Menu Jeunes

    Suite à un défi

    Shelby Rampton

    Le défi n’avait peut-être pas été lancé sérieusement, mais je l’ai relevé.

    J’étais un peu stressé. Je faisais partie de la cour du bal de fin d’année et je devais rendre une biographie qui allait être lue devant toute l’école. Qu’est-ce les autres aimeraient savoir à propos de moi ? Contrairement aux autres personnes qui s’étaient vues accorder l’honneur de faire partie de la cour, je n’étais pas populaire. L’histoire de ma vie intéressait-elle quelqu’un ?

    « Shelby, tu es un mec marrant ! Reste simplement toi-même », m’avait dit mon ami Sammy.

    Puis Derek s’en est mêlé et m’a dit : « Tu parles toujours de ton Église. Pourquoi ne dirais-tu pas quelque chose à ce sujet ? »

    Shelby Rampton

    En plaisantant, j’ai dit : « Pourquoi est-ce que je n’offrirais pas simplement un exemplaire du Livre de Mormon à tout le monde ? Ce serait original. »

    Tout le monde a ri et m’a mis au défi de le faire.

    J’ai griffonné quelque chose sur une feuille et l’ai donnée afin qu’elle soit lue devant l’assemblée.

    Le jour de l’événement est arrivé et j’étais toujours nerveux. Je ne fréquentais pas vraiment la « caste des gens populaires » le week-end. La plupart des jeunes sur scène avaient incarné la royauté du bal de fin d’année à plusieurs reprises, donc pour eux, c’était de la routine.

    Bientôt, l’auditorium a commencé à se remplir. L’assemblée à débuté, et la présidente de la classe a commencé à présenter tous les membres de la cour du bal. Un par un, les membres de la cour se levaient et parcouraient les allées de l’auditorium tandis que leurs biographies étaient lues à haute voix.

    Puis ça a été mon tour. Complètement stressé, je me suis levé et j’ai escorté ma cavalière le long de l’allée. J’avais du mal à rester calme alors que j’attendais qu’on lise la partie concernant le Livre de Mormon. Comment allaient-ils réagir ? Qu’allait-on dire à mon sujet ?

    Finalement, j’ai entendu le présentateur dire : « L’une des choses les plus importantes pour Shelby, c’est son Église. Si quelqu’un souhaite un exemplaire du Livre de Mormon, n’hésitez pas à simplement le lui demander, et il sera heureux de vous en offrir un ».

    Certaines personnes ont ricané. J’imaginais les autres en train de se dire : « Et c’est reparti. Il parle encore de son Église ».

    Mais, à ma grande surprise, trois élèves m’ont pris au mot et ont accepté ! Cette semaine-là, trois amis sont venus vers moi et m’ont demandé s’ils pouvaient avoir un exemplaire du Livre de Mormon.

    J’en ai remis un à chacun d’entre eux et leur ai demandé s’ils aimeraient rencontrer les missionnaires. Le seul à avoir accepté est mon ami Joël.

    Joël a commencé à venir chez moi deux ou trois fois par semaine pour y rencontrer les missionnaires. C’était vraiment génial. Les missionnaires étaient des instructeurs hors pair. Ce qu’ils enseignaient, l’Apostasie, le Rétablissement et le Livre de Mormon, tout semblait si évident. Joël avait l’air d’approuver.

    Un jour, la conversation a porté sur le baptême. Les missionnaires ont regardé Joël et lui ont demandé : « Joël, allez-vous suivre l’exemple de notre Sauveur, Jésus-Christ et vous faire baptiser par quelqu’un détenant l’autorité de le faire par le pouvoir de la prêtrise ? »

    Oh non. Une foule d’idées m’a traversé l’esprit. Qu’avais-je fait ? Les missionnaires venaient de demander à Joël s’il voulait se faire baptiser ! Qu’allait-il dire ou penser ? Cela allait-il nuire à notre amitié ?

    Puis Joël a répondu : « C’est une chose à laquelle j’ai beaucoup réfléchi. Oui Je pense que c’est ce que je veux faire ».

    J’ai beaucoup aimé ce que j’entendais. Joël a continué de suivre les leçons chez moi et il s’est finalement fait baptiser.

    En y repensant, j’aurais aimé être un meilleur missionnaire au lycée. C’est tellement facile. J’ai simplement demandé si quelqu’un voulait un Livre de Mormon. Trois jeunes m’ont pris au mot et l’un d’entre eux s’est fait baptiser.

    Faire connaître l’Évangile peut être quelque chose de simple, mais c’est aussi une compétence qui ne vient que par la prière, l’étude des Écritures, la discussion avec les membres plus expérimentés et la pratique.

    Pour vivre ce type d’expériences, nous devons prier et suivre l’Esprit, puis ouvrir la bouche au moment opportun.

    Après avoir vu l’enthousiasme que l’œuvre missionnaire peut susciter, j’ai envie de répandre l’Évangile autour de moi jusqu’à la fin de ma vie.

    Racontez votre expérience

    As-tu déjà offert un Livre de Mormon ? Raconte ton expérience ci-dessous.

    Erreur lors de l’envoi du formulaire. Veillez à ce que tous les champs soient remplis correctement et réessayez.

     
    1000 caractères restants

    Raconte ton expérience

    ou Annuler