Menu Jeunes

    Comment peut-on se tenir en des lieux saints ?

    « Comment ‘se tenir en des lieux saints’ quand il y a tant d’impiété autour de moi, par exemple à l’école ? »

    Afin de nous préparer à des temps difficiles, le Seigneur nous a commandé de nous « tenir en des lieux saints » (voir D&A 45:32 et D&A 87:8). Pour cela, nous devons mener une vie digne et avoir le Saint-Esprit avec nous. L’Esprit nous aidera à vaincre la tentation et les influences néfastes. Voici quelques moyens de favoriser la présence de l’Esprit dans votre vie :

    • Priez. Commencez votre journée par une prière et priez surtout au cours de la journée, lorsque vous êtes entouré d’influences mauvaises à l’école et ailleurs.
    • Assistez au séminaire et étudiez les Écritures chaque jour. L’étude de la doctrine enseignée dans les Écritures vous aidera à être rempli de lumière et de vérité, et « La lumière et la vérité délaissent le malin » (D&A 93:37).
    • Prenez la Sainte-Cène chaque semaine. Prenez la Sainte-Cène chaque semaine. Lorsque vous renouvelez sincèrement votre alliance de vivre l’Évangile, vous recevez la promesse du Seigneur d’avoir son Esprit avec vous.
    • Respectez les principes énoncés dans Jeunes, soyez forts. Ces principes vous aideront à défendre la sainteté.
    • Restez proche de vos parents. Les adolescents qui ont de bonnes relations avec leurs parents sont souvent beaucoup plus forts dans les situations difficiles.

    Ces idées vous fortifieront spirituellement. Elles vous aideront lorsque vous vous trouverez dans une situation malsaine inévitable, par exemple dans le cadre de l’école. Il est cependant préférable d’éviter ces situations, chaque fois que c’est possible.

    Conservez une attitude révérentieuse

    J’ai appris que l’on peut sanctifier les endroits qui nous entourent, parce que ce que nous sommes est plus important que le lieu où nous nous trouvons. Il y a beaucoup de tentations à l’école, mais ce qui est véritablement important est d’avoir une attitude de révérence envers notre Père céleste et d’essayer de prendre sur vous le nom du Christ. De cette façon, vous serez capable de faire de votre école un lieu saint pour vous parce que vous vous souviendras de notre Père céleste et de notre Sauveur. Frère Ojeda, vingt-et-un ans (Mission de Bogotá Nord, Colombie)

    « Nous choisissons où nous serons. Dieu nous a donné notre libre arbitre. Il ne nous l’enlèvera pas. Et si je fais ce qui est mal et que j’entre sur le territoire du diable, je le fais parce que j’ai la volonté et le pouvoir de le faire. Je ne peux rejeter la faute sur personne d’autre. Et si je choisis de respecter les commandements de Dieu, de vivre comme je le devrais et de rester dans le camp du Seigneur, je le fais parce que c’est ce que je dois faire, et je recevrai des bénédictions pour cela. Ce ne sera pas la conséquence de ce que quelqu’un d’autre aura fait. » George Albert Smith (1870-1951), Enseignements des présidents de l’Église : George Albert Smith, 2011, p. 198.

    Choisissez le bien, évitez le mal

    J’essaie d’éviter les endroits de mon école où je sais que d’autres personnes agissent généralement mal. Je choisis aussi soigneusement les personnes avec lesquelles je m’assieds en classe ou pendant le déjeuner parce qu’elles affectent ma façon de penser et d’agir. Mais malgré toutes nos précautions, nous voyons ou nous entendons parfois des choses impies. Lorsque cela se produit, je détourne rapidement le regard et je chante un cantique dans ma tête pour me changer les idées. En outre, la lecture des Écritures et les conversations avec des amis édifiants m’ont aidé. Nous ne pouvons pas toujours choisir notre cadre de vie, mais nous pouvons choisir comment nous réagissons à ce qui nous entoure. Eliza A. quatorze ans (Utah, États-Unis)

    Défends ta foi

    Sanctifie l’endroit où tu te trouves. Entoure-toi d’amis qui vivent conformément aux recommandations de Jeunes, soyez forts. Fais connaître tes principes aux autres et demande-leur de changer de sujet, s’il est inconvenant, ou d’éteindre une musique inconvenante quand tu es avec eux. N’aie pas peur de défendre ta foi. Thomas S. quinze ans (Géorgie, États-Unis)

    Sois fort et courageux

    Nous devons être forts et courageux. Nous devons choisir le bien. Parfois c’est très dur mais, si nous le faisons, nous serons heureux. Lorsque des personnes nous demandent de boire ou de fumer avec elles, nous devons être courageux et dire non. Nous pouvons leur expliquer que nous voulons choisir le bien et donc, que nous ne faisons pas ces choses-là. Anastasia N., vingt ans, (Ivano-Frankivsk, Ukraine)

    Recherche l’Esprit

    À l’école, nous rencontrons des personnes qui n’ont pas les mêmes principes que nous. Pourtant, avec le Saint-Esprit pour nous guider, nous pourrons faire les bons choix et leur montrer le bon exemple. Il est important que nous nous tenions toujours « dans des lieux saints » afin de ressentir l’amour de notre Père céleste. Une manière d’y parvenir est de rechercher la compagnie du Saint-Esprit. Quand nous choisissons de vivre environnés par l’amour de Dieu, nous avons une grande joie au cœur parce que nous savons que notre Père céleste est heureux de la manière dont nous agissons. Genzen N. dix-huit ans, (Zamboanga, Philippines)

    Ne transige jamais sur tes principes

    Il y a quelques années, j’étais l’un des rares membres de l’Église de mon année scolaire. Les gens pensaient que j’étais bizarre, parce que je m’efforçais de vivre conformément à tous les principes de l’Église. Alors, un jour, j’ai décidé que je pouvais transiger sur quelques-uns de mes principes. Quand je l’ai fait, j’ai remarqué qu’on m’accordait davantage d’attention. Mais, au bout de quelques semaines, je me suis sentie coupable et je me suis tournée vers le Seigneur afin de me repentir. Il m’a aidée et j’ai dû faire beaucoup de sacrifices, mais cela en valait la peine ! J’ai vraiment pu voir les bénédictions qu’on reçoit en vivant l’Évangile à l’école. J’ai perdu des amis et de l’attention, mais j’ai gagné du respect et du bonheur. Sutton K. quinze ans, (Texas, États-Unis)

    Pense au temple

    Sur la terre, le lieu le plus saint est le temple. Pense au temple car cela peut t’aider à faire ce qui est bien, quelles que soient les circonstances dans lesquelles tu te trouves. Tu peux aussi afficher une photo du temple à un endroit où tu peux la voir ; elle t’aidera à te sentir mieux et à avoir la force de ne pas prêter attention à l’impiété qui existe à l’école. Angel T., dix-huit ans (Équateur)

    Pour trouver d’autres idées sur la manière de se tenir en des lieux saints, tu peux revoir ces discours de la conférence générale d’avril 2013 : Dallin H. Oaks, « Disciples du Christ », et Robert D. Hales, « Restez forts en des lieux saints ».

    La première parution de cet article dans le Liahona date du mois d'août 2013.

    Les réponses sont un guide, non des déclarations officielles de la doctrine de l’Église.

    Erreur lors de l’envoi du formulaire. Veillez à ce que tous les champs soient remplis correctement et réessayez.

     
    1000 caractères restants

    Raconte ton expérience

    ou Annuler