Menu Jeunes

    Comment réagir avec un courage chrétien

    Robert D. Hales du Collège des douze apôtres

    Quand nos croyances sont mises en cause ou critiquées nous pouvons « monter sur nos grands chevaux », ou bien nous pouvons agir comme le Sauveur.

    « La mise en cause et la critique de nos croyances est l’une des grandes épreuves de la vie sur terre. Dans ces moments-là, nous pouvons avoir envie de répondre de manière agressive, de ‘monter sur nos grands chevaux’. Mais lorsque nous répondons à nos accusateurs comme le Sauveur l’a fait, non seulement nous devenons plus semblables à lui, mais nous incitons les gens à ressentir son amour et à le suivre également.

    Robert D. Hales

    En tant que vrais disciples, nous devons nous soucier principalement du bien-être des autres, non d’avoir raison. Les questions et les critiques nous donnent l’occasion de tendre la main aux autres et de leur démontrer qu’ils sont importants aux yeux de notre Père céleste et aux nôtres. Notre but doit être de les aider à comprendre la vérité, non de défendre notre ego ou de marquer des points dans un débat théologique. Notre témoignage sincère est la réponse la plus puissante que nous puissions donner à nos accusateurs. Et un tel témoignage ne peut être rendu qu’avec amour et douceur. Nous devrions être comme Edward Partridge, à propos de qui le Seigneur a dit : « Son cœur est pur devant moi, car il est semblable au Nathanaël d’autrefois, dans lequel il n’y avait point de fraude » (D&A 41:11). N’avoir point de fraude, c’est avoir l’innocence des enfants, se vexer difficilement et pardonner facilement.

    À tous ceux qui cherchent à savoir comment répondre à nos accusateurs, je réponds : nous les aimons. Quels que soient leur race, leurs croyances, leur credo, leur religion ou leurs convictions politiques, si nous suivons le Christ et manifestons son courage, nous devons les aimer. Nous ne pensons pas être meilleurs qu’eux. Nous désirons plutôt leur montrer, par notre amour, un meilleur chemin, le chemin de Jésus-Christ. Son chemin conduit à la porte du baptême, au chemin étroit et resserré d’une vie juste et au temple de Dieu. Il est « le chemin, la vérité, et la vie » (Jean 14:6). C’est par lui seulement que nous et tous nos frères et sœurs hériterons du plus grand don que nous pouvons recevoir, la vie éternelle et le bonheur éternel. Les aider, être un exemple pour eux, ce n’est pas pour les faibles. C’est pour les forts. C’est pour vous et moi, saints des derniers jours qui payons le prix pour être des disciples en répondant à nos accusateurs avec un courage chrétien.

    Raconte ton expérience

    Comment avez-vous réagi avec un courage chrétien ? Racontez votre expérience ci-dessous.

    Erreur lors de l’envoi du formulaire. Veillez à ce que tous les champs soient remplis correctement et réessayez.

     
    1000 caractères restants

    Raconte ton expérience

    ou Annuler