Menu Jeunes

    Réjouissez-vous dans le Christ

    La Première Présidence et le Collège des douze apôtres

    En tant que témoins spéciaux de Jésus-Christ, les prophètes et les apôtres actuels témoignent du Sauveur.

    Thomas S. Monson

    Jésus-Christ, notre Sauveur

    « De tout mon cœur et de toute l’ardeur de mon âme, j’élève la voix pour attester en tant que témoin spécial et déclarer que Dieu vit. Jésus est son Fils, le Fils unique du Père dans la chair. Il est notre Rédempteur, il est notre Médiateur auprès du Père. Il est mort sur la croix pour expier nos péchés. Il est devenu les prémices de la résurrection. Parce qu’il est mort, tous revivront. ‘Que ces mots réchauffent le cœur : « Je sais qu’il vit mon Rédempteur ! »’ (« Je sais qu’il vit, mon Rédempteur », Cantiques, n° 73). »

    Thomas S. Monson, « Je sais que mon Rédempteur est vivant !» Le Liahona, mai 2007, p. 25.

    Henry B. Eyring,

    Je suis un témoin

    « Je suis un témoin de la résurrection du Seigneur aussi sûrement que si j’avais été là le soir avec les deux disciples dans la maison sur le chemin d’Emmaüs. Je sais qu’il vit aussi sûrement que le savait Joseph Smith quand il a vu le Père et le Fils dans la lumière d’un matin radieux dans un bosquet à Palmyra. [...]

    « Au jour du jugement dernier, nous nous tiendrons devant le Sauveur, face à face. Ce moment sera un moment de joie pour les personnes qui se sont rapprochées de lui à son service dans cette vie. Elles auront la joie d’entendre les paroles : ‘C’est bien, bon et fidèle serviteur’ [Matthieu 25:21] ».

    Henry B. Eyring, premier conseiller dans la Première Présidence, « Venez à moi », Le Liahona, mai 2013, p. 25.

    Dieter F. Uchtdorf

    Notre espoir et notre salut

    « Jésus-Christ [est] source de lumière, de vie et d’amour. [...] Il nous a donné son Évangile, perle inestimable, la grande clé de connaissance qui, lorsqu’on la comprend et l’utilise, ouvre la porte sur une vie de bonheur, de paix et d’épanouissement. [...]

    « Je témoigne solennellement que Jésus-Christ vit. Il est le Sauveur et le Rédempteur du monde. Il est le Messie promis. Il a mené une vie parfaite et il a expié nos péchés. Il sera toujours à nos côtés. Il combattra pour nous. Il est notre espoir ; il est notre salut ; il est le chemin. »

    Dieter F. Uchtdorf, deuxième conseiller dans la Première Présidence, «°Le chemin du disciple°», Le Liahona, mai 2009, p.°75,78.

    Boyd K. Packer

    Il vit

    « Joseph Smith et Sidney Rigdon ont rapporté ce qui suit après une expérience sacrée :

    « ‘Et maintenant, après les nombreux témoignages qui ont été rendus de lui, voici le témoignage, le dernier de tous, que nous rendons de lui : qu’il vit !

    ‘Car nous le vîmes’ (D&A 76:22–23). « Je fais miennes leurs paroles. « Je crois et je suis sûr que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu’il vit. [...]

    « Je connais le Seigneur. Je suis son témoin. Je connais son grand sacrifice et son amour éternel pour tous les enfants de notre Père céleste. Je rends mon témoignage spécial en toute humilité, mais avec une certitude absolue ».

    Boyd K. Packer, président du Collège des douze apôtres, « Le témoin », Le Liahona, mai 2014, p. 97.

    L. Tom Perry

    Le personnage principal de notre doctrine

    « Jésus-Christ est le personnage principal de notre doctrine, et celui de la doctrine de toutes les religions chrétiennes. Il était plus que simplement sans péché, bon et aimant. Il était plus qu’un simple pédagogue. Il a rempli son ministère sur la terre comme un homme, mais il était le Fils de Dieu. Il est mort, a été enterré et est ressuscité le troisième jour pour accomplir le sacrifice expiatoire pour tout le genre humain pour que la mort n’ait pas un pouvoir définitif. »

    L. Tom Perry du Collège des douze apôtres, « Le grand Plan de notre Dieu » (réunion spirituelle de l’Université Brigham Young, 30 octobre 2007), p. 5.

    Russell M. Nelson

    Le fils divin

    « La première fois, Jésus est venu presque en secret. Seuls quelques mortels ont été informés de sa naissance. À sa seconde venue, toute l’humanité connaîtra son retour. Et alors il viendra, non pas comme ‘un homme voyageant sur la terre’ (D&A 49:22), mais ‘la gloire de l’Éternel sera révélée, et au même instant toute chair la verra’ (Ésaïe 40:5 ; voir aussi D&A 101:23).

