est ce que dit Doctrine et Alliances 10:5 : « Prie toujours afin de sortir vainqueur; oui, afin de vaincre Satan et d’échapper aux mains des serviteurs de Satan qui soutiennent son œuvre. »

    Pas étonnant si « l’esprit malin n’enseigne pas à l’homme à prier, mais lui enseigne qu’il ne doit pas prier » (2 Néphi 32:8). Prier revient à conquérir. Et Satan le sait. Il va se servir d’un arsenal de lance-flammes anti-prières. Il va essayer de brouiller les signaux par des messages à lui, vous attirant par la ruse en territoire ennemi. Il va vous murmurer que vous êtes trop découragés ou trop occupés pour prier. Il va vous tenter de penser que les prières répétitives suffisent. Il va même affirmer qu’il est impossible à notre Père céleste de répondre à chaque prière, surtout aux vôtres !

    Ne le laissez pas bloquer votre communication.

    Mots d’ordre

    Rappelez-vous que Brigham Young a enseigné que notre « tout premier devoir est de rechercher le Seigneur jusqu’à ce que nous ouvrions les voies de communication entre Dieu et notre âme ».

    Surtout, ne permettez à rien de couper vos communications avec votre Père céleste. Ne perdez pas cette connexion !

    Parlez régulièrement à notre Père céleste. Assurez-vous d’être attentifs à ses réponses. Il vous parlera par l’intermédiaire du Saint-Esprit. Débarrassez votre vie de tout ce qui peut bloquer la transmission.

    Vous aurez peut-être l’impression de ne recevoir aucune réponse, ou même de ne pas arriver à établir le contact, mais soyez patients. Il répondra. (Consultez « Comment se confier dans le Seigneur. ») Même dans le feu de l’action, vous pouvez essayer de chercher les petits indices qui montrent qu’il vous bénit. Notre Père céleste est là et veut communiquer avec vous.

    Prier revient à conquérir.

    Avez-vous compris le message ?

    Racontez votre expérience

    Comment le maintien d’une connexion avec notre Père céleste vous a-t-il aidé ? Racontez votre expérience ci-dessous.

    Erreur lors de l’envoi du formulaire. Veillez à ce que tous les champs soient remplis correctement et réessayez.

     
    1000 caractères restants

    Raconte ton expérience

    ou Annuler