Menu Jeunes

    La prise de décisions : Libre arbitre ou révélation ?

    Erin Rider The author lives in Utah, USA

    Pour prendre de grandes décisions, quand devons-nous dépendre de Dieu pour nous dire quoi faire ?

    Tous les jours, beaucoup de décisions se présentent à nous. Certaines sont banales, comme « Que dois-je porter ? » ou « Que dois-je manger au déjeuner ? » Mais parfois, une grande décision se présente : « Où dois-je faire mes études ? » « Dois-je accepter cet emploi ? » « Dois-je me marier avec cette personne ? »

    Face aux grandes décisions, nous avons tendance (et c’est justifié) à prendre un peu plus de temps pour faire un choix. Nous l’étudions dans notre esprit, nous demandons « si c’est juste » puis nous attendons de sentir « que c’est juste », tout comme le Seigneur l’a enseigné à Oliver Cowdery (voir Doctrine et Alliances 9:8).

    C’est une excellente recommandation mais, lorsqu’il s’agit de grandes décisions, nous nous concentrons parfois un peu trop sur le fait d’attendre que Dieu nous dise ce qui est juste et pas assez sur celui de l’étudier dans notre esprit. Pendant cette attente, nous risquons de laisser passer des occasions incroyables. Nous comprenons sans doute ce qu’est le libre arbitre, mais nous sommes également inquiets de prendre une décision qui pourrait nous faire dévier de notre plan. (Lisez : Et si je ne sens pas mon sein brûler ?)

    Pour beaucoup d’entre nous, cela soulève une question importante : comment Dieu nous aide-t-il à prendre des décisions ?

    Le rôle de Dieu dans notre prise de décisions

    C’est l’histoire du frère de Jared qui répond peut-être le mieux à cette question. Après que les langues ont été confondues à la tour de Babel, Dieu a conduit Jared et sa famille hors du pays, au bord de la mer. Pendant qu’ils voyageaient, Dieu a dirigé chaque étape de leur voyage. Mais, lorsque Dieu a commandé au frère de Jared de construire des barques pour traverser l’océan, le frère de Jared s’est rendu compte que les bateaux n’auraient aucune lumière. Il a demandé à Dieu ce qu’il devait faire. Au lieu de répondre directement à la question, Dieu lui a demandé : « Que veux-tu que je fasse pour que vous ayez de la lumière dans vos bateaux ? » (Éther 2:23). Plutôt que de donner des instructions détaillées, Dieu a permis au frère de Jared de décider.

    Ce genre de réponse peut être difficile à comprendre. Nous avons appris à prier puis à attendre une réponse, alors, naturellement, nous nous inquiétons quand nous n’en recevons pas. Nous nous demandons parfois si le manque de réponse claire est un « engourdissement de pensée » signifiant que nous n’envisageons pas le bon choix. Ou, nous nous disons peut-être que nous ne sommes pas assez justes pour recevoir une réponse ou que nous ne demandons pas avec une « intention réelle » (voir Moroni 10:4). Mais il y a une autre option que nous n’envisageons pas toujours : peut-être que, comme pour le frère de Jared, Dieu nous permet de prendre notre décision.

    Prendre une décision

    Dieu veut que nous progressions et apprenions à prendre nos décisions. Il se peut que nous n’obtenions parfois pas de réponse de se part à une question ou un problème précis parce que toutes les décisions que nous pourrions prendre sont acceptables à ses yeux. Notre Père céleste ne nous privera pas des possibilités promises si nous essayons sincèrement de décider de ce qu’il faut faire.

    Le frère de Jared aurait probablement pu proposer de nombreuses solutions pour avoir de la lumière dans les bateaux et le Seigneur l’aurait aidé à avancer. Cette expérience l’a aidé à renforcer sa foi. Cela lui a aussi appris à faire ses propres choix.

    Exercer le libre arbitre

    Sans libre arbitre, nous ne pouvons pas prendre le genre de décisions qui nous aidera à atteindre notre plein potentiel. La progression, comme tout dans l’Évangile, s’obtient « ligne sur ligne, précepte sur précepte » (2 Néphi 28:30). Dieu veut que nous soyons un peuple préparé et il attend de nous que nous utilisions notre libre arbitre pour mener notre vie de notre mieux.

    Lorsque nous apprenons à trouver l’équilibre en le libre arbitre et la révélation, nous pouvons connaître une véritable progression spirituelle. C’est ce qui est arrivé au frère de Jared. Après y avoir réfléchi, il a fondu seize pierres d’un rocher et a demandé à Dieu de les toucher pour les faire briller (voir Éther 3:1-5). Cette fois-ci, quand Dieu a répondu, tout a changé. Le frère de Jared a vu Dieu, ce dernier lui est apparu en personne et lui a accordé des visions incroyables du monde et de tout ce qui était à venir (voir Éther 3:6-26). Il n’aurait peut-être pas été préparé spirituellement à cette vision s’il n’avait pas d’abord bénéficié de la progression spirituelle que l’on obtient en prenant ses propres décisions.

    Quand nous le faisons, nous devons suivre le conseil d’Alma et « consulter le Seigneur dans toutes nos actions » (Alma 37:37). Si le Seigneur veut que nous prenions une décision précise, il nous le fera savoir et nous aidera à ne pas nous égarer. Mais nous devons nous préparer à nous lever et à avancer avec foi, que nous ayons une réponse ou non. Si nous respectons nos alliances et restons fidèles à l’Évangile de Jésus-Christ, nous pouvons être assurés que nos décisions sont justes et sereins que le Seigneur est satisfait de nos efforts.

    Erreur lors de l’envoi du formulaire. Veillez à ce que tous les champs soient remplis correctement et réessayez.

     
    1000 caractères restants

    Raconte ton expérience

    ou Annuler