Menu Jeunes

    Comment cesser de me comparer aux autres ?

    Photo Getty Images

    Je me compare constamment aux autres, en particulier aux gens qui semblent mener une vie parfaite. Comment puis-je acquérir plus de confiance en moi ?

    Prie pour connaître tes talents

    Tu as beaucoup de talents et de dons spirituels que notre Père céleste t’a accordés personnellement. Il y a des façons dont toi seul peux bénir les autres. C’est le plan de notre Père céleste. Prie pour savoir quels dons tu as reçus et, si tu as besoin de plus d’aide, demande à tes proches. En écoutant l’Esprit et en t’efforçant de découvrir et de développer tes talents et tes qualités divines, tu pourras acquérir une confiance en toi comme tu n’en as peut-être jamais eu auparavant. (Lire « Comment découvrir les dons que tu possèdes ».)

    Amy P., 17  ans, Kentucky (États-Unis)

    Prie pour avoir confiance

    J’avais l’habitude de me comparer aux personnes que je pensais être loin devant moi, en particulier celles qui avaient plus de stabilité financière. Chaque fois que j’ai prié notre Père céleste, il m’a donné confiance en moi. (Voir « La véritable confiance en soi ».) Je savais que, quelle que soit la difficulté, Dieu m’aiderait, parce qu’il ne nous donne pas de tâche sans nous préparer un moyen de l’accomplir (voir 1 Néphi 3:7 ; 17:3).

    Joshua O., 19 ans, Lagos (Nigeria)

    « Nous passons tellement de temps et d’énergie à nous comparer aux autres. […] Cela crée en nous des attentes qui sont impossibles à satisfaire. […]

    « […] [Dieu] veut que nous devenions parfaits, et, si nous restons ses disciples, c’est ce que nous deviendrons un jour. Ça ne fait rien que vous ne le soyez pas encore tout à fait. Persévérez pour le devenir mais cessez de vous punir. »

    Dieter F. Uchtdorf, « Ne m’oubliez pas », conférence générale d’octobre 2011

    Apprends à mieux les connaître

    Quand je constate que je me compare à quelqu’un d’autre, j’essaie d’apprendre à connaître cette personne un petit peu mieux. Quand je fais connaissance avec mon « idole », je suis ramenée à la réalité que chaque être humain sur la terre a des épreuves. Plus je parle avec cette personne, plus je commence à la voir comme une amie et non comme quelqu’un qui semble parfait. Chaque personne est héritière du royaume de Dieu (voir Éphésiens 3:6) ; Nous sommes tous uniques.

    Amelia C., 15 ans, Idaho (États-Unis)

    Seule l’opinion de notre Père céleste compte

    Dans son discours de la conférence générale d’octobre 2016, « Suis-je assez bon ? Vais-je y arriver ? », J. Devn Cornish, des Soixante-dix, dit : « La seule opinion de nous qui compte est celle de notre Père céleste. Demandons-lui sincèrement ce qu’il pense de nous. Il nous aimera, il nous corrigera mais il ne nous découragera jamais. » Quand je pense que je ne serai jamais aussi bien que les gens de mon entourage, je me tourne vers mon Père céleste et j’essaie de ne pas oublier que je suis la fille d’un Dieu aimant qui est désireux de m’aider à atteindre tout mon potentiel et à être celle qu’il sait que je peux être si je m’adresse à lui. (Regardez « il me connaît ».)

    Amanda M., 19 ans, Paraná (Brésil)

    Les réponses sont un guide, non des déclarations officielles de la doctrine de l’Église.

    Cet article est paru dans le numéro de juin 2018 du New Era.

    Erreur lors de l’envoi du formulaire. Veillez à ce que tous les champs soient remplis correctement et réessayez.

     
    1000 caractères restants

    Raconte ton expérience

    ou Annuler