    « En qualité de témoin spécial de son saint nom, je témoigne que Jésus le Christ est le Fils divin du Dieu vivant. Il vous aimera, vous soutiendra et se manifestera à vous si vous l’aimez et respectez ses commandements. »

    Russell M. Nelson, du Collège des douze apôtres, « La paix et la joie de savoir que le Sauveur vit », (réunion spirituelle de l’Université Brigham Young), 10 décembre 2002, p. 4-5.

    Dallin H. Oaks

    La portée et la puissance de son expiation

    « Le Sauveur enseigne que nous aurons des tribulations dans le monde, mais que nous devons prendre courage parce qu’il a ‘vaincu le monde’ (Jean 16:33). Son expiation a assez de portée et est assez puissante non seulement pour payer le prix du péché, mais aussi pour guérir chaque affliction dans la condition mortelle. [...]

    « Il connaît nos anxiétés et il est là pour nous. Comme le bon Samaritain de sa parabole, quand il nous trouve blessés au bord de la route, il panse nos blessures et prend soin de nous (voir Luc 10:34). [...] Le pouvoir guérisseur de son expiation est pour vous, pour nous, pour tous. »

    Dallin H. Oaks, du Collège des douze apôtres, « Il guérit ceux qui sont chargés », Le Liahona, novembre 2006, p. 6-7.

    M. Russell Ballard

    Le Sauveur dans le jardin de Gethsémané

    « Il n’y a pas de plus grande expression d’amour que l’expiation héroïque accomplie par le Fils de Dieu. [...] Jésus-Christ s’en est acquitté courageusement jadis à Jérusalem. Dans l’isolement silencieux du jardin de Gethsémané, il s’est mis à genoux parmi les oliviers noueux et, d’une manière incroyable qu’aucun de nous ne peut pleinement comprendre, le Sauveur a pris sur lui les péchés du monde. Bien que sa vie ait été pure et exempte de péchés, il a subi le châtiment suprême du péché, les vôtres, les miens et ceux de tous ceux qui ont jamais vécu. »

    M Russell Ballard, du Collège des douze apôtres, « L’expiation et la valeur d’une seule âme », Le Liahona, mai 2004, p. 84-85.

    Richard G. Scott

    Notre guide

    « Je témoigne que [le Seigneur] vit. Si vous recherchez dignement son aide, il vous guidera dans la vie. Je témoigne de ces choses de toutes mes forces. Jésus-Christ vit. Il dirige son œuvre sur terre. En tant qu’apôtres du Seigneur Jésus-Christ, nous vivons des expériences très sacrées qui nous permettent de témoigner de son nom et de son pouvoir. Je le fais avec une conviction profonde. Jésus-Christ vous aime. Il vous guidera dans la vie. Dans les temps de grande difficulté, quand vous ne saurez pas quoi faire, agenouillez-vous et demandez à votre Père céleste de vous bénir et laissez votre foi au Sauveur et en son expiation être le roc et le fondement de la réussite de votre vie ».

    Richard G. Scott du Collège des douze apôtres, « Pour vivre bien » (discours de remise des diplômes de l’Université Brigham Young, 21 avril 2011), p. 7.

    Robert D. Hales

    Fils unique

    « En ma qualité de témoin spécial du Fils unique de notre Père céleste aimant, de Jésus-Christ, je témoigne que Dieu vit. Je sais qu’il vit. Je vous promets que, si vous et vos êtres chers, le cherchez en toute humilité, sincérité et diligence, vous le saurez aussi avec certitude. Votre témoignage viendra. Et votre famille et vous aurez pour toujours les bénédictions de la connaissance de Dieu.

    Robert D. Hales du Collège des douze apôtres, « Chercher à connaître Dieu, notre Père céleste, et son Fils, Jésus-Christ », Le Liahona, novembre 2009, p. 32.

    Jeffrey R. Holland

    Il ne nous abandonnera jamais

    « Parce que Jésus a parcouru complètement seul si un long chemin, nous n’avons pas à le faire. Le chemin qu’il a parcouru seul nous permet de bénéficier d’une grande compagnie pour notre petite version de ce chemin : la miséricorde de notre Père céleste, la compagnie indéfectible de son Fils bien-aimé, le don sublime du Saint-Esprit, les anges célestes, les membres de notre famille des deux côtés du voile, les prophètes et les apôtres, les instructeurs, les dirigeants et les amis. Eux tous et bien d’autres nous ont été donnés [...] grâce à l’expiation du Christ et au rétablissement de son Évangile. [...] Nous serons jamais seuls ni sans personne pour nous aider, même si parfois nous pensons le contraire. Notre Rédempteur a réellement dit : ‘Je ne vous laisserai pas orphelins : [mon père et moi] viendr[ons] à vous [et nous ferons notre demeure chez vous]’ (Jean 14:18 ; voir aussi le verset 23) ».

    Jeffrey R. Holland, du Collège des douze apôtres, « Nul n’était avec lui », Le Liahona, mai 2009, p. 88.

    David A. Bednar

    Son sacrifice infini et éternel

    « Le Sauveur n’a pas souffert uniquement pour nos iniquités mais également pour l’inégalité, l’injustice, la souffrance, l’angoisse et la détresse émotionnelle qui nous assaillent si souvent. Il n’est pas de douleur physique, d’angoisse de l’âme, de souffrance d’esprit, d’infirmité ou de faiblesse que vous et moi connaissions au cours de notre voyage dans la mortalité dont le Sauveur n’ait pas fait l’expérience avant nous. [...] Et parce qu’il a payé le prix suprême et a porté nos fardeaux, son empathie est parfaite et il peut tendre le bras de sa miséricorde vers nous à de très nombreux moments de notre vie. [...]

    « Je proclame mon témoignage et ma reconnaissance pour le sacrifice infini et éternel du Seigneur Jésus-Christ. Je sais que le Sauveur vit. J’ai fait l’expérience et de son pouvoir rédempteur et de son pouvoir habilitant, et je témoigne que ces deux pouvoirs sont réels et que chacun de nous peut les utiliser. »

    David A. Bednar, du Collège des douze apôtres, « L’expiation et le voyage de la condition mortelle », Le Liahona, avril 2012, p. 47.

    Quentin L. Cook

    Le chemin

    « En ma qualité d’apôtre du Seigneur Jésus-Christ, je témoigne que nous sommes tous enfants d’esprit d’un Père céleste aimant qui veut que nous retournions en sa présence. Il nous a donné le moyen de retourner à lui par son Fils, Jésus-Christ, notre Sauveur et Rédempteur. J’ai l’honneur et la responsabilité d’être témoin spécial de Jésus-Christ, de son expiation et de sa mission divine et transcendante. Les expériences sacrées que j’ai eues tout au long de ma vie me permettent d’exprimer l’amour immense que j’ai pour le Sauveur et de témoigner qu’il vit. J’en rends solennellement mon témoignage d’apôtre. »

    Quentin L. Cook du Collège des douze apôtres, « Témoins spéciaux du Christ ».

    D. Todd Christofferson

    Témoignages scripturaires

    « Je crois les nombreux témoins de la résurrection du Sauveur dont les expériences et le témoignage sont rapportés dans le Nouveau Testament : Pierre et ses compagnons des douze et la chère et pure Marie de Magdala, pour ne citer qu’eux. Je crois les témoignages qui se trouvent dans le Livre de Mormon : de Néphi, l’apôtre, avec la multitude anonyme du pays d’Abondance, pour ne citer qu’eux. Et je crois le témoignage de Joseph Smith et de Sidney Rigdon qui, après de nombreux autres témoignages, ont proclamé le grand témoin de cette dernière dispensation : ‘Il vit ! Car nous le vîmes’ (D&A 76:22–23). Sous son regard qui voit tout, je suis témoin que Jésus de Nazareth est le Rédempteur ressuscité et je témoigne de tout ce qui découle du fait de sa résurrection ».

    D. Todd Christofferson, du Collège des douze apôtres, « La résurrection de Jésus-Christ », Le Liahona, mai 2014, p. 114.

    Neil L. Andersen

    Sa main guérisseuse

    « Je témoigne que notre Sauveur peut nous délivrer de nos péchés. J’ai moi-même ressenti son pouvoir rédempteur. J’ai, sans aucun doute, vu sa main porteuse de guérison reposer sur des milliers de personnes parmi les nations du monde. Je témoigne que son don divin ôte la culpabilité de notre cœur et apporte la paix à notre conscience.

    « Il nous aime. Nous sommes membres de son Église. Il invite chacun de nous à se repentir, à se détourner de ses péchés et à venir à lui. Je témoigne qu’il est là. »

    Neil L. Andersen, du Collège des douze apôtres, « Repentez-vous ... afin que je vous guérisse », Le Liahona, nov. 2009, p. 43.

    Racontez votre expérience

    Pourquoi êtes-vous reconnaissants d’avoir les témoignages des prophètes et des apôtres actuels ? Cliquez sur Racontez votre expérience ci-dessous.

     

    Erreur lors de l’envoi du formulaire. Veillez à ce que tous les champs soient remplis correctement et réessayez.

     
    1000 caractères restants

    Raconte ton expérience

    ou Annuler